45 659 Avis BD |19 750 Albums BD | 7 797 séries BD
Accueil
Cinq branches de coton noir
 

Cinq branches de coton noir

 
 

Résumé

Cinq branches de coton noirAfin d'acceder au résumé de Cinq branches de coton noir, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Cinq branches de coton noirSente et Cuzor s’allient pour donner le meilleur d’eux-mêmes, et l’alchimie a fonctionné : voici un ouvrage qui m’a absolument ravi. Les auteurs inventent une situation très particulière où sont mêlées deux époques : la déclaration d’indépendance d’une part et la Seconde Guerre Mondiale d’autre part. Ce qui les relie, c’est sûrement cette ségrégation entre les Blancs et les Noirs. Car en 1776, les anciens esclaves ont bien du mal à se trouver une vraie liberté, et 150 ans plus tard, rien n’a vraiment changé. Mais en 1776, une couturière du premier drapeau américain y insère un symbole pour la cause des Blacks, drapeau qui sera volé pendant une bataille contre des Hessiens qui ramènent le trophée en Allemagne. Lincoln, qui se morfond dans le rôle de militaire de seconde zone, de citoyen de seconde zone, rêve de gloire. Il ne sera pas déçu puisqu’il sera affecté à la mission qui devra justement retrouver le fameux drapeau, ce qui le fera voyager d’un bout à l’autre de l’Europe au lendemain du débarquement.

Les auteurs nous offrent ici un vrai récit de guerre, où il est question de passage derrière les lignes ennemies, de débarquement, d’espionnage, et l’enrichit avec cette quête d’une relique au symbole fort pour l’égalité des droits civiques. Ce n’est d’ailleurs certainement pas un hasard si ils ont choisi ces époques, où il faut libérer une Europe opprimée, mais où le libérateur porte en son sein une haine d’une partie de sa population. Les récits de 1776, et de 1944, sont pleins d’action et de moments tantôt joyeux et tantôt dramatiques, proposant au lecteur une jolie gamme de sentiments, tout en le maintenant en haleine. Il y a des figures bien connues, presque caricaturales, comme ces officiers américains racistes, comme cet officier allemand qui ne lâchera rien, comme pour mettre davantage encore en évidence le véritable objet de cet album : une lutte et une quête d’égalité.

L’ensemble est très riche, c’est plein de suspense, plein de bonnes idées, le tout desservi avec une narration rigoureuse qui ne vous permettra pas d’en perdre une miette. Et surtout, c’est magnifié par le dessin de Cuzor, réaliste jusqu’au bout des ongles, avec cette colorisation patiné qui donnera au récit tout son caractère historique.

Et quand on se demande comment les auteurs vont s’en sortir pour faire rejoindre cette fiction et la réalité, voilà déjà la fin de l’ouvrage et sa conclusion qui pourra ressembler à un pied de nez à l’histoire.

Tout est juste, bien conté, pour un grand moment de divertissement, mais pas seulement. De réflexion aussi. Un très grand ouvrage pour cette année.


Chronique rédigée par gdev le 05/07/2018
 
 
Statistiques posteur :
  • 3037 (75,08 %)
  • 279 (6,90 %)
  • 729 (18,02 %)
  • Total : 4045 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 23,70 23,70 23,70
Acheter d'occasion : 19,76
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 5.00
Dépôt légal : Janvier 2018