46 562 Avis BD |20 195 Albums BD | 7 889 séries BD
 

Chef de Nobunaga (Le), tome 8

 
 

Résumé

Chef de Nobunaga (Le), tome 8Afin d'acceder au résumé de Chef de Nobunaga (Le), tome 8, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Chef de Nobunaga (Le), tome 8Un huitième tome qui se situe une nouvelle fois dans la pleine moyenne de la série. On appréciera toujours autant ces jeux de machinations et de stratégie militaires, auxquels on lie de façon très intime la gastronomie. La première partie de cet ouvrage est consacré à la tentative d’empoisonnement de Nobunaga par l’un de ses ennemis : un empoisonnement que Ken saura guérir et qui, en conséquence, renforcera l’aura du chef de guerre. La deuxième partie de cet ouvrage est consacrée à l’enlèvement de Ken par un autre ennemi de Nobunaga, Takeda. Ken va se mettre au service de ce nouveau maître, en faisant preuve une nouvelle fois de ces talents culinaires, qui relèverait presque ici de la médecine. Si ce passage a le mérite de mettre Ken en danger, et de le remettre au centre du récit, on se demande quand même pourquoi il se plie de si bonne grâce à la volonté de celui qui voulait l’assassiner.

Mais au-delà de ces éléments, qui présente beaucoup de qualité, tant au niveau de l’originalité que de la narration, je reste quand même sur ma faim. Sans cesse, on revient sur la nature surnaturelle de Ken : on aborde toujours l’étrange voyage dans le temps dont il a été victime sans vraiment si intéresser. C’est assez frustrant d’autant qu’ici, on suggère que Ken et Yoko auraient été amoureux et on lance l’idée selon laquelle Ken va tout faire pour regagner son époque… sauf qu’il ne se passe rien en ce sens par la suite. On commence largement à s’impatienter de ce côté-là.

On retrouve dans cet ouvrage toute la tonalité de la série et tous les ingrédients qui font son charme. Et c’est peut-être le principal défaut de cet ouvrage, qui donne l’impression que l’auteur aimerait désormais faire avancer son intrigue, mais ne sait pas comment faire. En fait, on se retrouve un peu comme dans un "Thermae Romae" dans lequel le voyage dans le temps nous est imposé sans autre explication, et ne sert en aucun cas de moteur à l’histoire.


Chronique rédigée par gdev le 12/11/2016
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3286 (74,23 %)
  • 367 (8,29 %)
  • 774 (17,48 %)
  • Total : 4427 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 8,08 8,08 8,08
Acheter d'occasion : 4,65
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Décembre 2015