46 288 Avis BD |20 068 Albums BD | 7 866 séries BD
 

Chef de Nobunaga (Le), tome 16

 
 

Résumé

Chef de Nobunaga (Le), tome 16Afin d'acceder au résumé de Chef de Nobunaga (Le), tome 16, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Chef de Nobunaga (Le), tome 16C’est une étape importante dans la série puisque Ken devient le cuisinier officiel du fils de Nobunaga, Nobutuda. Il doit préparer le banquet de la succession de ce dernier, un banquet qui a une forte symbolique et un fort pouvoir diplomatique. Encore une fois, le scénariste met au cœur de son histoire la gastronomie, tout en veillant à ne pas négliger les autres éléments qui font que l’on apprécie cette série. Ici, on aura le droit à une guerre de succession rapidement maîtrisée, ainsi que quelques faits militaires, comme la reddition de l’un des lieutenants de Takeda. L’ensemble est une nouvelle fois agréable et fluide, le scénariste ayant trouvé le bon équilibre entre le gastronomie d’un côté, et l’Histoire du Japon médiéval de l’autre, sachant faire coïncider les deux sans que l’un n’étouffe l’autre. Ainsi, il y a toujours cette belle dynamique, avec ici quelques passages plus haletants, notamment lorsque Ken est écarté manu militari de sa cuisine alors qu’il est en pleine préparation des plats pour le banquet d’intronisation. On n’a pas vraiment l’impression de s’embêter et c’est assez entraînant.

On pourra s’étonner qu’une nouvelle fois, on ne creuse pas davantage la nature surnaturelle de Ken, qui est en fait un chef contemporain qui a fait un voyage dans le temps, mais les dernières pages de l’ouvrage annoncent que l’on va peut-être revenir sur ce terrain. Par ailleurs, on s’étonnera de la tonalité parfois assez angélique retenue : même avec tout le sens de l’honneur du samouraï, je doute que les repas du condamné, incarné par ce vassal de Takeda, soient si joyeux… De même, on s’étonnera du fait que Nobunaga, qui a toujours fait passer le pouvoir avant tout, ne prenne aucune mesure contre Nobutaka qui a remis en cause son autorité.

Malgré ces quelques bémols, ce tome reste intéressant, même si on aimerait que l’on passe à une vitesse supérieure qui annoncerait la fin de la série, car on pourrait avoir peur de se lasser de tourner toujours autour des mêmes thèmes.


Chronique rédigée par gdev le 07/01/2019
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3194 (73,97 %)
  • 355 (8,22 %)
  • 769 (17,81 %)
  • Total : 4318 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 8,08 8,08 8,08
Acheter d'occasion : 4,51
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Septembre 2017