46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Not' Dam
 

Chats, tome 1 : Not' Dam

 
 

Résumé

Chats, tome 1 : Not' DamAfin d'acceder au résumé de Chats, tome 1 : Not' Dam, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Chats, tome 1 : Not' DamUne histoire très intéressante, pour un long rêve immortel, presque immortel...

Un bon début qui laisse présager de bonnes choses. Un petit air de déjà vu ( la planète des singes ?) mais l'ambiance, les héros nous font parvenir à la fin de ce premier tome sans difficulté.

Ce tome est rempli d'idées, tortueuses, énervantes, faciles, le langage des chats des villes avec leur dialecte, à la sortie de l'album amusant, prend maintenant avec les années toute son ampleur, l'ambiance que Convard voulait à l'époque, avec le temps ira en se bonifiant.

Le dessin est beau, très complet, mais les couleurs ne m'ont pas emballé particulièrement.

Je relis cette série avec plus d'entrain que je ne l'imaginais. Je découvre de nouvelles idées, de nouveaux horizons.
Certains moments, certaines idées, certaines phrases sont d'un lyrisme déconcertant, presque philosophique.
Cet album est plus réussi que je ne m'en souvenais.

Pourtant, au final il manque un petit rien pour transcender la série. A moins que ce ne soit un petit quelque chose en trop...


Chronique rédigée par Chalybs le 01/06/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de ChalybsReflet de l'avatar de Chalybs
Statistiques posteur :
  • 1026 (91,94 %)
  • 52 (4,66 %)
  • 38 (3,41 %)
  • Total : 1116 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Février 1992

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Chats, tome 1 : Not' Dam, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

1 3 2010
   

Etrange ! Voilà le premier mot qui me vient à l'esprit à propos de ce premier tome. D'un côté, il est loin d'être inintéressant, le scénario nous invite dans un futur lointain, où la race humaine en est revenue au stade animal, où les chats semblent être l'espèce la plus évoluée et où les loups, sanguinaires, se situent un peu entre ces deux stades d'évolution. On se retrouve dans un univers, dans lequel les habitations, les vêtements nous font penser à un nouveau moyen âge, et dans lequel nous est présentée une civilisation qui s'est reconstruite sur les ruines des hommes ancestraux, quand ces derniers se tenaient debout, et lorsque leur intelligence en faisait des demi-dieux. Pour le contexte et pour l'imagination, chapeau-bas ! Certes, comme évoqué dans un avis plus bas, l'idée n'est pas réellement novatrice, "La planète des singes" venant immédiatement à l'esprit lorsque l'on découvre cet univers dans les premières pages. Mais c'est bien conduit, et les deux personnages principaux, Traine-Pattes et Sans-Lune, ont un petit capital sympathie fort appréciable.

Et puis, dès ce premier tome, l'intrigue semble lancée. Cet opus est très dense, car non content de nous présenter un univers, l'auteur commence par faire voyager nos deux héros vers NotDam, les ruines de Paris où les hommes ont semble-t-il laissé des cadeaux pour les générations futures. Il s'agit principalement d'un superordinateur, que les chats du coin considèrent comme une divinité et dont Traîne-Pattes aimerait bien percer les mystères. On y découvre un groupe de chats, gardien de ce "temple".

Donc, c'est un album qui la séduit par ma densité des idées et des situations présentées ainsi que par l'univers dans lequel tout ce petit monde évolue. La critique de l'espèce humaine, qui s'est tant déchirée qu'elle a fini par devenir la moins évoluée de ce monde de fiction, n'est pas dénuée d'intérêt. Bref, j'ai aimé l'histoire et l'univers....

... mais j'ai du m'accrocher !! Car malgré tout, je trouve que cet album qui présente plein de qualité, n'est pas facile d'accès. Le dessin est fouillé, voire fouillis avec des accents rétro. J'ai du regarder la date de publication pour bien m'assurer que le tome n'était pas sorti avant les années 80, tellement le style fait vieillot. Et pour les couleurs, c'est pareil, elles semblent déjà un peu passée, parfois trop criardes et souvent trop ternes, pour véritablement mettre en relief les qualités de cet album. Quant au mode de narration, il est dense et la façon de s'exprimer des chats de Not'Dam, si elle a le mérite de proposer quelque chose, est, pour ma part, très difficile à lire et rend également l'ensemble très vieillot. Le nom des personnages (Diskdur, Logi-Ciel, Tcherno-Bill,...) et les expressions qu'ils utilisent (par Saint Chirac et Motocrot, j'ai bien reçu le fax, etc...) font passées et manquent de finesse.

C'est donc un album dense et riche, qui présente un univers intéressant, mais que le mode de narration ainsi que le graphisme rendent difficile d'accès.

17 10 2007
   

Didier Convard, j'aime déjà. D'où attrait pour la série.
"Chats" ?... c'est ici le premier opus du début d'une quête, dans un futur post-apocalyptique, de deux animaux "humanisés" : deux "Chats".
On suit ainsi l'histoire de Traîne-pattes et de son élève Saute-Lune. Tous deux enquêtent sur leurs origines. Mais ils n'y a pas que les "Chats" -pacifiques- dans cet univers ; sont aussi les Loups des guerriers qui vivent encore comme aux temps barbares...

Pas mal. Surtout que Convard s'est également occupé du dessin.
Premier tome d'une série sympa, qui ne renouvelle certes pas le genre, mais quand même intéressante de par son postulat et son côté sympathique.
Bon graphisme précis de Convard pour une histoire (un peu) convenue, certes, mais à la lecture vraiment attachante. Et je n'en demande pas plus.