40 491 Avis BD |17 152 Albums BD | 6 912 séries BD
Accueil
Carthago
 
Note moyenne de la série : 3.48

Carthago

Carthago est une série BD qui est ou a été éditée chez Les humanoïdes associés.
Bec (Scénariste), Henninot (Dessinateur), Jovanovic (Dessinateur) ont travaillé sur cette bande dessinée.

Carthago est parue initialement en Mars 2007, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Avril 2013.

A ce jour, 3 albums BD concernant Carthago sont référencés dans notre base, et 13 avis BD lui attribuent une note moyenne de 3,48/5.

 

  • Statut : Série en cours
  • Type d'histoire : Histoire en plusieurs tomes
  • Albums parus : 4 / 8

 
 
Ajouter un album à cette série
 
 
Evolution de la série Carthago au fil des tomes :
Evolution de la série Carthago au fil des tomes
Export Graphique de l'évolution de la série
 

Carthago, tome 1 : Le Lagon de Fortuna

Note moyenne de l'album : 3,44
Mars 2007
 
Depuis l'aube des temps l'homme est fasciné par ce qui se cache dans les profondeurs des océans. La mer est trop grande, trop grande pour l'homme, même s'il lui consacre sa vie entière, il n'en verra qu'une infime partie, et comme dans les jungles terrestres, les réalités de la vie sont plus étonnantes que les fantaisies élaborées par les écrivains de science-fiction. [suite du résumé]
 
 

Carthago, tome 2 : L'abysse challenger

Note moyenne de l'album : 3,75
Février 2009
 
L'épuisement des ressources naturelles de la planète pousse les nations et les industriels à explorer les gisements qui se cachent dans les profondeurs abyssales des océans. Ce faisant, ils libèrent malgré eux des monstres qu'on croyait depuis longtemps disparus. Mais ce n'est pas tout car la Mer, à l'origine de toute vie, cache encore bien des secrets et sera peutêtre l'avenir de l'Homme. [suite du résumé]
 
 

Carthago, tome 3 : Le monstre de Djibouti

Note moyenne de l'album : 3,25
Avril 2013
 
"Depuis l'aube des temps l'homme est fasciné par ce qui se cache dans les profondeurs des océans... La mer est trop grande, trop grande pour l'homme ; même s'il lui consacre sa vie entière, il n'en verra qu'une infime partie, et comme dans les jungles terrestres, les réalités de la vie sont plus étonnantes que les fantaisies élaborées par les écrivains de science-fiction." [suite du résumé]