46 508 Avis BD |20 168 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 4 : La dernière danse
 

Caroline Baldwin, tome 4 : La dernière danse

 
 

Résumé

Caroline Baldwin, tome 4 : La dernière danseAfin d'acceder au résumé de Caroline Baldwin, tome 4 : La dernière danse, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Caroline Baldwin, tome 4 : La dernière danseCe quatième épisode boucle le premier cycle des aventures de notre détective de charme.

L'histoire nous présentée est mouvementée, pleine de rebondissements ; ce jusqu'à l'étonnante conclusion.

Le lecteur pourra apprécier la reconstitution graphique des lieux et l'ambiance locale, habilement recrée, sur fond de rhum et de salsa.

Un album agréable, au style graphique dans le style "ligne claire". Je conseille aux amateurs d'évasion, d'exotisme... et de suspense.


Chronique rédigée par LYmagier le 01/04/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de LYmagierReflet de l'avatar de LYmagier
Statistiques posteur :
  • 2911 (92,44 %)
  • 154 (4,89 %)
  • 84 (2,67 %)
  • Total : 3149 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,93 10,93 10,93
Acheter d'occasion : 10,57
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Avril 1999

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Caroline Baldwin, tome 4 : La dernière danse, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

27 3 2008
   

Suite et fin de ce premier diptyque de la série "Caroline Baldwin".

Le scénario nous emmène dans un décor et une ambiance cubaine, poussant même notre héroïne à remplacer son whisky préféré par des breuvages à base de rhum, mais toujours avec beaucoup de glace. L'intrigue prend également une toute autre tournure, légèrement tirée par les cheveux. De plus, notre détective privée qui doit se faire assister d'une interprète lors de son premier coup de fil à Cuba, va ensuite parvenir à causer avec la moitié des cubains pour mener à bien son enquête.

Alors que les tomes précédents étaient toujours bien rythmés, la première partie de cet album avance beaucoup trop lentement (l'auteur remplissant ces vides par des cuites et des scènes dénudées inutiles), tandis que le dénouement se fait en seulement quelques planches via un protagoniste pas vraiment crédible qui lève le voile sur tous les mystères de ce diptyque à l'aide d'un ultime monologue. A la limite on pourrait se demander si l'auteur avait prévu deux tomes à la base pour cette histoire?

Bref, le whisky semble mieux réussir à notre héroïne.