46 508 Avis BD |20 168 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 11 : Etat de siège
 

Caroline Baldwin, tome 11 : Etat de siège

 
 

Résumé

Caroline Baldwin, tome 11 : Etat de siègeAfin d'acceder au résumé de Caroline Baldwin, tome 11 : Etat de siège, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Caroline Baldwin, tome 11 : Etat de siègePremier opus d'un diptyque. Il faudra attendre la suite pour comprendre les relations entre l'assassinat de Baalbek et l'enquête menée au Canada.

Les décors sont -une fois de plus- bien soignés et agréablement dessinés par le trait clair de Taymans.

Le tout nous plonge dans un récit qui ne manque ni de punch, ni de crédibilité.
Scénario et dialogues bien inspirés. Réalisation graphique sans taches. Un album bien enlevé, dans la lignée de cette série.

A suivre au n° 12...


Chronique rédigée par LYmagier le 07/05/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de LYmagierReflet de l'avatar de LYmagier
Statistiques posteur :
  • 2911 (92,44 %)
  • 154 (4,89 %)
  • 84 (2,67 %)
  • Total : 3149 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,93 10,93 10,93
Acheter d'occasion : 2,98
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Mars 2005

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Caroline Baldwin, tome 11 : Etat de siège, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

30 3 2008
   

Avec ce onzième tome André Taymans livre le troisième diptyque de cette série policière qui avance généralement à coups de one-shots.

Caroline Baldwin a beau être installée au Canada et avoir recommencé sa vie dans son pays natal, sa réputation la précède et elle continue d'attirer les ennuis. Ses nouvelles activités de détective privée au Canada enregistrent ainsi un début prometteur avec deux enquêtes à mener en parallèle. D'une part, cette cousine indienne dont le fils a fugué et de l'autre, une jeune libanaise à la recherche de son père.

Une première partie de diptyque qui permet à notre héroïne de replonger dans ses origines indiennes. Le rythme est efficace, mais cette manie qu'a Gary Scott de surgir chaque fois au bon moment, tel un prince charmant, finit par agacer et fait perdre de la crédibilité à cette intrigue policière pourtant classique.

Graphiquement, André Taymans nous emmène de Beyrouth au Québec, en passant par les réserves indiennes. Profitant d'une scène en librairie, il va également livrer quelques clins d'oeil à certaines bandes dessinées, dont "Blankets" de Graig Thompson.

A suivre !