46 282 Avis BD |20 065 Albums BD | 7 864 séries BD
Accueil
Tome 44 : Les agresseurs
 

Buck Danny, tome 44 : Les agresseurs

 
 

Résumé

Buck Danny, tome 44 : Les agresseursAfin d'acceder au résumé de Buck Danny, tome 44 : Les agresseurs, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Buck Danny, tome 44 : Les agresseursUne aventure en un tome de 64 pages. Pas mal du tout MAIS : en début de lecture, et malgré les pistes semées par Charlier, on se rend assez vite compte que le pilote russe va tout faire pour s’approprier un « Stealth » et le ramener en territoire soviétique. Comment ?… ben là, c’est tout l’art d’un scénariste hors pair qui arrive à tenir le lecteur en haleine en balançant l’US Navy, bases et avions secrets, Las Vegas, espions et espionnes, fausses identités, combats aériens, luttes d’influence dans un cocktail fort savoureux.

Au dessin ?… une fois de plus Bergèse fait montre de son talent réel. Tant dans les scènes au sol qu’aériennes, il y va d’un graphisme au trait net, lisible, précis, méticuleux ; travaillant sur une documentation pointue.

C’est vrai qu’au fil des pages on se doute de ce qui va arriver, mais tout cela est servi comme un excellent menu dont les plats succulents arrivent petit à petit devant vous. Et des menus comme ça, j’en redemande.


Chronique rédigée par LYmagier le 03/06/2008
 
 
Statistiques posteur :
  • 2911 (92,44 %)
  • 154 (4,89 %)
  • 84 (2,67 %)
  • Total : 3149 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 23,74 23,74 23,74
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.88
Dépôt légal : Février 1988

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Buck Danny, tome 44 : Les agresseurs, lui attribuant une note moyenne de 3,88/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

24 1 2019
   

Cette deuxième aventure du nouveau duo Charlier/Bergèse est un one shot et encore une réussite.
Charlier, toujours soucieux de coller à l'actualité du moment choisi comme cadre la base américaine ultra secrète de Nellis avec ses non moins ultra secrets avions furtifs Stealth.
Il développe comme souvent une nouvelle histoire d'espionnage, mais celle-ci est beaucoup plus crédible que les précédentes et n'est pas développée selon le classique schéma qui revenait souvent. Finies les organisations occultes d'espionnage de roman. Ici l'adversaire est nommé : l'URSS s'intéresse aux dernières avancées US, c'est tout à fait crédible.
Ensuite pour une fois, l'ennemi n'est pas désigné des son apparition. Charlier prend tout le temps nécessaire (l'album fait 62 planches) pour nous décrire l'arrivée du déserteur Soviétique, son accueil, les tests qu'il subit et son intégration au sein d'un escadron spécial américain. Et il arrive à nous le rendre vraiment sympathique et au dessus de tout soupçon. Au point que même si en début de lecture on s'attend à un coup fourré de la part de ce transfuge, très vite on ne trouve rien à lui reprocher (pas avant la fin de la page 36) et on finit par se demander si ce ne sera pas finalement un album qui jouera sur nos soupçon pour finalement révéler qu'il n'y avait rien à craindre. Un peu comme pour les Avions Fantômes du tome 33.
Donc de ce point de vue la construction du scénario innove, c'est réussi.
Côté illustration c'est un régal de voir évoluer et combattre ces différents jets sous la plume de l'hyper doué Bergèse.
Je reproche juste la scène finale de l'helico un peu bâclée (manque de place ?) Et la colorisation qui reste perfectible : fréquent manque de contraste dans les couleurs qui fait confondre les avions en avant-plan et le décor à l'arrière (ex, p.4 et 5). De même, encrage et couleurs donnent trop de consistance aux nuages (p.4) qui paraissent solides comme de la roche.
Alors encore bravo aux auteurs qui ont su nous régaler d'un album plus "adulte" qu'auparavant et qui nous donne toute la part d'action qu'on est en droit d'attendre.

20 2 2010
   

La trame de tous les scénari de Buck Danny a toujours été simple: une situation de tension militaro-politique, ou un conflit armé ouvert, un ennemi incarné par un personnage et un dénouement en faveur des personnages de la série, porteurs du modèle occidental dont les U.S.A. sont le garant.
Charlier a su durant environ quarante ans décliner sous cette forme ce mécanisme narratif, de la Seconde Guerre Mondiale à la Perestroïka.
C'est ce qui fait la particularité de cette série unique: Buck Danny peut-être vu comme des aventures simples pour fans d'aéronautique, mais on peut aussi les aborder comme un moyen de resituer les enjeux stratégiques de la seconde moitié du XXième.

Dans cet épisode, l'histoire en elle même et ses éléments sont une nouvelle fois très simples: face à l'avance technologique des recherches U.S. en matière d'avions furtifs (F-22 , F-117 ,B-2...), la chasse soviétique forme un de ses meilleurs pilotes pour qu'il infiltre l'U.S.A.F en feignant de demander l'asile politique. Ce vrai-faux transfuge, et le MIG-29 qu'il a livré seront mis au secret à Nellis A.F. Base, où il aura l'occasion de recueuillir des infos de la plus haute importance...Bien sûr sa mission sera mise en échec par Buck, Sonny et Jerry...
Dire que tout cela est cousu de fil blanc est vrai, mais je répondrai pas plus que d'habitude. En fait ce qui m' a plu, c'est une nouvelle fois le fond politique qu'il y a derriere l'aventure: les dialogues parlent tantôt de l'U.R.S.S., tantôt de la Russie ! Et ce n'est pas le fruit du hasard: Charlier, en fin observateur, avait compris l'écroulement imminent de l'Union Soviétique au bénéfice d'une Fédération d'Etats dominée par la Russie...
Rappelons nous qu'une année après la parution de ce tome, le mur de Berlin tombait...

Un mot pour dire que le dessin de Bergèse est, comme depuis qu'il a repris le série, très bon; dommage qu'il ne soit pas toujours mis en valeur par la colorisation (quelle drôle de couleurs de peau...). Les personnages sont réussis, particulièrement expressifs, et les avions et navires sont de toute beauté.

Comme mes prédécesseurs l'ont souligné, il s'agit de la dernière aventure que Charlier a pu achever, et c'est avec une nostalgie aussi grande que le plaisir qu'elle m' a donné que je l'ai lue, relue, et une nouvelle fois, etc...

19 2 2010
   

J’ai trouvé ce tome 44 assez distrayant. Bon, les dessins ne sont vraiment pas beaux comparés à ce que Bergèse nous offrira par la suite. A noter que c'est la dernière fois que Charlier s'occupera du scénario de la série. Il y a quelques petits défauts qui, combinés, donnent ma note. On sait à l'avance que Joe Bronsky n'est pas très clair, et cela se confirmera par la suite. Sonny Tuckson, ce texan assez idiot, ne m'a pas plu du tout, car il a une personnalité assez vide (il est sensé faire rire le lecteur). Buck Danny est comme toujours très bavard et trrrès important! (humour). Les couleurs ont bien vieilli. Le scénario prépare trop l'action, et au final il ne se passe pas grand chose. les 64 pages ont été très longues à lire (les auteurs aiment les phylactères), mais c'est intéressant, graphiquement étonnamment réaliste, et d'une fiabilité scénaristique çà toute épreuve, même si certains dialogues sont trop scolaires. A lire (je l'ai eu à 5€, je ne regrette pas mon acquisition). À lire.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Buck Danny, tome 1 : Les Japs attaquent 4 3.63
Buck Danny, tome 2 : Les mystères de Midway 4 3.88
Buck Danny, tome 3 : La revanche des fils du ciel 4 4.13
Buck Danny, tome 4 : Tigres volants 4 4.38
Buck Danny, tome 5 : Dans les griffes du dragon noir 4 4.13
Buck Danny, tome 6 : Attaque en Birmanie 3 3.83
Buck Danny, tome 7 : Les trafiquants de la mer Rouge 3 3.83
Buck Danny, tome 8 : Les pirates du désert 3 3.83
Buck Danny, tome 9 : Les gangsters du pétrole 3 4.00
Buck Danny, tome 10 : Pilotes d'essai 3 4.50
Buck Danny, tome 11 : Ciel de Corée 3 4.33
Buck Danny, tome 12 : Avions sans pilotes 3 4.17
Buck Danny, tome 13 : Un avion n'est pas rentré 2 3.75
Buck Danny, tome 14 : Patrouille à l'aube 3 3.50
Buck Danny, tome 15 : NC-22654 ne répond plus 2 3.50
Buck Danny, tome 16 : Menace au Nord 3 3.83
Buck Danny, tome 17 : Buck Danny contre Lady X 3 3.67
Buck Danny, tome 18 : Alerte en Malaisie 3 4.17
Buck Danny, tome 19 : Le Tigre de Malaisie 2 4.25
Buck Danny, tome 20 : S.O.S soucoupes volantes ! 2 4.25
Buck Danny, tome 21 : Un prototype a disparu 3 4.17
Buck Danny, tome 22 : Top Secret 3 4.17
Buck Danny, tome 23 : Mission vers la vallée perdue 3 4.00
Buck Danny, tome 24 : Prototype FX-13 2 3.50
Buck Danny, tome 25 : Escadrille ZZ 2 3.25
Buck Danny, tome 26 : Le retour des Tigres Volants 4 3.13
Buck Danny, tome 27 : Les Tigres Volants à la rescousse ! 2 4.50
Buck Danny, tome 28 : Tigres volants contre pirates 3 4.33
Buck Danny, tome 29 : Opération Mercury 3 3.83
Buck Danny, tome 30 : Les voleurs de satellites 4 3.63
Buck Danny, tome 31 : X-15 3 3.83
Buck Danny, tome 32 : Alerte à Cap Kennedy 2 4.50
Buck Danny, tome 33 : Le mystère des avions fantômes 2 4.25
Buck Danny, tome 34 : Alerte atomique 3 4.00
Buck Danny, tome 35 : L'escadrille de la mort 3 3.17
Buck Danny, tome 36 : Les Anges Bleus 3 3.83
Buck Danny, tome 37 : Le pilote au masque de cuir 3 3.67
Buck Danny, tome 38 : La Vallée de la Mort Verte 3 3.83
Buck Danny, tome 39 : Requins en Mer de Chine 2 4.00
Buck Danny, tome 40 : "Ghost Queen" 2 4.50
Buck Danny, tome 41 : Mission apocalypse 3 4.50
Buck Danny, tome 42 : Les pilotes de l'enfer 3 4.50
Buck Danny, tome 43 : Le feu du ciel 3 4.33
Buck Danny, tome 44 : Les agresseurs 4 3.88
Buck Danny, tome 45 : Les secrets de la mer Noire 2 4.00
Buck Danny, tome 46 : L'escadrille fantôme 2 4.00
Buck Danny, tome 47 : Zone interdite 1 3.50
Buck Danny, tome 48 : Tonnerre sur la cordillère 1 4.00
Buck Danny, tome 49 : La nuit du serpent 2 3.50
Buck Danny, tome 50 : Sabotage au Texas 4 3.50
Buck Danny, tome 51 : Mystère en antarctique 1 4.00
Buck Danny, tome 52 : Porté disparu 2 3.00
Buck Danny, tome 53 : Cobra noir 2 3.50
Buck Danny, tome 54 : La nuit du Spectre 1 4.00
Buck Danny, tome 55 : Defcon one 1 4.00