46 503 Avis BD |20 164 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Sabre sur la Corée
 

Buck Danny Classic (Les aventures de), tome 1 : Sabre sur la Corée

 
 

Résumé

Buck Danny Classic (Les aventures de), tome 1 : Sabre sur la CoréeAfin d'acceder au résumé de Buck Danny Classic (Les aventures de), tome 1 : Sabre sur la Corée, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Buck Danny Classic (Les aventures de), tome 1 : Sabre sur la CoréeQuelle surprise de voir cet album dans les rayons ! Une série parallèle (qui revient dans le temps) que je n'avais pas vu venir. Belle maquette, belle texture, j'ai l'impression de remonter le temps moi aussi et de me retrouver à l'époque où je découvrais mes 1ers Buck Danny ! Revoir voler les 1ers avions à réaction comme le Sabre, quel bonheur !
On se retrouve donc dans une aventure qui se situe durant l'épisode Coréen ; après "Avions sans pilote" puisque Buck est colonel ; peut-être avant "Un avion n'est pas rentré", qui se passe sur le Valley Forge alors qu'ici, le trio est "re-envoyé" en Corée, mais sur le Boxer.
C'est donc une initiative à priori heureuse des éditions Zéphyr en partenariat avec Dupuis qui apparait aussi sur la couverture. A noter qu'il y a aussi une version avec le fond orange.
Bon, maintenant, une fois ouvert on constate que s'il est doué, Arroyo est un peu maladroit dans le dessin des personnages. C'est pas trop mal mais Bergèse était nettement plus éblouissant lors de sa reprise de la série (du sans faute d'entrée en fait). Ici c'est plus laborieux. Et pour la mise en scène c'est pareil : Bergèse s'y montrait de suite très doué alors qu'Arroyo, bien qu'il ait des scènes d'anthologie à illustrer, les dessine sans grand panache (ex :Sonny qui retombe devant l'étrave du porte-avion). Ca devrait être un moment marquant mais on n'y ressent aucune tension, aucun suspens. L'appontage "poussé" c'est pareil. On n'y ressent pas la tension, l'émotion que Hubinon nous transmettait si bien puis Bergèse après lui.
Sur le scénario on constate la mention claire de l'URSS et du conflit avec les USA par pays interposés. La présence de Staline et autres personnages historiques. Toutes ces choses qui étaient soigneusement occultées dans la série d'époque, surement pour cause de censure.
L'histoire qui se poursuivra dans le tome suivant est cependant bien dans les clous d'un "Buck Danny". Les relations entre les personnages et leurs caractères sont conformes. C'est bien. Cela dit, là aussi il y a de la maladresse. Des choses sont dites et redites un peu lourdement, (l'explication du conflit est/ouest par pays interposés et les comparaisons de performances des avions, donnés du côté Américain puis répété à l'identique du côté Russe). on a un sentiment de place gâché où l'on aurait pu développer d'autres scènes plus efficacement.
De petites erreurs aussi comme la disparition du marin jeté à l'eau qui n'a jamais été signalée. Ca aurait pourtant été un des éléments primordiaux pour étayer les soupçons de présence d'un espion à bord.
Bon, malgré toutes ces critiques j'ai été bien content de découvrir et lire cet album. Il a révélé une nostalgie en moi mais pourra plaire aussi à des néophytes en "Buck Danny" je pense. J'aurai bien sûr préféré retrouver la perfection des travaux de Hubinon/Charlier et de Bergèse. Ici c'est moins dense et moins frappant. Mais je ne désespère pas d'une amélioration par la suite.


Chronique rédigée par kklodd le 05/03/2014
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de kkloddReflet de l'avatar de kklodd
Statistiques posteur :
  • 1132 (95,21 %)
  • 43 (3,62 %)
  • 14 (1,18 %)
  • Total : 1189 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,30 13,30 13,30
Acheter d'occasion : 9,17
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Février 2014

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Buck Danny Classic (Les aventures de), tome 1 : Sabre sur la Corée, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

5 3 2014
   

Trois mois après que Buck et ses ailiers aient trouvé de nouveaux auteurs (voir le T53 Cobra Noir), voici qu'un souffle nouveau nous amène une série dérivée. Hou, souffle nouveau, édition Zéphyr, j'étais obligé de la faire...
Quoi qu'il en soit, les lecteurs fans des aventures du Colonel ricain avaient de quoi écarquiller les yeux. Après tant d'années d'attente, après qu'un Bergèse ait fini par ne plus pouvoir continuer, nous avions droit à un autre revival !

Et l'album a de la gueule : beau format, belle finition (le fond orangé correspond au premier tirage, celui bleu est déjà une réassort' de l'éditeur).
Restait plus qu'à s'atteler à ce spin-off, intitulé "Buck Danny «Classic»" et voir dans quelle mesure le pari fou de replonger dans le passé se relevait digne de Charlier et d'Hubinon.

L'éditeur et les ayant droits des auteurs mythiques avaient pour ambition de compléter symboliquement les aventures passées et il faut avouer qu'il me sera difficile de relire un album comme "Ciel de Corée" en cherchant à faire coller celui-ci. Très sincèrement, chercher un sens dans une continuité n'est pas ce qui m'interesse, en tant que fan.
Ce que j'attendais, c'est une histoire à la façon de Charlier, avec de l'action, de l'humour (festival Tuckson) et de l'espionnage. Contrat rempli, même si effectivement, un homme à la mer et qui manque dans un équipage, ça ne passe pas inaperçu plus de quelques minutes...
Mais mince, moi j'ai vibré lors des dogfight. Le coup de la frontière franchie, du retour en vrac à la baille, et surtout de ce nouvel ennemi ruskov, j'ai kiffé !
Et même si je concède que la narration peut inclure des répétitions (oui, on a compris, faut l'améliorer, ce F86 ! ), concédons aussi que Charlier pouvait aussi en produire quelques unes.

Passons au visuel. Right, Arroyo dessine les zincs sans aucun défaut. Ils ont une sacrée gueule, ses engins ! Ok, il est perfectible sur tout ce qui touche à la figuration des personnages, mais quand même, il a adopté une charte graphique très proche d'un Hubinon et pour ça, chapeau ! On pense notamment aux encrages/ombrages des visages figurant au premier plan. Du typique Vic' Hubinon ! Toutes ces références m'ont vraiment régalé les yeux.

Alors j'en viens à l'essentiel, j'ai franchement été convaincu et absolument pas déçu. Je me demande même si je n'ai pas préféré ce «Classic» à la suite de la série régulière, que j'avais pourtant trouvé sympa. Bref, vous l'avez compris, moi j'attends sa suite vraiment impatiemment !