45 068 Avis BD |19 421 Albums BD | 7 701 séries BD
 

Bride Stories, tome 1

 
 
 

Résumé

Bride Stories, tome 1Afin d'acceder au résumé de Bride Stories, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Bride Stories, tome 1Graphiquement, ce premier tome de "Bride Stories" est incroyable. Chaque planche, chaque case fourmillent de détails, de la robe d'Amir à la moindre tapisserie.. Un temps incroyable doit être passé sur chaque album.

Le dessin est hyper dynamique, très lisible et clair, et nous fait découvrir une période rarement traitée en BD : l'époque de la route de la soie, fin XIXème siècle, en pleine Asie centrale.

Ce premier tome est une véritable voyage. On s'imagine vraiment à table avec les différents membres de la famille de Karluk, tant les descriptions (parfois uniquement graphiques) rendent l'univers de "Bride Stories" réaliste. La vie de tous les jours y est décrite avec justesse et recul, du moins j'en ai l'impression. Mais c'est surtout une formidable introduction au personnage d'Amir, impressionnante dans sa manière d'être et ses compétences.

C'est d'ailleurs aussi le principal défaut de ce premier tome : l'introduction prend une place assez incroyable dans cet album. Le résumé, au dos de ce dernier, parle directement du clan d'Amir souhaite récupérer cette dernière... événement n'apparaissant qu'aux 2/3 du livre, facilement.

Mais ceci est peut-être nécessaire pour mener à bien la suite du récit ? Le second tome nous le précisera vite... En attendons, ne boudons pas notre bonheur : "Bride Stories" part vraiment très bien avec ce premier tome !

Tous les visuels de cette chronique sont © 2009 Kaoru Mori


Chronique rédigée par Piehr le 18/09/2011
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de PiehrReflet de l'avatar de Piehr
Statistiques posteur :
  • 1099 (67,76 %)
  • 130 (8,01 %)
  • 393 (24,23 %)
  • Total : 1622 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.86
Dépôt légal : Juin 2011

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Bride Stories, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 3,86/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

12 10 2016
   

En voilà encore un bon manga. Ce qui marque dès les premières pages c'est la beauté des dessins, qui grâce à un soucis du détail arrivent à plonger le lecteur dans un décor de fin XIXeme au cœur de l’Asie centrale. Ainsi les tapisseries, les boiseries et bien sûr les vêtements sont minutieusement détaillés.

Curieux d’avoir situé l’action dans ce paysage peu connu et ces clans aux mœurs si éloignés de nous autres européens du 21ème siècle. Pourtant ça fonctionne très bien, j’ai eu ainsi l’impression de découvrir plein de chose et de voyager à moindres frais.

Pour l’histoire, c’est lent comme un manga, mais ça ne manque pas de charme. Tout est introduit avec douceur, les relations entre les différents clans ou entre les mariés pourraient choqués, mais non, tout se passe plutôt bien…. A part vers la fin du tome où on sent une petite tension monter, tant mieux, un peu de suspens ne peut pas nuire à l’ensemble.

29 4 2015
   

Ce premier album est bourré de qualités. Ce que j'ai apprécié en premier lieu, c'est ce vent d'authenticité qui nous conduit dans ces peuplades d'une Asie Australe magnifique. Une authenticité portée par des dessins détaillés qui rendent toutes les particularités géographiques, vestimentaires ou artisanales tellement crédibles, mais portée également par un contexte qui retranscrit une certaine société. Ainsi, on nous parle de tribus, l'une sédentaire et l'autre nomade, mais on nous parle également d'un mariage arrangé. Mariage d'intérêt familial mais pas vraiment d'amour. Le fait que ce soit un garçon de 12 ans qui soit marié à une fille de 20 ne doit pas choquer dans ce contexte : il s'agit de nous immerger dans une autre société, d'en être témoin des moeurs sans juger. Cette tonalité est assez appréciable, d'autant que le scénariste tente de rendre acceptable par tous ce mariage en faisant se développer des sentiments entre les deux mariés de force, et surtout en nous les présentant comme épanouis, heureux, et pleins de bons sentimenst. La grande majorité de l'ouvrage décrit ce mode de vie et permet de faire connaissance avec la famille de Karluk et de sa femme Amir. Une prise de connaissance presque documentaire. L'ambiance est ainsi plutôt réussi.

Ce qui pêche selon moi, c'est que c'est très lent et que finalement, la promesse d'action, évoquée en milieu de tome, n'est qu'à peine abordée en fin d'album. Ce n'est qu'en toute fin d'ouvrage que l'on passe d'une narration didactique, qui relève du documentaire, à une oeuvre fictionnelle où enfin il va se passer quelque chose.

Si la présentation de ces tribus d'Asie Australes est rigoureuse, il manque le développement d'un scénario solide pour que l'on s'accroche totalement aux destins de Karluk et Amir.

24 2 2014
   

Waouh ! Quelle belle couverture ! Banale de loin mais de près... Regardez tous les détails de cette robe... !
En ouvrant ce manga, j'ai été fasciné ! Quel beauté ! Que ce soit les belles plaines ou les magnifiques costumes que portent les héros... c'est incroyable !

L'histoire raconte un mariage forcé mais, les mariés, on sent qu'ils peuvent finir par s'aimer... C'est une histoire basique, mais ô combien addictive !

Quelqu'un connaît meilleur manga ? Oui, vous allez me dire, mais regardez mieux la qualité de celui là... Vous verrez qu'il n'y a pas mieux.

18 2 2012
   

J'ai mis un certain temps avant de me lancer dans la lecture de ce manga, rebuté par le titre se rapprochant plutôt d'un shôjo, et d'une certaine manière, par les graphismes, ces yeux immenses auxquels j'ai un peu de mal à m'habituer. Cependant j'ai été irrémédiablement séduit lors du feuilletage d'un échantillon reprenant les première pages de ce tome-ci, malgré mes a priori. J'ai finalement cédé à mon envie, en partie grâce aux précédents avis et par curiosité, vis-à-vis de cette histoire qui semble sortir du manga lambda.

Aussi, comment ne pas être en admiration devant la toute première case de cette série, dévoilant sans attendre Amir, le visage surpris, figée dans des atours somptueux, à demi voilée d'un tissu magnifique, représentée avec ses bijoux aux formes typiques de la tradition d'Asie Centrale ? Un souci du détail de la part de la dessinatrice qui transcrit une véritable passion pour ces civilisations. Cette précision est présente tout au long de ce premier album, que ce soit dans les vêtements, les décors ou encore ces paysages de steppe, ce qui en fait avant toute chose un plaisir des yeux, une envie d'évasion, de simplicité...

Cette lecture est par ailleurs très contemplative, ce que j'apprécie d'autant plus, l'étant par nature. Nous suivons toute cette tribu dans leur vie quotidienne, se concentrant successivement sur un personnage différent, pas nécessairement un protagoniste essentiel au récit ; je pense notamment au charmant petit Rostem, avec lequel j'ai passionnément observé le travail du bois exécuté par le menuisier.

L'intrigue principale, à savoir le mariage entre Karluk et Amir et l'arrivée inattendue de la famille de cette dernière voulant la récupérer pour un mariage plus avantageux ne semble pas être la seule et unique préoccupation de Kaoru Mori, dans son désir de nous faire partager la vie de ce petit clan. Tant mieux, je savoure d'autant plus cet instant de rêverie que m'accorde cette histoire.

Un premier jet attendrissant, emprunt de sérénité.

Marsupilami :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de MarsupilamiReflet de l'avatar de Marsupilami
3 2 2012
   

Pas la peine d'y aller par quatre chemins, Bride Stories est sans doute bien foutu mais je n'ai pas suivi avec passion le scénario car les intrigues se font attendre. Le personnage principal, Amir, est une création particulièrement exotique. Fille d'un seigneur, elle est envoyée dans le clan voisin pour y être mariée. Particularité: avec un jeune garçon de 12 ans alors qu'elle en a la vingtaine. Les descriptions, notamment les vêtements, de tradition asiatique, mongole et turque, sont impressionnantes.

Sans doute, l'auteur a voulu laisser les choses décanter. Et sans l'ombre d'un doute, ce premier tome est une invitation au thème du voyage, il fait d'ailleurs référence au nomadisme. Je lirais sans doute le tome suivant pour me fixer.

29 11 2011
   

N'en déplaise à Cha, j'ai toujours du mal à lire un manga. C'est je pense une question d'habitude, je ne me fais pas au format et au sens de lecture. Mais je dois reconnaître que parfois on trouve des albums très sympathiques. En voici un.
La couverture donne une assez bonne idée du graphisme. le trait est fin, précis, agréable. La couverture est assez fidèle au contenu, il est même dommage que ce manga soit en noir et blanc, tant on voit que la mise en couleur éclaire les détails de la tenue de l’héroïne principale.
Le dessin est donc très agréable, mais l'histoire l'est tout autant.
Nous découvrons une jeune fille, Amir, mariée à distance, qui arrive dans le village de son époux et découvre que ce dernier est un jeune garçon. Cela peut heurter le lecteur occidental moderne, mais finalement non. Amir est un personnage très moderne,c'est une femme indépendante, courageuse, chasseur émérite qu'on se prend à aimer dès les premières pages.
Voici un tome d'introduction, qui plante le décors, les principaux personnages, l'ambiance. A la fin du volume, l'arrivée inopinée du père de la mariée laisse présager d'une accélération des événements.
Vivement la suite.