46 614 Avis BD |20 223 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 1 : 60 gags de Boule et Bill
 

Boule et Bill, tome 1 : 60 gags de Boule et Bill

 
 

Résumé

Boule et Bill, tome 1 : 60 gags de Boule et BillAfin d'acceder au résumé de Boule et Bill, tome 1 : 60 gags de Boule et Bill, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Boule et Bill, tome 1 : 60 gags de Boule et BillIl y a bien longtemps que je n'avais pas relu un Boule et Bill, bien que j'en aie une bonne vingtaine dans ma bibliothèque. Ces albums-là ont bercé mon enfance et je me rappelle les avoir lus et relus en dégustant du chocolat pour le goûter. Aaah, nostalgie...
Les retrouvailles avec les personnages de Roba sont plutôt une bonne surprise. En ouvrant ce premier tome dans l'idée de le chroniquer, je m'attendais à une lecture un peu fastidieuse. Il n'en est rien.

Les idées de Roba sont amusantes et bien mises en scène, et l'on sourit beaucoup au fil des soixante gags réunis ici. Le trait est rond et joliment maîtrisé, et a sacrément bien vieilli, d'autant qu'il possède une personnalité dont le gros-nez a parfois du mal à s'enorgueillir.

C'est évidemment une série plutôt destinée à la jeunesse, mais un adulte pourra, comme je l'ai fait moi-même, se replonger avec un plaisir intact dans les aventures de ce duo célébrissime de la bande dessinée.


Chronique rédigée par Jean Loup le 01/03/2003
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 7,23 7,23 7,23
Acheter d'occasion : 2,66
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.38
Dépôt légal : Janvier 1962

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Boule et Bill, tome 1 : 60 gags de Boule et Bill, lui attribuant une note moyenne de 3,38/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

26 11 2012
   

Les albums de Boule et Bill font partie de la dot de ma femme, j'ai du les lire étant jeune mais je n'en garde qu'un lointain souvenir. C'est donc l'occasion d'en ouvrir un, et pourquoi ne pas commencer par le premier.

Qui dit 60 gags de Boule et Bill, dit 60 pages, un gag par page. Plus ou moins comiques comme d'habitude, il faut dire que le genre est éculé, mis à toutes les sauces. La première chose qu'on remarque c'est que le dessin évolue énomément au fil des pages dans ce premier tome, surtout le papa de Boule. On remarque aussi certains détails et des décors qui paraissent d'un autre temps. Je regarde alors l'année: 1962, ah zut alors! je ne pensais pas que c'était aussi ancien Boule et Bill.

Boule et Bill doit donc faire parti de ces précurseurs des histoires en une page et malheureusement de nos jours, il va paraitre vieux jeu pour certains et nostalgique pour d'autres. De mon côté, j'ai tourné les pages sans trop m'éclater, il faut le reconnaitre, mais je n'ai pas détesté.

NB: on peut également se demander si Roba connait bien les chiens, parce que Bill adore le chocolat et qu'on sait depuis longtemps que le chocolat (noir) est poison pour eux.

16 2 2009
   

Premier album de Boule et Bill, on retrouve déjà pas mal d'éléments qui fonderont la série, comme les répliques de Bill ( "Fallait pas me narguer" "Encore un sac et je ne boude plus"), l'aversion de ce même Bill pour les bains, ou encore les bêtises de nos deux héros. Certains détails vont quand même changer, et ici par exemple, la mère a des réactions plus mauvaises que dans les tomes suivants (voir par exemple le gag de l'arroseur) et bill fait plus chien (avec des expressions comme baballe).

Cet album contient des gags de niveaux variables, mais certains sont de vrai petit moment de bonheur comme par exemple (pour ne citer qu'eux), l'instituteur qui veut dégouter Bill de l'école et qui a le malheur d'imiter le chat, celui de la chanson La haut sur la montagne, et la rédaction sur le chien, ou encore celui de l'expérience lors d'un orage ("Cette laisse c'était pour me transformer en hot-dog)

Le dessin est joli, mais la forme de nos héros ne sont pas encore celle qui les rendront vraiment célèbre. Un bon premier tome quand même.

23 10 2005
   

Ne boudons pas notre plaisir...

Enfin, dirent certains dès leur parution, autre chose que des héros "habituels". Et c'est vrai, Roba nous présente ici des héros incongrus : Boule, un petit garçon roux, et Bill, son facétieux cocker.

Leur univers ?... La maison, le jardin, parfois l'école ou la rue. C'est tout ! C'est peu et énorme en même temps. Roba s'inspire de son propre environnement familial.

Boule, c'est le garçon gentil, le candide d'une sorte de comédie humaine drôle et chaleureuse. Bill, c'est le chien malin, ingénieux, qui sait démêler des situations cocasses ou chaleureuses.

Autour d'eux gravitent des personnages secondaires quasi "obligatoires" : le papa, la maman, l'agent de police, Pouf et P'tit Louis -les copains de classe-. Un élément aussi dans nombres de gags : une 2CV rouge vif.

On ne sait résumer un album, chacun étant composé de planches d'un gag chacun et parues hebdomadairement.

Dans ce premier opus, distrayant, on assiste à la "mise en place" de la famille. Les personnages ont un trait encore "simpliste". Ils s'affineront vite, ainsi que leurs caractères respectifs, pour en arriver à ceux que nous connaissons maintenant.

NOTICE INFO :

Boule et Bill font leur première apparition dans l'hebdo Spirou n°1132 du 24 Décembre 1959.
Une curiosité : ils le font sous forme d'un "mini-récit". Il s'agissait d'un supplément sous forme d'une double page centrale à détacher, à plier suivant un ordre précis, à ensuite découper pour obtenir un "mini-livre" de 48 pages (une véritable rareté que je possède, le haut de la première page de l'hebdo -de 20,5 cms sur 7 cms de hauteur- est "ornée d'un dessin en buste de Boule et Bill, penchés l'un vers l'autre, auxquels un "bateau" à voile est accolé). Le 08 Septembre 1960, ils débuteront leur "carrière" en gags d'une planche.

Jean ROBA, leur créateur, de nationalité belge, est né à Schaerbeek le 28 Juillet 1930. Outre ce fabuleux duo, on lui doit aussi : La Ribambelle, trois épisodes de Spirou et Fantasio avec Franquin. Son graphisme, tout en rondeur et en harmonie, est d'une visibilité totale. Un grand monsieur de la BD.

Et ici un bon album, bien que "débutant", qui annonce cette magnifique série.