45 295 Avis BD |19 547 Albums BD | 7 720 séries BD
 

Bonne nuit Punpun, tome 5

 
 

Résumé

Bonne nuit Punpun, tome 5Afin d'acceder au résumé de Bonne nuit Punpun, tome 5, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Bonne nuit Punpun, tome 5La première surprise de cet opus, c’est que l’on reprend l’histoire deux ans après l’avoir laissée en fin de tome précédent : Punpun semblait avoir renoué avec Haiko, et Yuichi avait trouvé l’amour auprès de Midori, laquelle avait même emménagé chez Punpun. C’est une situation bien différente que l’on retrouve en ouvrant cet album, et on renoue avec la noirceur qui est propre à ce récit atypique. Ici, il sera notamment question de suicide, avec un Yuichi qui regrette sa écart de conduite. Mais pas que, puisque Midori va se rapprocher dangereusement de Punpun, lequel doit dompter ses hormones, le tout pour finir sur une scène assez explicite entre un ado et une femme plus âgé. On le sent bien, malgré le caractère enfantin d’un scénario autour de collégien, le scénariste entretient cette tonalité plus adulte, qui rend le tout assez malsain.

Sur le dessin, on ne pourra que réinsister sur le décalage entre le réalisme de tout cet univers, fourmillant de détails crédibles, et le graphisme de Punpun et de sa famille (sa mère et son oncle), représentés sous forme de canards stylisés avec deux ou trois traits. Si on s’était habitué à cette originalité, qui permettait d’éviter ou de facilité une identification du lecteur (j’ai encore du mal à appréhendr le rationnel de ce choix graphique), on se rend compte que, lorsqu’il est question de représenter certaines scènes, les partie du corps de Punpun sont bien celles d’un garçon… Comme si finalement Punpun n’apparaissait sous forme de canard qu’aux yeux du lecteur, étant un humain « comme les autres » pour ses camarades.

On reprendra également contact avec un Séki qui recherche l’argent facile, un Shimizu toujours aussi simplet, ainsi qu’avec le décès du grand-père de Punpun : encore une fois, ces passages laisseront un goût doux amer, oscillant toujours entre une extrême gravité, et une légèreté et une distance portées par le dessin. Par ailleurs, Punpun est entré au lycée et se fait une nouvelle amie, mais avec le décès de son grand-père, il semblerait que la tragédie qu’il a vécu plus jeune avec Haiko ne se reproduise, n’augurant rien de bon bon pour lui…

Un récit toujours atypique, dont on ne se lassera pas de souligne l’originalité, mais qui flirte avec la noirceur et parfois avec le malsain, mettant souvent mal à l’aise devant des scènes dont on ne sait trop quoi penser.


Chronique rédigée par gdev le 10/02/2018
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 2968 (75,71 %)
  • 270 (6,89 %)
  • 682 (17,40 %)
  • Total : 3920 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 7,08 7,08 7,08
Acheter d'occasion : 9,10
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Novembre 2012