46 433 Avis BD |20 124 Albums BD | 7 880 séries BD
Accueil
Tome 2 : La grande course
 

Bone, tome 2 : La grande course

 
 

Résumé

Bone, tome 2 : La grande courseAfin d'acceder au résumé de Bone, tome 2 : La grande course, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Bone, tome 2 : La grande courseAh! quand on lit du Bone, que c'est agréable! On retrouve tous les ingrédients du premier album, mais c'est encore mieux! Celui ci est tout de même plus amusant, plus gai.

Le scénario est toujours aussi bien travaillé, et possède une multitude de rebondissements hors du commun où l'on éclate de rire ! Smith maitrise sans aucune contestation les coups de théatre. Les personnages sont très complet, et ils ont tous une personnalité et une histoire que l'on veut découvrir absolument ! Mais Smith ne nous donne ceci que petit à petit (le traître !). Quel conteur hors pair !

En ce qui concerne les illustrations, Smith est égal à lui même, quoique l'on puisse observer de petites améliorations dans les dessins des visages humains. Mais même si les dessins ne sont pas des oeuvres d'arts, la mayonnaise prend sans aucun problème !

On commence Bone, on en devient boulémique! Encore, encore!


Chronique rédigée par gwenn le 20/02/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 119 (96,75 %)
  • 4 (3,25 %)
  • Total : 123 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 2,00 Dessin
 
Acheter neuf : 12,26 12,26 12,26
Acheter d'occasion : 5,33
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.14
Dépôt légal : Avril 1996

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Bone, tome 2 : La grande course, lui attribuant une note moyenne de 4,14/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

2 3 2011
   

Voici un second tome dans la parfaite continuité du premier. On ne s'en lasse pas, de cette joyeuseté un peu mystérieuse ! La trame graphique ne bouge pas, on retrouve nos Bones ronds, aux traits épais et épurés, qui raviront les petits et les grands. Dans le même temps, le graphisme des éléments plus réels, tels que les humains et les éléments de décors, fait preuve de plus de finesse et de réalisme. Tout cela supporte le ton un peu humoristique et décalé de l'ensemble. Ce second volet est surtout l'occasion de nous approprier davantage les personnages : les trois bones d'un côté, et Lucius, mamie et Thorn de l'autre, et de les faire jouer dans une histoire qui tient parfois de la farce comique (avec cette course de vaches), de la balade romantique (avec les relations Fone Bone/Thon), ou encore du mystère fantastique (mais pourquoi donc Phoney Bone est-il recherché par les forces du mal ? et quel est donc ce passé de Thorn ?). Il en ressort une impression de densité des histoires croisées, mais également une impression que l'histoire de fonds n'avance pas super vite.

Cet album, c'est avant tout un joyeux foutoir tendre et mystérieux, dans lequel j'ai aimé me perdre, porté par les événements....

29 12 2009
   

Une sixième voix qui va dans le même sens, juste pour achever de convaincre ceux qui n'ont toujours pas franchi le pas : ce deuxième épisode de "Bone" est réjouissant.

"La grande course" est un épisode où l'on ne s'ennuie pas une seconde, mené à un rythme d'enfer par une mamie Ben résolue à l'emporter face aux magouilles de Phoney et de Smiley. L'humour de Jeff Smith fonctionne à plein régime dans cette course effrénée : vous n'oublierez pas cette compétition de vaches, on peut le garantir ! L'auteur alterne les scènes drôles avec des moments plus touchants (les relations entre Fone Bone et Thorn), trouvant au passage un bel équilibre.

Puisque les dessins sont toujours aussi réussis (qu'il est mignon ce Bone, on l'adopterait !), avec un noir et blanc habilement maîtrisé et un découpage assez caractéristique de la série, il serait dommage de continuer à passer de "Bone". Vous savez donc ce qu'il vous reste à faire...

4 1 2009
   

Ce tome complètement loufoque aurait pu s’intituler : « Mamie Ben face à la Vache Mystère ». C’est vous dire si on flirte avec la quatrième, voire la cinquième dimension. J’apprécie vraiment cette histoire à la fois originale, surréaliste et malgré tout cohérente. C’est frais, gai, et le passage de la course de vaches tournant à la joyeuse pagaille est vraiment drôle. Je préfère personnellement la version couleur de cette aventure car elle accentue la poésie de l’univers et l’aspect complètement décalé de nos clowns blancs que sont les cousins Bone.

3 9 2004
   

Nous retrouvons dans ce deuxième tome les Bones : Phoney, Smiley et Fone Bone. Les trois cousins qui s’étaient perdus suite à une attaque de criquets se sont retrouvés dans la vallée chez Lucius.

Alors, de nouveaux personnages sont apparus au cours du tome 1 :
- la jolie Thorn : mignonne comme tout, Fone a le béguin pour elle. Ils sont très proches et complices. Elle fait des rêves étranges.
- Mamie Ben, la grand mère de Thorn et Rose de son prénom qui s’entraîne pour la course aux vaches, se bat contre les rats-garous et a la picote quand un danger s’approche.
- Lucius, le patron de la taverne qui fait travailler Smiley puis Phoney Bone pour se faire rembourser leurs consommations non payés. Et oui, pauvre Phoney, les billets de Boneville n’ont aucune valeur dans la vallée et on paye tout avec des œufs le plus couramment.
Mais il y a aussi le dragon rouge (toujours aussi blanc pour nous ;o) ), les "stupides, stupides rats-garoux" (dixit Fone Bone) qui recherchent Phoney… mais personne ne sait vraiment pourquoi.

Ce tome est très intéressant, bien rythmé. Les relations entre les personnages s’intensifient, le caractère de chacun est plus précis et cela donne lieu à des scènes très amusantes entre les différents couples Fone-Thorn mais surtout Phoney-Lucius et Smiley-Lucius. Le suspens lors de la course de vache est assez intense. On se demande jusqu’au bout qui va gagner. Et les rats garoux qui traînent dans la vallée sont inquiétants… enfin, sauf les deux que l’on voit toujours ensemble, qui sont vraiment stupides et dont l’un veut absolument faire une quiche ! Un vrai petit couple qui n’arrête pas de se chamailler. Ils provoquent des situations très drôles et incontrôlables. Quant aux rêves de Thorn, ils sont bien énigmatiques et on se demande ce qu’ils cachent.

Le dessin est toujours aussi agréable à lire avec nos petits Bone tout blanc et avec des gros nez…. Charmants. Ils ont des expressions qui reflètent parfaitement leur situation et leurs pensées. Ils sont donc très attachants. L’action lors de la course de vache est très bien rendue.

Un tome qui vient confirmer le très bon départ de cette série :o) J’adhère.

17 8 2002
   

Vraiment,je second tome est encore plus drôle que le premier ! La course de vache, vraiment, quel moment mythique !

Le scénario se densifie petit à petit, l'intrigue s'étoffe, et on commence mieux à cerner les différents personnages. La bétise de Smiley nous fait sourire, les peines de coeur du petit Fone Bone nous rendent triste, et l'attitude de Phoney nous intrigue... vraiment, c'est assez fort !

L'histoire est ponctuée de scènes fortes, drôles et bien conçues, et on ne s'ennuie pas une seconde : du bonheur !

Le style graphique n'a pas bougé depuis le premier tome : les personnages n'ont pas évolués d'un iota, et le trait est toujours bien rond et gras, en noir et blanc. C'est super mignon, juste ce qu'il faut !

22 7 2002
   

La suite d'une des séries les plus attachantes qu'il m'ait été donné de lire. Un trait certes simple, mais qui sait prendre une dimension épique pour mettre en image un scénario tragi-comique du plus bel effet. Cette épisode de la série, qui débute et se déroule comme une bonne vieille farce se paie cependant le luxe de mettre en place les bases de l'intrigue profonde de la série. La psychologie des trois Bone se précise de plus en plus, tout comme le côté décalé et profondément poétique de l'univers. Bone est une série géniale, une série qui mérite amplement le culte qu'on lui porte. Alors vous aussi, lancez-vous dans la course: lisez-les !!