46 105 Avis BD |19 969 Albums BD | 7 840 séries BD
Accueil
Tome 18 : Le sanctuaire du Gondwana
 

Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 18 : Le sanctuaire du Gondwana

 
 

Résumé

Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 18 : Le sanctuaire du GondwanaAfin d'acceder au résumé de Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 18 : Le sanctuaire du Gondwana, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 18 : Le sanctuaire du GondwanaUn nouveau Blake et Mortimer, et pas une suite, ça s'attend, et ça se savoure.
Depuis la reprise de la série, par 2 couples d'auteurs/dessinateurs, après la disparition d'Edgar P. Jacobs, la qualité est au rendez-vous (étrange ?).
Ce livre propose, de façon classique, une histoire scientifique, archéologique au sens large.
Mortimer se déplace, cherche, trouve, point.
Blake est assez absent du livre, même si ses apparitions sont essentielles, et si son impact sur la bonne issue du récit est évidente. Mais on le voit peu, une dizaine de cases sur l'ensemble du livre.
C'est donc un peu à un "Mortimer sans Blake" qu'on a droit ici.

Ensuite, le récit déroule sa trame, de façon classique, avec des textes à foison, des rencontres. Il y a sans doute un peu trop de rappels de tomes antérieurs à mon goût, mais bon, ça reste supportable.

Que vaut la qualité de l'histoire ? Au final, on voit peu l'Afrique, mais je n'en ai pas été gêné. C'est assez tortueux, ça s'organise tranquillement, (certains diront sans doute: "un peu lentement") et ça passe bien.

La surprise finale est bien trouvée, un peu forcée peut être, mais raisonnable.
Le dessin possède ses qualités habituelles de précision, de netteté, mais le coloriage m'a un peu dérouté avec des teintes plus claires ou plus sombres, plus excessives, inhabituelles pour la série (les bleus pastels de l'Afrique, les verts des pelouses anglaises, les décors de Londres, avec des tentures et des murs marrons foncés).

Alors ?
Je dirais un livre correct, sympathique, dépaysant, mais qui reste un peu plat, qui manque de saveur.
Et, quand on compose sans l'un des ingrédients de base, on prend toujours le risque de changer la recette.
Ici, on reconnaît le goût, mais il est un peu affadi.


Chronique rédigée par Pierrizan le 05/04/2008
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de PierrizanReflet de l'avatar de Pierrizan
Statistiques posteur :
  • 817 (96,46 %)
  • 13 (1,53 %)
  • 17 (2,01 %)
  • Total : 847 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 14,49 14,49 14,49
Acheter d'occasion : 6,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Mars 2008

Avis des lecteurs

12 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 18 : Le sanctuaire du Gondwana, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

3 2 2014
   

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAh ! AAAAAAAAAAAAAAAAAAAh !!!!!! Quelle bonne idée de base et quel ratage final ! C'est inconstruit, c'est plat, les situations pseudo graves sont... pas graves ! Elles sont minimes, à croire qu'Yves Sentes avait juste besoin de remplir des pages... !

John Wayne :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de John WayneReflet de l'avatar de John Wayne
29 11 2013
   

Le sanctuaire du Gondwana raconte, sur fond d'Afrique, les aventures de Mortimer à la recherche d'une mystérieuse civilisation disparue. En somme, c'est une histoire classique et peu originale, mais je trouve qu'elle fonctionne ... jusqu'à la dernière partie ! L'ensemble est rythmé et prenant, jusqu'à ce twist final relativement surprenant il faut le dire. Et s'il soulève des questions qui resteront sans réponses, l'originalité de celui-ci occulte facilement ces incohérences. A l'exception d'une de taille, quelle est alors l'intérêt de cette intrigue sur cette civilisation ? Certes c'est amusant et agréable, mais lorsque l'on y réfléchit, ça n'apporte strictement rien au véritable mystère de cet album. Si les deux intrigues se trouvaient liés je comprendrais, mais ici ce n'est pas le cas. Ce qui nous fait questionner d'autant plus sur la motivation de "Mortimer" a entreprendre ce voyage en premier lieu. Ce sont là des interrogations qui, je dois bien l'avouer, gâchent ce Tome 18 et le rend tout juste agréable. Agréable oui car en dehors de ce gros défaut, il se révèle divertissant. Les scènes de savanes notamment sont dépaysantes et se lisent avec plaisir. Et ce même si cette hécatombe d'animaux est un tantinet dérangeant, si dans une BD comme Tintin au Congo ça passe c'est que que celle-ci date de 1931, Le sanctuaire du Gondwana date de 2008...

Au niveau du dessin, ce n'est pas mal. De fait, Juillard réussit si bien à créer des atmosphères, que l'on lui pardonne facilement les quelques poses maladroites et expressions statiques par endroits. Là où il pêche réellement c'est en réalité dans la caractérisation de cette civilisation disparue, auquel il manque l'éclat marquant et vivant que pouvait avoir celle de la civilisation atlante par exemple.

C'est donc un album qui se lit plutôt bien et qui aurait fonctionné à merveille si les deux intrigues qu'il présente avaient un lien entre eux. Ce n'est donc pas un incontournable, mais c'est toujours meilleur que Les sarcophages du 6e continent.

21 8 2011
   

« Le sanctuaire du Gondwana » est le 18ème tome des aventures de Blake et Mortimer. Il est l'œuvre d'André Juillard (dessin) et d'Yves Sente (scénario).

Cet album présente à la fois des points positifs et des points négatifs. Je vais d’abord évoquer les points positifs.

Le dessin de Juillard est très agréable. Dans la lignée de ses prédécesseurs, Juillard a respecté les codes de la série. Les traits des personnages sont fins, précis et réalistes. Les animaux de la savane sont très bien représentés. Les décors sont présents, la nature est bien retranscrite. Il s’agit d’un travail appliqué, sérieux qui ne suscite aucun reproche.

J’ai particulièrement apprécié que l’aventure se déroule en Afrique. Cela est dépaysant et nous fait un peu voyager. Par moment, on a l’impression de faire un safari aux côtés des personnages, ce que j’ai trouvé fort intéressant.

L’histoire ne se lit pas en quelques minutes comme c’est la plupart des cas avec les bandes dessinées actuelles, souvent trop commerciales à mon goût.

Au niveau des reproches, je m’attendais à un scénario un peu mieux ficelé. L’idée de départ était excellente avec la découverte du sanctuaire par l’archéologue Allemand. Avec un tel début, on aspire à une superbe aventure avec à la clé de multiples surprises et rebondissements et au lieu de cela, l’aventure s’essouffle page après page. Le scénario est truffé d’incohérences ce qui nuit à l’histoire.

Pour finir, je dirais qu’il s’agit d’un bon album même si le scénario aurait pu être un peu mieux travaillé. Les auteurs ont su respecter la série et proposer une aventure dépaysante et entraînante.

jmap15 :Une BD décevante... Note de l'album : 2,50
Avatar de Reflet de l'avatar de
18 6 2011
   

Bof bof.

Le début est prometteur : nous sommes plongé dans l'ambiance de l'Afrique de l'Est des années 50, on se frotte les mains... avant de déchanter. Le scénario et tiré par les cheveux : une spirale "mystérieuse" qui fait immédiatement penser à une autre spirale tout aussi "mystérieuse" ! Les spirales sont donc si rares en archéologie ??? ; personne ne remarque le dirigeable dans le ciel ; etc. et la fin est peu convaincante.

Je sors de cet album frustré car il y avait vraiment mieux à faire en partant de la bonne idée de départ.

18 7 2010
   

Ah, que l'idée était astucieuse, ! Ah, que c'était bien vu de poursuivre cette aventure commencée dans la base Gondwana du diptyque précédent ! Cela aurait pu donner un album exceptionnel ! La surprise des identités est un très bon point qui aurait pu permettre de faire un album grandiose... Et pourtant, malgré cette idée de génie, le scénario ne tient pas la route, quelque chose ne colle pas : pourquoi en début d'album, ce Mortimer fait-il des recherche sur les symboles rapatriés du pôle Sud ? Quel est son intérêt ? Certes Philip est un féru d'archéologie, mais il me semble que ce Mortimer, sans être totalement illettré, n'a pas cette passion (et ces connaissances !). Et puis, depuis le début, on a l'impression que l'endroit de l'entrée de la fameuse grotte est un mystère, alors que tout est indiqué dans le journal... Enfin, à la manière de la grande pyramide, tout le monde oublie ce qu'il n'aurait pas dû voir ! Outre la reprise facile d'une idée déjà donnée par Jacobs lui-même, il est difficile d'accepter que personne ne retrouvera, ne serait-ce pas hasard, cet endroit... Ce qui paraissait être une bonne idée est mal présentée et pas vraiment construite, et surtout incohérente (parce que finalement, pourquoi une bague ? pourquoi son détenteur est-il protégé ?). J'ai une grosse impression d'inabouti, de maladresse, et le tout s'imbrique mal...
La fin de l'album est intéressante, elle renoue avec l'intrigue du "chapitre" précédent. Mais tout à notre intérêt pour cette histoire précédente, l'intrigue présente sur l'humanité et son incubateur perd toute saveur à nos yeux.
L'idée originelle était vraiment bien choisie et surprenante... dommage que le reste ne suit pas !

12 12 2009
   

"Le sanctuaire du Gondwana" est la treizième histoire de "Blake et Mortimer (Les aventures de)". Il est l'oeuvre d'André Juillard et d'Yves Sente. Et c'est incontestablement un gros ratage.

Suite à ses aventures de "les sarcophages du sixième continent", Mortimer a des troubles de la mémoire. Au même moment, on découvre les traces d'une civilisation ancienne. Notre héros va se rendre sur place pour y voir plus clair. Il va emmener avec lui une amie d'enfance. L'histoire est abracadabrante. Le scénario, basé sur l'archéologie, est dénué de tout fondement historique : des humains présents il y a trois cents millions d'années, la dérive des continents prise pour argent comptant par des scientifiques des années cinquante, etc. Cet opus contient des erreurs par rapport à l'univers de Jacobs tel la résurrection de Youssef, mort pourtant dans le tome 2 de "le mystère de la grande pyramide" ! Seul le dénouement remonte la sauce. Mais vous serez décrochés de la lecture de cette bande dessinée depuis longtemps, sans nul doute.

Je ne peux que vous déconseiller cette lecture. Vous seriez complètement dégoûtés de voir à quel point les auteurs ont massacré l'oeuvre originale de Jacobs. On ne pourra pas dire que vous n'étiez pas prévenus !

18 5 2009
   

Dans ce nouvel album, Sente continue de développer les personnages (notamment le passé de Mortimer), tout en multipliant les références au passé (Espadon, Pyramide, Marque jaune Voronov). On se retrouve donc avec un scénario qui poursuit celui des deux derniers tome et qui nous permet de nombreux retours, que se soit des personnages de Jacobs, ou encore Nastasia (qu'on n'a pas revu depuis la Machination Voronov) ou enfin une connaissance de Mortimer (à peine vu dans le diptyque sur les sarcophages).

L'histoire est surtout centrée sur Mortimer, et Blake est assez absent. Son rôle est tout de même essentiel. On avance petit à petit dans l'histoire et on se retrouve assez surpris par la révélation finale (révélation qui devrait vous faire voir la fin du tome précédent autrement). Si l'histoire est finalement assez linéaire (en dehors de sa surprise finale), je dois avouer qu'elle m'a un peu plus emballée que la précédente.

Le dessin est lui toujours aussi bon. on a donc un assez bon "dernier" tome de cette collection.

15 5 2009
   

Quel bonheur, depuis quelques années, de voir poursuivie la série de ce "monstre" de la BD franco-belge qu'est Blake et Mortimer.
Merci aux duos VanHamme/Benoît et Juillard/Sente, sans hiérarchie aucune contrairement à ce que j'ai parfois pu scandaleusement lire sur le net. Même si les styles sont différents, ils restent fidèles à la série initiée par Edgar P. Jacobs, cohérents dans l'atmosphère et l'originalité des intrigues, et prolongent efficacement notre plaisir.
Personnellement, ce n'est pas tant l'intrigue qui me passionne. Le côté science-fiction naïve des énigmes est même parfois navrant.
Non, ce que j'adore, c'est l'ambiance austère, surannée, ultra-classique dans laquelle évolue nos deux héros.
Mon attente impatiente de cette première aventure africaine est comblée : c’est un excellent divertissement qui a su éviter les clichés, sans doute tentants pour les auteurs dans ce contexte, d'une dénonciation d'un colonialisme stéréotypé... L’aventure est magnifiquement dessinée, l’intrigue intéressante (sans plus néanmoins) et je reprocherai simplement le manque de présence de Blake.

22 3 2009
   

Sincèrement, j'ai été déçu par cet album.

Déjà, le dessin m'a surpris. Pas qu'il soit moche, au contraire, mais... il y a quelque chose de différent. Je n'ai pas retrouvé le trait que j'aime dans cette série.

Ensuite, le scénario ne m'a pas énormément passionné. Il est intéressant de découvrir une partie de la vie de Mortimer, mais le début manque d'intensité. On a énormément de rappels du passé (voir les notifications en bas des pages, assez nombreuses). Blake reste absent du récit, même si son action est primordiale. Ce tome est vraiment centré sur Mortimer.

Le scénaro reste classique tout le long de l'histoire, même si un très bon coup de théâtre nous attend à la fin. Enfin, on retrouve une nouvelle fois ce côté fantastique, doublé de cette classique tendance moralisatrice qui m'ont assez déplu.

Bon, ceci n'est qu'un avis, qui plus est celui de quelqu'un qui apprécie Blake et Mortimer sans pour autant avoir lu toutes leurs aventures. Alors, lisez les autres avis pour vous faire une idée de cette BD.

19 9 2008
   

Ca commence par une excellente entrée en matière, intrigante, dans la grande tradition du récit d'aventure.
Ensuite le développement est un peu trop lent. ça manque de rebondissements mais ça reste prenant. Le mystérieux personnage qui se révèle être Olrik n'était, comme d'habitude, qu'un secret de polichinelle. Pourtant sa collaboration avec Blake est des plus intriguantes.
Ce volume semble nous réserver de réelles surprises. Et la féminisation importante de l'aventure en est une : Mortimer part en expédition accompagné de 2 femmes ! by Jove!
Ce tome se présente en fait comme la suite immédiate des "sarcophages..." tout en étant une toute autre aventure. Le prologue se passe d'ailleurs au moment de la préparation de l'exposition universelle de l'aventure précédente.
Après le 6ème continent, on s'attaque donc au Gondwana, le continent originel. On se dit que Y. Sente n'en a pas fini avec ce thème...Et on ne croit pas si bien dire (Ceux qui l'ont déjà lu comprendront).
Au passage, l'auteur nous en apprend encore un peu sur la jeunesse de Mortimer à travers la relecture de ses mémoires. Mais ici ça passe très bien, alors que j'avais vraiment pas apprécié le très long flash-back sur sa jeunesse dans "les sarcophages...".
On retrouve aussi avec plaisir (plus ou moins) des personnages de la grande époque comme Mr Jones (la marque jaune) ou le bezendjas et youssef (la pyramide).
Parlons-en de ce Youssef : il y a une grosse erreur de Y. Sente, voyez le bas de la page 36 du "mystère de la grande pyramide". lorsqu'ils se font tirer dessus, un cartouche nous indique, en parlant des balles : "...l'une d'elle atteint mortellement Youssef...". Il est donc revenu de parmis les morts!?
Il y a donc quelques faiblesses de scénario :
-comment ne jamais remarquer le dirigeable dans le ciel bleu de la savane?
-La cane qui met les poursuivants sur la piste est superflue est improbable. Il était de toute façon facile de retrouver leurs traces directement au bord du lac.
Mais c'est vite pardonné quand on découvre l'énorme et excellente surprise finale qui donne envie de relire immédiatement l'album pour l'apprécier au mieux.
Yves Sente fait interférer l'aventure précédente avec celle-ci sans que ce soit vraiment une suite et c'est un vrai coup de génie.
Cette 13ème aventure est donc une grande réussite à mes yeux.
A noter, l'hommage sympa à rené Sterne (la série "Adler") sur la page de garde. Il devait reprendre la série mais est mort trop subitement.

30 6 2008
   

Une bonne histoire. Nos deux compères se retrouvent embarqués –au cœur de l’Afrique coloniale- à la recherche d’une civilisation oubliée, perdue… et aussi très secrète.
Sente et Juillard réussissent cette sorte de challenge qui est de « faire » du Blake et Mortimer, et ce sans être un éventuel copiage éhonté de l’œuvre créée par Jacobs. Le scénario ?…ce n’est pas en 15 minutes, comme beaucoup de BDs actuelles, que vous aurez terminé ce tome. En effet, il faut prendre son temps, vraiment, pour la lecture de ce recueil. Car il y a matière à lire. Beaucoup.

Le « sanctuaire » ?… une sorte de nouvelle plongée nostalgique car nos deux héros ont toujours ce caractère très « british » d’antan, avec de nombreuses références au passé, des développements d’un dense postulat, des personnages qui se vouvoient. Ringard que tout cela ?…peut-être aux yeux de certains. Mais c’est une sorte de marque de fabrique et l’on sait à quoi s’attendre à l’ouverture d’un tome.

Le dessin ?… joli. Très. Un beau trait réaliste bien lisible, précis, clair, où personnages, décors et arrière-plans ne font l’objet d’aucune éventuelle négligence. Tout est précis, minutieux, calculé même, pour offrir un spectacle sur papier. Un bien bon tome, encore une fois réussi, dans la continuité de cette série mythique.
By jove !

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 1 : Le secret de l'espadon (Tome 1) 13 3.77
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 2 : Le secret de l'espadon (Tome 2) 10 3.55
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 3 : Le secret de l'espadon (Tome 3) 9 3.83
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 4 : Le mystère de la grande pyramide (Tome 1) 12 4.13
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 5 : Le mystère de la grande pyramide (Tome 2) 10 3.80
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 6 : La Marque Jaune 15 4.23
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 7 : L'énigme de l'Atlantide 9 3.44
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 8 : S.O.S. Météores 6 4.25
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 9 : Le Piège Diabolique 6 2.75
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 10 : L'Affaire du Collier 6 3.67
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 11 : Les 3 Formules du Professeur Satõ (Tome 1) 7 3.21
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 12 : Les 3 Formules du Professeur Satõ (Tome 2) 6 2.83
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 13 : L'Affaire Francis Blake 11 4.23
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 14 : La Machination Voronov 11 4.23
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 15 : L'étrange rendez-vous 12 3.38
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 16 : Les sarcophages du Sixième Continent (Tome 1) 11 3.36
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 17 : Les sarcophages du Sixième Continent (Tome 2) 8 3.19
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 18 : Le sanctuaire du Gondwana 12 3.00
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 19 : La malédiction des trente deniers (Tome 1) 11 3.09
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 20 : La malédiction des trente deniers (tome 2) 8 3.56
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 21 : Le serment des cinq lords 7 3.36
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 22 : L'onde Septimus 7 2.71
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 23 : Le bâton de Plutarque 3 3.83
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 24 : Le testament de William S 3 3.83
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 25 : La vallée des Immortels - Tome 1 - Menace sur Hong Kong 4 3.88