46 105 Avis BD |19 969 Albums BD | 7 840 séries BD
Accueil
Tome 4 : Le mystère de la grande pyramide (Tome 1)
 

Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 4 : Le mystère de la grande pyramide (Tome 1)

 
 

Résumé

Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 4 : Le mystère de la grande pyramide (Tome 1)Afin d'acceder au résumé de Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 4 : Le mystère de la grande pyramide (Tome 1), merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 4 : Le mystère de la grande pyramide (Tome 1)Deuxième série après le secret de l'espadon, Jacobs nous dépayse avec une aventure se déroulant en Egypte. Le scénario est quant à lui toujours aussi fourni, divertissant, original, et le suspens vous tient jusqu'à la fin de l'ouvrage.


Chronique rédigée par gwenn
 
 
Statistiques posteur :
  • 119 (96,75 %)
  • 4 (3,25 %)
  • Total : 123 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 19,00 19,00 19,00
Acheter d'occasion : 48,95
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.13
Dépôt légal : Janvier 1955

Avis des lecteurs

12 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 4 : Le mystère de la grande pyramide (Tome 1), lui attribuant une note moyenne de 4,13/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

27 6 2010
   

J'aime beaucoup ce premier tome, axé sur des mystères archéologiques. On sent que Jacobs s'est bien documenté dans cet album et du coup, c'est assez efficace. Et pourtant, on s'éloigne bien rapidement de l'intrigue principale, à savoir la recherche d'un trésor d'un pharaon, pour se consacrer aux démêlés entre Mortimer et Olrik. Ce jeu de chat et de souris est certes intéressant, mais se déroule au détriment de l'histoire principale sur la chambre d'Horus. C'est assez dommage de s'éloigner ainsi de la trame principale pour tomber dans cet antagonisme, et pourtant, ça marche !! Ce tome pose efficacement les bases du problèmes, présentent bien les différents acteurs et forces en présence, et surtout, est relevé d'une dose de suspense en fin d'album, qui n'est pas désagréable. Le dessin est très agréable et très fin. C'est toujours très long à lire mais l'ensemble est bien construit et je suis fan de cette qualité d'écriture : ce n'est donc absolument pas un obstacle pour moi et je considère que ces longues et sérieuses diatribes participent au charme de la série.

Cet album est vraiment chouette, même si l'histoire d'Olrik contre Mortimer prend une place trop importante, au détriment de la recherche d'un trésor qui s'annonce fabuleux.

6 5 2010
   

Qu’il est bon de régulièrement reprendre un grand classique de la bande-dessinée franco-belge comme l’est ce premier volume du mystère de la grande pyramide. Même sans être particulièrement adepte d’égyptologie, l’intrigue et les enquêtes policières qui s’y déroulent sont stimulantes avec de nombreux renversements de positions dominantes. Tantôt les bons (en la personne de Mortimer ou de la Police locale) semblent tenir les rênes pour piéger Olrik et son organisation, tantôt c’est l’inverse. Cette partie de yoyo nous offre des subterfuges plus ou moins téléphonés mais toujours savoureux (ex : le mot d’Olrik dans le portefeuille de Mortimer en remplacement du papyrus dérobé, le coup du café empoisonné…) ; d’autant que même si ça a aujourd’hui des airs de déjà-vu, cette bd datant à l’origine de 1954, il ne faut pas se tromper de coupable….
J’apprécie également beaucoup le réalisme de cette aventure au sein de laquelle les ovnis ou la télépathie ne sont pas encore invités et je m’étonne toujours autant de la capacité de Mortimer à pouvoir se permettre une existence aussi oisive tout en fréquentant en permanence des palaces luxueux.
Je fais partie de ceux qui adorent le dessin d’EP Jacobs, précis et sans fioritures, qui a une grande faculté à bien traduire les émotions (stupéfaction, colère…) avec si peu d’artifices (souvent simplement par le biais d’une orientation des sourcils). Je regrette cependant les planches d’une seule case (heureusement au nombre de 2) que je trouve plus vides et aléatoires qu’elles n’aèrent des pages certes très denses.
Cette œuvre est incontournable, tout comme sa suite vers laquelle je me tourne avidement.

17 12 2009
   

Cet album est le premier tome de "le mystère de la grande Pyramide", la deuxième histoire de "Blake et Mortimer (Les aventures de)". Il a été réalisé par Edgar P. Jacobs. Il est excellent.

Mortimer, quelques années après la guerre jaune, est invité par son ami le professeur Ahmed, conservateur au musée du Caire en Egypte. Son collègue a découvert un papyrus très important de l'historien antique Manéthon qui pourrait conduire à la tombe du pharaon maudit Akhénaton et au trésor du culte d'Aton. Mais une organisation secrète veut également se l'approprier, à sa tête, le terrible Olrik ! Cette histoire est brillante. Bien que Blake n'apparaît quasiment pas, il y a une kyrielle de personnages savoureux tel le professeur Grossgrabenstein (même s'il est une caricature des archéologues). Le dessin s'est affiné par rapport au "Secret de l'Espadon" et les personnages ont leurs formes définitives. Olrik acquiert ici ses galons de méchant charismatique. A noter une boulette sur le nom du commissaire nommé d'abord Kendall puis Kamel (Kendall sera le policier de "la Marque Jaune").

J'ai apprécié surtout l'histoire utilisant l'Histoire. Le scénario du trésor d'Aton et d'Akhénaton via le papyrus de Manéthon est bien trouvé. Jacobs maîtrise parfaitement ses références historiques (contrairement à ses successeurs).

15 9 2009
   

Cette 2nde aventures de Blake et Mortimer démarre sous les meilleurs auspices ! Ce premier tome repose exclusivement sur les épaules de Mortimer. Le scénario est riche, dense. Il y a beaucoup moins de longueurs que dans l’aventure précédente. Concernant le dessin, le trait est beaucoup plus assuré, les décors et les actions plus détaillés et fins, réduisant ainsi sensiblement la part de texte narratif (comparé au « Secret de l’Espadon »). Voilà qui me réconcilie avec Jacobs !

12 5 2009
   

Un superbe album qui fixera définitivement le style de "Les aventures de Blake et Mortimer", puisque l'histoire précédente (le Secret de l'Espadon) paraît tout à fait différentes notamment du côté scientifique moins (je dis bien moins) surréaliste mais aussi au niveau du dessin beaucoup plus esthétique (quoique bon dans l'épisode précédent mais différend) dans ce diptyque.

Le scénario est aussi beaucoup mieux gérer car le suspens et habilement "trimbalé" et les actions sont très bien enchaîné et donne un tout cohérent.

Dans l'intégrale du mystère de la grande pyramide, il est intéressant de voir certaines planches telle quelles étaient lors de leurs publication dans Tintin. Ces planches furent modifié plus tard lors d'une réédition d'un album.

Pour terminer une certaine cohérence est faite avec le secret de l'Espadon, puisque le Bezendjas, Olrik (qui ne quittera plus la série sauf pour un album) et Nassir, tous des personnages plus au moins important de la trilogie précédente, font leur come-back.

12 3 2009
   

Avec ce 4ème album commence une deuxième aventure, aventure qui sera elle déclinée en deux tomes et dont on fête l'anniversaire cette année.

L'histoire a pour cadre l'Egypte. Son scénario m'apparaît comme meilleur à celui du Secret de l'Espadon. Il fait d'ailleurs revenir pas mal de personnages de celui-ci, comme Olrik ou encore Nasir. J'ai trouvé qu'il y'avait plus d'action, ou plutôt devrais je dire, une action différente que dans l'histoire précédente. Il y'a dans cette histoire plein de mystère (ce qui n'est pas pour me déplaire), et les rebondissements trahisons sont nombreuses. Mortimer est le héros, et Blake est assez absent de ce tome. Cela ne m'a cependant pas gêné plus que cela. J'ai cependant trouvé bizarre ce qui arrive à ce dernier vu son faible poids dans l'histoire.

Le dessin de Jacobs est encore meilleur que dans Le secret de l'Espadon. L'auteur rend bien les paysages égyptien, et cette fois, le texte occupe moins l'image. Il y'en a toujours des longs, mais ils m'ont semblé moins nombreux que dans l'aventure précédente. ce qui permet une lecture plus agréable (ou alors c'est l'excellent scénario qui me donne cette impression).

L'album s'achève sur un suspens, et on a hâte de lire le suivant.

1 3 2009
   

Le 1er tome de ce grand classique est intitulé "Le papyrus de Manéthon". C'est un modèle de grande aventure dans un cadre, l'archéologie égyptienne, qui s'y prête très bien.
On retrouve l'inévitable Olrik qui, de "ministre" de la guerre est tombé au rang de simple bandit. Il parle à plusieurs reprise d'un grand chef au dessus de lui, mais on n'en verra nulle trace. Oubli de Jacobs ou brouillage de piste du machiavélique Olrik?
Le dessin de Jacobs est parfait dans le style ligne claire dont il est un des maitres avec Hergé. Les couleurs sont par contre souvent trop sombres, empêchant de distinguer les détails de certains dessins.
Même si ça fait partie du charme désuet de cette série, on ne peut s'empêcher de trouver qu'il y a trop de texte faisant double emploi avec l'image. Pourtant il y a parfois des passages sans cartouche-texte alors qu'il aurait très bien pu en mettre aussi. C'est pourquoi je ne comprend pas comment Jacobs n'a pas réalisé que ces textes n'étaient pas toujours utiles et que leur absence allégeait l'ensemble.
Vous remarquerez la 1ere case de la page 29. Mortimer brandit un livre dont la couverture est du mauvais côté. Je croyais Jacobs plus méticuleux que ça.
autre chose : P. 36, Youssef est "mortellement blessé". Ca ne l'empêchera pas de réapparaitre dans "le sanctuaire du Gondwana"! Erreur des repreneurs!
Cela dit, lisez et relisez cette excellente aventure dont l'assassinat de Blake est un vrai coup de théâtre. On se jette sur la suite avec impatience...

10 8 2007
   

A l'origine tome unique, puis décliné en diptyque, on pourrait presque considérer que ce premier tome trouve sa conclusion avec "La marque jaune", sixième opus des aventures de nos deux anglais. Oups, pardon, Mortimer est écossais. Donc trois épisodes au total.

Comme tous les autres, je vais m'extasier devant la maturité précoce de Jacobs sur le dessin. Là où bien d'autres mettront plusieurs épisodes à affermir leur trait, Jacobs possède déjà son style, maîtrise ses décors, impose un genre qu'il ne démentira jamais. A tel point que ses successeurs, notamment Bob de Moor, n'auront aucun mal à reprendre le trait épuré du maître, et perdureront la série dans la forme. Mais quand au scénario, c'est une autre histoire.

Car malheuresement, le scénario des aventures de Blake et Mortimer vieillit mal. A mi chemin entre l'espionnage et la science fiction, si pour l'époque Blake et Mortimer battaient des records d'audience, il n'en est plus de même aujourd'hui. Et ce ne sont pas les timides reprises d'un scénario actualisé qui feront la différence.

Donc, on pourra s'extasier devant des dessins intemporels, qui ont marqués des générations, et les successeurs de ces générations, et dénigrer le scénario qui nous semble aujourd'hui bien pauvre au regard du genre plus moderne, il n'empêche que Blake et Mortimer ont marqué une, voire même plusieurs, génération(s) et qu'à ce titre, l'oeuvre de Jacobs mérite notre respect.

Juste une petite critique amusée. La couverture présente un nombre d'erreurs notables. Si mortimer pénêtre dans une salle secrète, une lampe à la main, par quoi est-il éclairé ? Si la plus petite des chauve souris au-dessus de la tête de Mortimer est l'ombre de la plus grande, où est la source de lumière ? Et l'ombre derrière Mortimer présente au moins quatre erreurs notables avec le Mortimer qui tient la lampe (dont l'ombre a disparu, d'ailleurs). Et ce cartouche Egyptien au premier plan, c'est quoi ?

Mais bon, cet album est le premier tome de la meilleue période B & M, tant il est vrai que la partie "Espadon" était un peu sopo. Donc il faut le lire, et la suite aussi.

27 3 2006
   

Ce premier tome du mystère de la grande pyramide est un bon album de Blake et Mortimer. Les dessins et la narration ont indéniablement gagnés en qualité (en comparaison avec le secret de l'espadon).

De part son cadre, l'histoire est dépaysante, les dessins de E.P. Jacobs y gagnant en beauté. Mortimer est donc propulsé à le recherche d'un trésor caché au sein d'une Egypte énigmatique et envoûtante. Un tome réussit mais qui demande encore une petite dose de courage pour le lire d'une traite (les textes sont encore assez conséquent). On aime ou on n'aime pas, mais l'histoire est en l'occurrence assez captivante.

6 1 2004
   

C'est une BD sérieuse : bonne documentation, histoire intéressante, dessin où E.P.J. est à son Top. Les belles planches d'une page sont très bien réussies, et aèrent les textes. Ca fait du bien, même pour les inconditionnel de la narration (dont je suis). De plus, je trouve que le Dessin d'E.P.Jacobs a mieux traversé les ans pour ce Tome que pour d'autre (le dépaysement de l'Egypte ?).
C'est complet et efficace, mais le tout souffre peut être un peu de l'absence de Blake (définitivement disparu en fin de tome !).
C'est un Tome 1, ça préserve donc du suspense, et ça pose les jalons du Tome 2. Pour ma part, j'ai toujours du mal avec les premiers tomes, qui ne livrent pas tout. Ici, j'ai un peu le sentiment d'un ensemble incomplet qui me laisse un peu sur ma fin.
C'est sûr, c'est du bon Blake et Mortimer. Du très bon ? C'est moins sûr (et cette histoire survit moins bien que d'autres à la relecture). Suite au Tome 2 ...

30 1 2003
   

C'est sûrement l'une des séries les plus classiques de la bd franco-belge, mais qui peut dire qu'il n'a jamais été captivé par les mystères de l'Egypte ancienne narrés par Jacobs dans cet histoire en deux volumes.

Niveau dessin, ca reste de la ligne claire typique: le trait est fidèle aux autres albums de la série: fin et simple à la foi, les couleurs sont belles mais commencent un poil à accuser le poids des ans. La parité texte/image est toujours la même pour cet auteur, qui prend un malin plaisir à utiliser des bulles immenses qui couvrent parfois la moitié des cases.

L'histoire nous propulse à nouveau sur les pas du professeur Mortimer, qui se rend cette fois-ci en Egypte avec son serviteur à l'invitation d'un vieil ami, egyptologue au Caire, qui aurait fait une fantastique découverte. Mais très vite, Mortimer se rend compte que l'appat du gain a mis beaucoup d'individus sur la piste du secret, et que des visages connus, dont celui de Sherkey, errent dans les environs.

En définitive, il s'agit d'un album culte, même si ce type de narration tend peu à peu à vieillir. Il est cependant indéniable que la série des Blake et Mortimer vieillit beaucoup moins vite que Tintin et Milou.

En bref, lisez-le si ce n'est pas déjà fait !

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 1 : Le secret de l'espadon (Tome 1) 13 3.77
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 2 : Le secret de l'espadon (Tome 2) 10 3.55
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 3 : Le secret de l'espadon (Tome 3) 9 3.83
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 4 : Le mystère de la grande pyramide (Tome 1) 12 4.13
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 5 : Le mystère de la grande pyramide (Tome 2) 10 3.80
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 6 : La Marque Jaune 15 4.23
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 7 : L'énigme de l'Atlantide 9 3.44
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 8 : S.O.S. Météores 6 4.25
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 9 : Le Piège Diabolique 6 2.75
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 10 : L'Affaire du Collier 6 3.67
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 11 : Les 3 Formules du Professeur Satõ (Tome 1) 7 3.21
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 12 : Les 3 Formules du Professeur Satõ (Tome 2) 6 2.83
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 13 : L'Affaire Francis Blake 11 4.23
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 14 : La Machination Voronov 11 4.23
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 15 : L'étrange rendez-vous 12 3.38
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 16 : Les sarcophages du Sixième Continent (Tome 1) 11 3.36
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 17 : Les sarcophages du Sixième Continent (Tome 2) 8 3.19
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 18 : Le sanctuaire du Gondwana 12 3.00
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 19 : La malédiction des trente deniers (Tome 1) 11 3.09
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 20 : La malédiction des trente deniers (tome 2) 8 3.56
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 21 : Le serment des cinq lords 7 3.36
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 22 : L'onde Septimus 7 2.71
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 23 : Le bâton de Plutarque 3 3.83
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 24 : Le testament de William S 3 3.83
Blake et Mortimer (Les aventures de), tome 25 : La vallée des Immortels - Tome 1 - Menace sur Hong Kong 4 3.88