46 562 Avis BD |20 195 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 5 : Vengeance
 

Black Crow, tome 5 : Vengeance

 
 

Résumé

Black Crow, tome 5 : VengeanceAfin d'acceder au résumé de Black Crow, tome 5 : Vengeance, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Black Crow, tome 5 : VengeanceA la lecture de "Black Crow", je ressens toujours à peu près la même chose : je découvre toujours un de ces scénarios très conventionnels qui à le goût très appréciable de ces grandes aventures d'il y a quelques décennies, servis par des dessins aux teintes réalistes de Delitte, des dessins particulièrement réussis lorsqu'il est question de navires du XVIIIème siècle et d'océans. Et encore une fois, ca marche ici.

Alors que De Lesseps savoure sa victoire, celle de voir de Suffren et sa flotte française envahir Port-Saïd avec la bénédiction du Sultan, Black Crow rumine sa vengeance. Une vengeance qui sera marquée par la violence, une violence qui est toutefois en pleine cohérence avec ce que l'on connaît de ce personnage : Black Crow ne la recherche pas mais sait y avoir recours lorsque nécessaire. Notre héros ayant tué le marquis de Saint Jean, le Bailli de Suffren demande à ce que l'on poursuive sur les mers le renégat, et De Lesseps est engagé bien malgré lui, dans cette course poursuite qui partira de Port Saïd pour rejoindre l'Amérique du Sud, en passant par les Canaries. Au niveau du scénario, l'ensemble est rapidement plié et compris : il s'agit d'une course poursuite toute bête entre deux navires qui traversent la moitié du globe.

Heureusement, Delitte muscle un petit peu son intrigue en travaillant davantage le rôle de De Fesseps et les sentiments qu'il nourrit envers ses "supérieurs". Dommage toutefois que tout ce travail ne soit pas plus exploité en fin d'ouvrage.... Par ailleurs, Black Crow se réfugie chez les boucaniers mais Delitte enrichit également ce moment : c'est l'occasion d'évoquer une partie non encore divulguée du passé de notre pirate, et surtout, de lancer une nouvelle quête qui se déroulera en Australie. Derrière la course-poursuite sur les océans, on sent que Delitte réfléchit déjà à la suite, ce qui permettra à cette dernière de s'inscrire tout naturellement dans la série. Mais en réfléchissant trop à la suite, il semble également pressé de terminer ce cycle et le personnage de De Fesseps, qui devenait de plus en plus intéressant, se retrouve un poil sous-exploité. Mais finalement, l'ensemble se lit bien, et il y a toujours cette aventure et ces voyages qui font le charme de la série.

Une aventure et des voyages parfaitement mis en images par le dessinateur naval qu'est Delitte. Après un tome qui se déroulait en grande majorité sur la terre ferme, voilà que l'histoire prend le large et Delitte se régale et nous régale. Les décors sont superbes, les navires sont majestueux, la mer est grandiose et même l'île des boucaniers revendique sa part de réalisme. Encore une fois, c'est un dessin léché, détaillé, auquel on reprochera sans doute un manque d'originalité mais qui moi, me plaît grandement. Mais comme par le passé, Delitte est plus à l'aise pour dessiner des environnements que des personnages. Ces derniers se ressemblent tous et le personnage à la barbe est souvent utilisé, avec pour seule variation la couleur de sa pilosité. Et comme Westminster et le Grand Vizir ont été tués dans le tome précédent, Delitte recycle ici ces physiques d'hommes mûrs à la barbe rousse ou blanche.

"Black Crow" est une bonne série. Delitte est un bon conteur qui fait parfois quelques erreurs lors du dénouement de ses scénarios, et un superbe dessinateur qui a toutefois du mal à renouveler les visages. Mais il fait les deux avec un certain talent et contrairement au tome 3, il finit ce cycle sans avoir recours au fantastique et l'ensemble se lit bien.

C'est présenté avec autant de classe que de classicisme.


Chronique rédigée par gdev le 01/10/2014
 
 
Statistiques posteur :
  • 3286 (74,23 %)
  • 367 (8,29 %)
  • 774 (17,48 %)
  • Total : 4427 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,21 13,21 13,21
Acheter d'occasion : 9,82
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Mai 2014