46 508 Avis BD |20 168 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 2 : Le 13ème cavalier
 

Billy Wild, tome 2 : Le 13ème cavalier

 
 

Résumé

Billy Wild, tome 2 : Le 13ème cavalierAfin d'acceder au résumé de Billy Wild, tome 2 : Le 13ème cavalier, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Billy Wild, tome 2 : Le 13ème cavalierSuite et fin de ce western gothique à l’ambiance atypique et mis en scène de manière assurément noire sur fond d’histoire de l’Apocalypse et d’élaboration de la constitution américaine. Après avoir suivi la descente aux enfers de ce jeune looser que tout le Far West connaît maintenant sous le nom de Billy Wild, il est maintenant l’heure de suivre le chemin de sa revanche.

Si la narration simple et efficace se limitait déjà à l’essentiel lors du tome précédent, elle se fait encore plus rare lors de cet ultime volet, tellement le chemin de ce dernier semble tracé d’avance. Tous les personnages semblent se diriger de manière inéluctable vers un feu d’artifice explosif et sanglant.

Tandis que le tome précédent nous balançait efficacement entre le passé de ce jeune paysan qui finit par faire parler la poudre comme nul autre suite à la rencontre de Linus et le présent de ce héros torturé qui réalise lentement le prix qu’il doit payer pour ses crimes et son invincibilité, ce tome-ci abandonne cette construction en ‘deux temps’ et se concentre sur les événements présents. Combiné à un nombre de dialogues qui n’excède jamais les besoins de l’histoire, cela réduit considérablement le temps de lecture.

Le graphisme est toujours aussi alléchant et de nombreux personnages succulents viennent se joindre à l’intrigue de ce deuxième tome qui confirme tout le bien du premier. Avec une impressionnante maîtrise du noir et blanc, un découpage dynamique et intelligent et des personnages expressifs aux tronches insolites, Guillaume Griffon est un pistolero qu’il faudra suivre de près car il risque d’encore faire souvent mouche.


Chronique rédigée par yvan le 05/06/2008
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 14,25 14,25 14,25
Acheter d'occasion : 2,98
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.63
Dépôt légal : Mai 2008

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Billy Wild, tome 2 : Le 13ème cavalier, lui attribuant une note moyenne de 3,63/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

6 5 2013
   

Je retrouve dans ce second tome tout ce qui faisait l'originalité du premier : un histoire fantastique qui met en scène des cow boys, une noirceur profonde dans le scénario, et une maîtrise graphique au service d'un style dérangeant et original.

En revanche, j'ai eu du mal à me sentir embarqué par cette histoire dont le déroulement me semble avant tout confus, même si l'idée initiale ne semblait pas vraiment compliquée. Par ailleurs, le scénariste tombe un petit peu dans un espèce de délire dans lequel j'ai vraiment eu du mal à rentrer.

Ainsi, malgré une forme qui attire l'oeil et qui est suffisamment originale pour retenir l'intérêt, le scénario a vraiment eu du mal à me convaincre.

8 10 2012
   

Une ambiance toujours aussi sombre et originale mais cette fois on a poussé la violence un bon cran au dessus. Ce qui n'est pas un mal puisque cela sert à merveille le récit et la noirceur du propos.
Le scénario semble confus au tout début, mais la suite va crescendo et prend son rythme de croisière très rapidement et ne vous lâche plus jusqu'à la dernière page.

Graphiquement, c'est toujours aussi sublime, les planches s'admirent sans broncher...

Ce tome confirme et même dépasse la qualité du premier opus et conclut merveilleusement bien ce diptyque incontournable.

10 6 2008
   

Lors de la sortie du premier tome, tout le monde avait loué la très grande originalité de ce western fantastique qualifié de gothique par certains. Après lecture du second tome, je dois avouer avoir été un peu déçu. Encore une fois, je saluerai la qualité du dessin noir et blanc de Griffon jouant sur les nombreux jeux d’ombre.
Mais par contre, concernant le scénario ; si je l’ai toujours trouvé aussi sombre et crépusculaire, il m’a semblé que le délire ésotérique allait un peu loin dans le sordide, le tout perdant un peu du ton humoristique du premier tome. De plus, malgré le nombre imposant de pages, j’ai eu l’impression de ne pas lire grand-chose, car tout se déroulait trop vite. Bon on n’est quand même pas dans du Buddy Longway qui se lit en dix minutes. Attention la comparaison s’arrête là car on est quand même très éloigné des aventures du sosie de Jeremiah Jonhson.
Alors au final, malgré quelques petits défauts, ce western conserve son côté particulièrement original et prend tout son sens quand on le lit dans son intégralité.