46 492 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 1 : L' Ankou
 

Biguden, tome 1 : L' Ankou

 
 

Résumé

Biguden, tome 1 : L' AnkouAfin d'acceder au résumé de Biguden, tome 1 : L' Ankou, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Biguden, tome 1 : L' Ankouoici un ouvrage étonnant qui, sous l’apparence d’une simplicité, propose une vraie densité des situations et des sentiments. Il faut dire que l’auteur se prête ici à un sacré décalage : on fait entrer dans une famille bretonne pétrie de traditions une asiatique qui ne parle pas un mot de français et qui semble bien « vive ». Goulwen est prêt à accueillir à bras ouverts dans sa famille, même si les premiers temps de cohabitation ne sont pas faciles. La rencontre avec ces deux mondes est assez savoureuse. L’auteur aurait pu en rester là mais introduit une bonne dose de fantastique : la petite fille semble avoir des supers-pouvoirs, et notamment celui de voir les êtres légendaires bretons. Un pouvoir normalement réservé aux Bretons, et plus particulièrement, à leurs protectrices les bigoudènes, dont la grand-mère de Goulwen est une des dernières représentantes. Un dernier spécimen que l’Ankou s’apprête d’ailleurs à venir chercher.

Silas joue avec subtilité sur tous les registres : du fantastique pur avec cette histoires de fées et de korrigans, de l’exotisme avec cette petite fille venue d’ailleurs, une pure réalité assez moderne (notamment lorsque l’on aborde la situation familiale de Goulwen et de ses parents et grands-parents). Il y mêle des moments tendres, des moments très humoristiques (la réaction des copains de Goulwen est tordante, les bigoudènes en armée protectrice est bien amusante), des moments plus durs. Avec le graphisme, on a l’impression de voir coexister dans un même ouvrage du franco-belge et du manga. Bref, c’est varié, c’est riche, c’est dense. Et c’est cette richesse qui fait que non seulement l’album ne ressemble à aucun autre, mais qu’en plus, il semble réussi. Parce que tous les éléments, bien que très différents les uns des autres, s’accordent avec harmonie pour ne former qu’une seule et même unité. Le scénariste livre ici plus qu’une simple introduction, puisque beaucoup d’éléments et beaucoup d’événements sont présentés, mais ménage également l’intérêt de la série, en entretenant le mystère autour du personnage de Biguden, de son passé, et de son destin. Un destin que l’on a maintenant hâte de découvrir.


Chronique rédigée par gdev le 26/04/2016
 
 
Statistiques posteur :
  • 3278 (74,20 %)
  • 366 (8,28 %)
  • 774 (17,52 %)
  • Total : 4418 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,30 13,30 13,30
Acheter d'occasion : 5,09
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Aout 2014

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Biguden, tome 1 : L' Ankou, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

21 8 2019
   

Stan Silas est un auteur breton pure souche, fortement influencé par la culture manga. J'ai eu l'occasion de le rencontrer à un festival de BD et comme je ne connaissais rien de son œuvre je me suis tourné vers cette série qui est déjà terminée (je suis donc sur d'avoir la fin à lire).

J'avoue avoir été sceptique sur le mélange de ces genres, mais en fait tout coule parfaitement.

Le dessin est mignon tout plein, les personnages sont attirants. On retrouve tous les particularités de la culture nippone au travers du personnage de Biguden, ainsi que la culture bretonne, puisque là on y est en plein: crèpes, phares, mouettes, et autres kerrigans sont présents à chaque page.

Le ton est plein d'humour, de tendresse et c'est un récit qui s'adresse à tout le monde.

Vivement la suite.