46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Berceuse assassine
 
Note moyenne de la série : 4.06

Berceuse assassine

Berceuse assassine est une série BD qui est ou a été éditée chez Dargaud.
Tome (Scénariste), Meyer (Dessinateur) ont travaillé sur cette bande dessinée.

Berceuse assassine est parue initialement en Novembre 1997, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Janvier 2002.

A ce jour, 3 albums BD concernant Berceuse assassine sont référencés dans notre base, et 39 avis BD lui attribuent une note moyenne de 4,06/5.

 

  • Statut : Série terminée
  • Type d'histoire : Histoire en plusieurs tomes
  • Albums parus : 3

 
 
Ajouter un album à cette série
 
 
Evolution de la série Berceuse assassine au fil des tomes :
Evolution de la série Berceuse assassine au fil des tomes
Export Graphique de l'évolution de la série
 

Berceuse assassine, tome 1 : Le cœur de Telenko

Note moyenne de l'album : 4,07
Novembre 1997
 
"Mon corps, loin de m’accorder une trêve, s’obstine au contraire à me tourmenter comme pour me rappeler à chaque fois les termes de l’enjeu qui domine les événements : Elle ou moi…" Telenko, taxidriver de New York City, a entamé depuis un certain temps déjà sa trentaine d’années. Malade, il souffre de tachycardie : des extrasystoles, lui dira son médecin et ami Arthur, qui lui est sûr que Telenko ne souffre de rien de bien... [suite du résumé]
 
 

Berceuse assassine, tome 2 : Les jambes de Martha

Note moyenne de l'album : 4,65
Avril 1999
 
"Certains restent liés par habitude, par peur, pour l’argent… pour les enfants… Nous sommes restés liés par l’espoir de pouvoir un jour contempler un cadavre de l’autre. N’est-ce pas magnifique ?" Martha, danseuse de grand talent, était amoureuse… Elle aurait pu choisir n’importe qui, tant les hommes étaient fascinés par la beauté et la finesse de ses jambes. Pourtant, c’est Jo Telenko qu’elle a choisi. Joe était le genre... [suite du résumé]
 
 

Berceuse assassine, tome 3 : La mémoire de Dillon

Note moyenne de l'album : 3,46
Janvier 2002
 
"Lorsque la dernière colline aura été rasée, lorsqu’aura été tué le dernier animal, asséchée la dernière rivière, et abattu le dernier arbre, alors seulement l’homme comprendra que l’argent ne se mange pas…" L’indien Dillon, accusé du viol d’une petite fille, vient de s’échapper de l’asile où il était interné. Heureux et libre, il se rend dans son foyer ou l’attendent sa femme Shynya et sa petite fille Hope… Hélas,... [suite du résumé]