46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
 

Batman - Vendetta : Vendetta

 
 

Résumé

Batman - Vendetta : VendettaAfin d'acceder au résumé de Batman - Vendetta : Vendetta, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Batman - Vendetta : VendettaL'opération 48hBD, lancée en 2013, propose pour une courte durée des titres à un prix symbolique (un euro seulement !) pour contribuer à un projet de don de bandes dessinées aux écoles et bibliothèques à travers le pays. On s'étonne même du prix ridiculement bas : on imagine qu'en doublant la mise, les acheteurs seraient autant au rendez-vous et que le nombre d'albums distribués pourrait du coup être plus élevé. Mais bon, on avoue qu'on n'a pas fait d'étude de marketing et qu'on ne peut que se féliciter de cette initiative qui met le neuvième art à portée de toutes les bourses sans exception. "Batman - Vendetta" représentait donc les comics dans la cuvée 2015 de cette opération.

On a affaire à un titre assez original, qui présente un épisode des années 80 intitulé "Le joueur qui me fait face" puis une série d'épisodes nettement plus récents, dessinés par Michael Golden (bien connu des fans de Batman). Ces épisodes reprennent le personnage du supervilain imaginé vingt ans plus tôt pour proposer une suite à sa confrontation avec Bruce Wayne. Le procédé n'est pas fréquent, c'est du coup plutôt amusant de voir des auteurs rebondir ainsi sur ce qu'ont créé leurs prédécesseurs sur le titre.

L'ensemble est plutôt sympa à lire. L'intérêt principal du personnage de Wrath est d'interroger sur ce qui a poussé Bruce Wayne à revêtir le costume et sur ce qui le sépare de son double obscur. Le traumatisme originel des deux adversaires les a menés à prendre des chemins différents mais la différence est peut-être relativement ténue. On aime bien les albums qui cherchent à interroger le lecteur sur le côté sombre, voire franchement dérangé, d'un milliardaire qui passe ses nuits à traquer les bandits dans une auto-justice totalement assumée. A ce titre, "Batman - Vendetta" offre un miroir assez original pour contempler les failles de Bruce Wayne.

Pas mal, surtout à ce prix-là. N'hésitez donc pas si vous le dénichez malgré la durée très courte de l'opération.


Chronique rédigée par Jean Loup le 06/04/2015
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 0,95 0,95 0,95
Acheter d'occasion : 2,75
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Mars 2015

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Batman - Vendetta : Vendetta, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

9 5 2015
   

À l’image du « Free Comic Book Day » aux États-Unis, opération qui, comme son nom l’indique, permet aux libraires d’offrir un comic, « Les 48 heures de la BD » rassemble des éditeurs français qui proposent aux visiteurs d’une librairie participante de repartir avec un ouvrage pour la modique somme de 1 euro durant le weekend du 4 et 5 Avril. Tout comme l’année dernière avec les cinq épisodes de "Batman - Les Portes de Gotham", Urban Comics a de nouveau la bonne idée de participer à l’évènement en proposant ce Batman Vendetta qui contient les épisodes US Batman Special #1 et Batman Confidential #13 à #16.

Cet album aurait très bien pu être intégré à la collection DC Nemesis car il est entièrement dédie à un ennemi de Batman. Wrath (qui signifie courroux en anglais) est une sorte de version maléfique de Batman. Ce personnage qui a connu un parcours similaire à Bruce Wayne répond à la question : que serait devenu le petit Bruce s’il avait mal tourné après le meurtre de ses parents. D’après Mike W. Barr et Michael Golden il serait devenu Wrath, l’anti-Batman !

Le premier épisode, qui date de 1984, présente le destin parallèle de deux enfants qui perdent leurs parents la nuit du 26 juin, l’un deviendra un justicier nommé Batman tandis que l’autre deviendra un tueur de flics. Si les deux personnages portent quasi le même costume, le mauvais semble bien décidé à éliminer le commissaire James Gordon, tandis que l’autre va tout faire pour lui sauver la vie. Les épisodes suivants (« Les Raisons de la colère ») datent de 2008 et imaginent une suite à cet affrontement entre Batman et Wrath, ayant pour enjeu la vie du commissaire Gordon. Ces épisodes imaginés par Tony Bedard et Rags Morales permettent notamment d’en apprendre plus sur le passé et sur les motivations de ce double maléfique.

L’intrigue est assez classique, mais franchement plaisante à suivre et le travail au niveau des personnages est excellent. La caractérisation de Wrath est intéressante et les personnages secondaires tels que James Gordon et Leslie Thompkins ne sont pas en reste. De plus, la relation entre Batman et Nightwing sur la deuxième partie est particulièrement intéressante.

Bref, un bon récit de Batman et un vilain qui tient la route !