46 492 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 1 : Victimologie
 

Balles perdues, tome 1 : Victimologie

 
 

Résumé

Balles perdues, tome 1 : VictimologieAfin d'acceder au résumé de Balles perdues, tome 1 : Victimologie, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Balles perdues, tome 1 : VictimologieDavid Lapham a écrit et dessiné cette série en 1995. Elle a été primée la même année par un Eisner Award.
L'auteur a travaillé chez Marvel, DC, Vertigo en se mettant aux services de Batman , Spider-Man, Wolverine, Daredevil, Shadowman, The Darkness...
Il a décidé de s'éloigner des sentiers battus des comics de Super-Héros pour revenir à un noir et blanc imprégné de l'ambiance des films des années quarante à soixante, même si les histoires sont contemporaines.
Son trait et sa composition sont très classiques, laissant la part belle aux expressions des personnages. A certains moments cela m'a rappelé le style d'Alex Varenne...
L'album contient trois histoires distinctes, à la manière de nouvelles.
"Un soupçon d'amour" illustre l'histoire d'un jeune homme flippé qui débute sa carrière de braqueur en compagnie d'un second couteau dans un road-movie sanglant qui va crescendo. C'est l'histoire que j'ai préférée: une vraie gifle, froide, sèche et violente. Du très bon polar psychologique.
"Victimologie" nous amène sur le terrain du drame social: une fillette traumatisée par le crime auquel elle a assisté finit par s'isoler et être rejetée de sa classe. Elle deviendra un bouc émissaire et sera défigurée par vengeance. C'est une vision dérangeante de la société qui nous est proposée: la violence des adultes est absorbée par les enfants, capables de reproduire le pire. Un sombre conte, très bon aussi.
Enfin, "La soirée" traite des moments festifs que s'accorde une jeunesse délinquante, entre petits braquages et grosses défonces, copinages et expériences sexuelles. Au sein de ce groupe, un jeune homme croit tomber amoureux mais la logique du business le rattrape... Un bon chapitre également, pas très loin de certains passages de "Black Hole" dans la description de la vie de jeunes marginaux qui se retrouvent pour bringuer...
En refermant l'album, on respire un grand coup, comme pour rechercher de l'air pour s'échapper de l'atmosphère lourde, sombre et étouffante de ces trois épisodes.
L'ensemble est très bon, les textes en harmonie avec un dessin qui en accentue l'impact. Le rythme fluctue, entre fausses lenteurs volontaires et clashs vécus par les personnages, auxquels on s'attache facilement.
Du costaud...


Chronique rédigée par Hellspawn le 03/01/2010
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de HellspawnReflet de l'avatar de Hellspawn
Statistiques posteur :
  • 446 (38,99 %)
  • 689 (60,23 %)
  • 9 (0,79 %)
  • Total : 1144 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,88 11,88 11,88
Acheter d'occasion : 2,12
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Avril 2001