46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 9
 

Bakuman, tome 9

 
 

Résumé

Bakuman, tome 9Afin d'acceder au résumé de Bakuman, tome 9, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Bakuman, tome 9Saikô et Shûjin vont enfin voir leurs efforts récompensés : dès le premier chapitre de ce neuvième volume, ils renouent avec le succès. Mais rien n'est forcément simple : de jeunes auteurs doivent-ils se concentrer sur ce qu'ils rêvent de réaliser ou sur une production alimentaire qui leur permet d'être dans les pages du "Jump" ?

On retrouve dans ce nouveau recueil tous les ingrédients utilisés dans les précédents. La vie privée des deux personnages principaux tient toujours beaucoup de place, avec même une évolution importante pour l'un d'entre eux. La rivalité teintée de camaraderie avec les autres auteurs reste elle aussi primordiale, étant au coeur de certaines décisions radicales prises au fil des pages ! La notion de dépassement de soi et les efforts accomplis pour réaliser ses objectifs sont mises en avant avec la même acuité qu'auparavant.

Pas grand chose de neuf sous le soleil, donc. Mais à défaut d'être original, ce neuvième tome est plaisant à lire, on s'est attaché aux différents personnages et on souhaite les voir récompensés de leurs gigantesques efforts. Loin de la baston et de l'action vitaminée, "Bakuman" propose un shonen différent et efficace, qui saura séduire un large public par ses valeurs positives et son scénario bien calibré.


Chronique rédigée par Jean Loup le 11/03/2014
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,51 6,51 6,51
Acheter d'occasion : 2,74
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Janvier 2012

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Bakuman, tome 9, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

17 2 2016
   

Le récit, débarrassé en partie de toutes ces relations adolescentes un peu naïve, rebondit un petit peu dans cet album. En effet, on se consacre à nouveau à Mashiro et Takagi, et à leur série "Tanto". Une série qui a bien du mal à avancer, Takagi étant en manque d'inspiration pour trouver de nouveaux gags, mais s'obligeant à continuer : c'est qu'il va se marier et que financièrement, il a besoin de continuer cette série. C'est presque impuissant que Mashiro anticipe que la série va dans le mur, n'osant obliger son partenaire à changer de voie, mais convaincu par Hattori qu'avec Tanto, les deux auteurs se fourvoient. Mashiro est donc en pleine zone d'incertitude, qui fait tout l'intérêt de cet album.

Mais la narration est particulièrement poussive et si on pouvait imaginer de longues bulles explicatives dans les premiers tomes de la série, pour mieux comprendre l'univers de l'édition du manga, ces dernières commencent à devenir ici pesantes. Et si la fin de l'ouvrage sonne comme une délivrance (avec cette nouvelle orientation qui nous indique que Mashiro et Takagi vont enfin pouvoir s'orienter dans le style qui les intéresse), toutes les pages qui précèdent m'ont semblé bien longues : un peu comme si l'objet de ce tome résidait dans ses dernières pages, tout ce qui précède étant un grand remplissage.

Visuellement, ca reste bien conduit, avec une characterisation des personnages toujours très efficace. Pour autant, il est indiqué là-dedans que 5 ans se sont écoulés depuis que Mashiro et Takagi ont rencontré Hattori la première fois, et je ne vois pas vraiment les personnages vieillir...

Un tome qui, sur sa conclusion, relance l'histoire, et on espère un peu de dynamisme, après de nombreuses pages un peu lourdes, avec un scénario qui s'engluait...