46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
Accueil
Tome 6
 

Bakuman, tome 6

 
 

Résumé

Bakuman, tome 6Afin d'acceder au résumé de Bakuman, tome 6, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Bakuman, tome 6Après un cinquième volet qui constituait un moment de gloire pour nos deux héros, ce sixième tome montre le premier revers de Moritaka Mashiro et Akito Takagi, depuis qu’ils sont passés mangaka professionnels.

Du vote des lecteurs à la rémunération, en passant par le planning et le travail des assistants, le tome précédent démontrait déjà que le métier de mangaka n’est pas de tout repos. Celui-ci va montrer les conséquences du surmenage car Mashiro se retrouve à l’hôpital et la publication de la série « Trap » est du coup menacée d’interruption. Cette incapacité de travail est finalement une sorte d’intermezzo dans la carrière professionnelle des deux héros, dont les auteurs (Takeshi Obata et Tsugumi Ohba) se servent pour développer la relation amoureuse entre Mashiro et Miho Azuki. Autant dire que le lecteur n’y gagne pas au change.

Alors que les tomes précédents s’intéressaient de façon très réaliste aux coulisses de l’édition japonaise, l’histoire de boycott développée dans ce tome n’est pas du tout crédible. Heureusement, dès que notre jeune mangaka sort de l’hôpital, la série retombe sur ses pattes et le récit se retrouve à nouveau rythmé par le classement de popularité des manga et par l'annonce des résultats des votes des lecteurs. L’album se termine d’ailleurs sur un cliffhanger de format.

Au dessin, Takeshi Obata, l’auteur de "Hikaru No Go" récidive de son trait efficace et propose un graphisme toujours aussi soigné et des personnages variés, charismatiques et attachants.


Chronique rédigée par yvan le 28/10/2011
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 6,51 6,51 6,51
Acheter d'occasion : 5,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Avril 2011

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Bakuman, tome 6, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

13 2 2016
   

Alors que nos héros sont en pleine série, confrontés aux échéances et au classement qui entretient une certaine compétition entre les auteurs, l'auteur a su entretenir une jolie dynamique. Ici, en envoyant Mashiro a l'hôpital, la tension monte d un cran puisque l'un de nos héros est mis sur la touche. Cette nouvelle permet d'autres développement : le cote "je veux mourir sur scène" de Mashiro entretient un petit suspense, la décision de l éditeur permet de le mettre en danger au delà même de son malaise, et la solidarité des autres auteurs les rend encore plus attachants.

Certes, en prenant un peu de recul, on se dit quand même si les auteurs n n’embellissent pas trop la réalité : un éditeur qui semble se soucier de la santé d’un de ses auteurs ? Des mangakas qui refusent de travailler alors que justement ce qui touche Mashiro ne peut que leur être bénéfique ? Ne soyons pas naïfs. Tout cela est presque trop beau pour être vrai, enrobe dans une naïveté qui ne se cache pas vraiment. Un autre point un peu déstabilisant est le physique des personnages qui ne vieillissent pas vraiment : pourtant, plus de 3 ans se sont passés depuis le début de la série et on nous parle déjà de l'université alors que la vie au lycée de nos héros a été à peine abordée. En conséquence, on commence à avoir quelques difficultés à se repérer dans le temps.

Mais au-delà de ces aspects, l'ensemble fonctionne toujours assez bien, le scénariste ayant réussi à nous intéresser à tous ces personnages et à leur série respective, ainsi qu’a leurs aspirations respectives. En introduisant une touche faussement dramatique, il introduit de nouveaux développements et remet en cause le correct accomplissement du rêve de Mashiro et Takagi, qui semblait assez bien parti...