46 433 Avis BD |20 124 Albums BD | 7 880 séries BD
Accueil
Tome 20
 

Bakuman, tome 20

 
 

Résumé

Bakuman, tome 20Afin d'acceder au résumé de Bakuman, tome 20, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Et voilà donc le dernier tome de cette série, qui met avant tout en avant le personnage d’Azuki. Un personnage un peu absent dans les derniers tomes et sur lequel il est de bon ton de se réapproprier, puisqu’elle fait partie intégrante de la dynamique de toute la série : c’est bien pour se marier avec elle et honorer ainsi une promesse fait près de 10 ans avant que Mashiro s’est lancé dans le dessin de mangas en professionnel. Pour rappel, ces deux-là ont promis de se marier lorsque Mashiro serait un mangaka reconnu et qu’Azuki doublerait le personnage principal d’une des productions de son promis. Alors que « Reversi » est sur le point d’être adapté en dessin animé, Azuki doit maintenant obtenir le rôle principal pour que la promesse se réalise. Les événements du tome précédent ont permis de complexifier un brin ce passage, puisque, pour faire taire les rumeurs et les mauvais esprits d’Internet, Azuki passera une audition publique pour montrer que c’est bien grâce à son talent qu’elle aura le rôle. Toute cette partie est assez bien conduite, surtout grâce à un petit suspense autour d’une erreur de texte, qui vient pimenter cette partie de l’intrigue. Pour le reste, on ne peut que se satisfaire de voir les ventes de « reversi » s’envoler, passant ainsi devant celle du génie Eiji, d’autant que cette performance n’est pas due au hasard.

Un ultime tome qui concentre un peu les qualités de la série : un vraie propension à nous faire découvrir le monde de la production et de l’édition des mangas de façon fort agréable, en nous faisant partager le parcours mouvementé de deux mangakas. Ici, c’est donc la phase ultime, à savoir l’adaptation en anime, qui est passée au crible. On retrouve également cette émulation entre mangakas, qui se stimulent positivement en se lançant une « guerre » par mangas interposés, le tout dans le plus grand des respects. Mais on retrouve ici également ce que j’ai déjà pu reprocher à la série par le passé : un ton un peu naïf (qui pouvait se comprendre lorsque les protagonistes avaient 13 ans, mais nettement moins maintenant qu’ils en ont 24) ; une gentillesse exacerbée entre les différents mangakas, une ode un peu poussée des éditeurs de Jump, qui mettent parfois à mal la crédibilité du récit. Pour autant la série a réussi à prendre un sujet très spécifique, presque confidentiel, et a su le rendre intéressant et prenant pour le grand public.


Chronique rédigée par gdev le 26/04/2016
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3253 (74,05 %)
  • 366 (8,33 %)
  • 774 (17,62 %)
  • Total : 4393 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 6,51 6,51 6,51
Acheter d'occasion : 6,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Novembre 2014