46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
Accueil
Tome 18
 

Bakuman, tome 18

 
 

Résumé

Bakuman, tome 18Afin d'acceder au résumé de Bakuman, tome 18, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Bakuman, tome 18On poursuit la lecture de "Bakuman" en sachant que la fin est plus proche que jamais (plus que deux tomes). Cela donne forcément une saveur particulière à la lecture de ce 18e volume quand on s'y attelle une fois que la parution de la série est achevée.

On n'est pas déçu car on retrouve bien des ingrédients de la série dans ce tome. De l'humour, du sentiment (la couverture est offerte à Hiramaru et au beau visage de Yuritan qui fait battre son coeur), de la saine rivalité entre auteurs et la volonté de se dépasser en permanence pour atteindre l'excellence ou un but : tout cela est au coeur de "Bakuman" comme de cet épisode. On apprécie de lire ces valeurs positives dans une histoire qui ne se prend pas au sérieux tout en maîtrisant bien son sujet. "Bakuman" permet d'en apprendre énormément sur le petit monde du manga et du magazine "Jump", même si le propos ne se veut pas à la base pédagogique.

Bien sûr, certaines situations sont vraiment exagérées et quelques ficelles commencent à donner des signes d'usure. Mais tout cela paraît assez normal après ces milliers de pages déjà produites et honnêtement, "Bakuman" arrive mieux que d'autres à tenir la durée. Si vous avez lu la série jusqu'ici, on ne vous conseillera donc pas de jeter l'éponge dans la dernière ligne droite. On ira même jusqu'à vous appâter : en fin de volume, un événement important a lieu pour certains personnages... on n'en dit pas davantage !


Chronique rédigée par Jean Loup le 10/10/2015
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,51 6,51 6,51
Acheter d'occasion : 12,10
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Avril 2014

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Bakuman, tome 18, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

23 4 2016
   

Avec cet album, on a l’impression que l’auteur a su faire la synthèse de tout ce qui a été dit avant et c’est assez agréable. Alors que, dans les premiers tomes de la série, on avait l’impression de découvrir en même temps que les deux auteurs les arcanes du monde de l’édition des mangas, ici, on comprend bien ce qui se passe et presque avec les héros que l’on tente d’inventer les « trucs » qui permettront à Takagi et Mashiro de rester au top. Par ailleurs, on trouve un nouveau souffle dans la série, avec ces nouvelles productions des auteurs : « Reversi » et « Zombie Gun », encore deux nouveaux concepts inventés, ce qui doit porter à près de 86 le nombre d’idées de série que l’auteur de « Bakuman » a inventé depuis le premier tome (c’est assez impressionnant et on se dit que bon nombre d’entre elles aurait pu donner des succès dans la réalité). Enfin, en permettant à notre duo d’auteurs de tenir la première place, malgré les efforts qu’il faut consentir pour arriver à tenir le rythme de la production de deux séries (même si « PCP » devient mensuel), l’auteur arrive à la fois à proposer du suspense (les planches seront-elles remises à temps), à renouveler un peu l’univers (puisque Eiji n’est plus le sempiternel n°1) tout en faisant avancer l’histoire vers son dénouement (parce que, rappelons-le, c’est bien l’adaptation en dessin animé d’un manga de notre duo d’auteurs qui permettra à Mashiro d’épouser enfin Hazuki…).

Malgré un passage un peu moins réussi autour de Hiramaru et Aoki, qui reste trop « gamin » compte tenu de l’âge des protagonistes de cette romance adolescente déjantée, cet album est à la fois prenant et évite de tomber dans le piège de la lassante répétition que l’on aurait pu craindre à ce stade de la série, une répétition qui aurait été facile compte tenu de la similarité du sujet traité (on retrouve bien le lancement d’une nouvelle série…). Par ailleurs, il conviendra de noter le traitement graphique de Mashiro qui ne dort plus pour être en mesure de rendre toutes ses planches dans les temps, qui est assez exceptionnel, et apporte une petite touche d’humour dans cet environnement très sérieux et de plus en plus professionnel de nos deux mangakas.

L’histoire repart d’un seul coup et se dirige vers son dénouement tout en apportant encore de la nouveauté, ce qui permet de rester accroché au destin de nos deux héros.