46 491 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
 

Ayashi no Ceres, tome 4

 
 

Résumé

Ayashi no Ceres, tome 4Afin d'acceder au résumé de Ayashi no Ceres, tome 4, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Ayashi no Ceres, tome 4Un nouvel élément vient s'ajouter à l'histoire, et un élément de taille: Chidori, une jeune fille apparemment normale, mais qui peut se transformer en nymphe céleste. Notons que Chidori est une petite peste(un peu mais pas trop) qui va accompagner Yuhi et Aya dans leur recherche de la robe de plume.

Un point que je ne comprend pas: c'est que quand Aya se transforme en Ceres, il y a 2 personnalités distinctes : Aya et Ceres, et quand Ceres disparait Aya ne se souvient de rien alors que quand Chidori se transforme elle garde sa même personnalité et change juste physiquement. Enfin bon je vais pas polémiquer...
Toya, qui hésitait un peu déja avant, doute vraiment sur les buts de sa mission, et pense vraiment à rejoindre sa Aya.

Pas d'évolutions ni de changements notables sur le dessin, et j'adore toujours autant: c'est fin, c'est précis, c'est clair et c'est tout!!!!

Watase garde son côté glauque, en rajoutant une couche: Aki le frêre jumeau d'Aya (qui entre parenthèses est la réincarnation du fondateur de la famille Mikagé et anciennement le mari de Ceres) a des vues sur Ceres, et sur Aya (c'est malsain, c'est glauque, qu'est ce que je vous disais?)

Mais, car il y a un mais, Watase garde un peu d'humour(sinon je tombe en pleine deprime) : Madame Kyou par exemple qui est tout bonnement hilarante. Ou alors l'opposition Aya-Chidori au début.
Bref, c'est glauque ou drole mais ca tient la route.

Toujours le sens de lecture japonais qui fais grincer les dents de certains.

Un album très important dans l'histoire de la nymphe céleste , car il comporte des tas d'éléments importants, et c'est un des mes préferés parmis d'autres...


Chronique rédigée par Lanfeust le 07/12/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 48 (92,31 %)
  • 4 (7,69 %)
  • Total : 52 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,64 6,64 6,64
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.50
Dépôt légal : Avril 2002

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Ayashi no Ceres, tome 4, lui attribuant une note moyenne de 4,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

12 1 2007
   

Ce tome 4 est l'occasion de bien des bouleversements. On y découvre plein de choses, on en approfondit certaines... En terme d'informations, il est dense.
Watase introduit ici un nouveau personnage : Chidori. Petite peste sur les bords (mais supportable), la petite fille a vu Cérès voler avec Yuhi et elle veut que Cérès aide son petit frère à voler... Au final, Chidori se transforme en nymphe et se dispose à rejoindre Yuhi et Aya dans la quête de la robe de plumes.
Certes, on a ça et là quelques touches d'humour, mais ils ne contrebalancent plus le côté sombre de l'histoire. On sent que la quête sera rude (sinon c'est pas drôle) et que les personnages (Aya) vont souffrir... Encore une fois, Aya en supporte tellement qu'on se demande comment elle va tenir le coup...

Alors que Yuhi prouve à chaque album ses sentiments pour Aya, sa dévotion, celle-ci est plus que jamais perdue. Elle aime Toya qui est littéralement un bloc de glace. Pourtant, on peut penser que peu à peu, celui-ci va abandonner son rôle auprès des Mikagé pour rejoindre Aya...
L'autre moment qui laisse présager des heures difficiles, c'est Aki. Sa personnalité est en train de changer. Ce jeune homme doux, gentil et rassurant perd le contrôle et commet des actes qui ne lui ressemblent pas. Son comportement à l'égard d'Aya est inquiétant également puisque lors d'une scène qui donne froid dans le dos, il va embrasser la photo de Cérès accrochée à son mur... Etant la réincarnation du mari de Cérès, on sent l'influence...

On a droit à des moments durs mais qui se terminent bien aussi puisque Suzumi se réveille finalement. Cet épisode a donné un aperçu de la détresse de Yuhi, sa peur d'être sue let son besoin d'être entouré... Personnage attachant ce Yuhi, même s'il risque fort de rester sur la touche...

L'histoire avance, introduisant des personnages nouveaux et complexifiant l'intrigue...