46 533 Avis BD |20 176 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix
 

Asterix, tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix

 
 

Résumé

Asterix, tome 5 : Le tour de Gaule d'AstérixAfin d'acceder au résumé de Asterix, tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Asterix, tome 5 : Le tour de Gaule d'AstérixVoila un Astérix comme on les aime !!! Original, divertissant, drôle parfois, et dont le dessin est vraiment sympa ! Que demander de plus ? La suite, pardi !

Le scénario, particulièrement attrayant, m'a fait rêver à l'époque où j'ai lu ce tome (et non pas à l'époque ou il est paru, je ne suis pas si vieux que ça !). En effet, tout y est décrit de manière tellement fantaisiste qu'on s'imagine se plaire à vivre à cet époque merveilleuse, où la Gaule faisait vraiment bon vivre. C'est être bien loin de la dure réalité des Hommes de cet époque, mais c'est aussi pour cela qu'on aime Asterix ! C'est bien connu ! Les Gaulois faisaient des banquets toute la journée, quand ils ne cognaient pas dans la figure des Romains !!!

Graphiquement, le tout devient vraiment sympa ! Le trait de Uderzo est vraiment tout à fait dans le ton de la série (normal, me direz-vous, vu que c'est lui qui en est illustrateur depuis son commencement !). Les couleurs, chattoyantes, collent vraiment au trait rond et rigolo de l'auteur. Parfait !

Ce tome est un petit chef d'oeuvre de drôlerie et d'aventure... à consommer sans modération !


Chronique rédigée par Piehr le 25/05/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 1099 (67,76 %)
  • 130 (8,01 %)
  • 393 (24,23 %)
  • Total : 1622 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,50 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,49 9,49 9,49
Acheter d'occasion : 5,63
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.53
Dépôt légal : Janvier 1965

Avis des lecteurs

17 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Asterix, tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix, lui attribuant une note moyenne de 4,53/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

1 9 2013
   

C'est probablement l'un des 5 ou 6 meilleurs albums de la série. C'est surtout un album qui marque une étape : les ingrédients sont en place, le trait d'Uderzo commence à se poser, c'est encore un graphisme très rond et rigolo, dont l'affinage ne va pas tarder. C'est aussi l'apparition du chien Idéfix qui attend benoîtement devant une charcuterie lutécienne à la page 13 ; il va suivre les héros durant tout leur voyage, et à la dernière page, Obélix le caresse sans qu'on sache trop s'il va revenir, mais on s'en doute un peu.

Goscinny en profite pour se livrer à une énumération fort drôle des spécialités gastronomiques et régionales des Gaulois, en parallèle avec notre époque (les "p'tet ben qu'oui, p'tet ben qu'non" normands, le "P'tit Quinquin" des Nordistes, les pétanquistes massiliens...), tout en mettant en valeur certaines cités comme la promenade des Bretons de Nicae, les ruelles de Lugdunum ou les encombrements de Lutèce... sans oublier l'entraide entre Gaulois qui n'en ratent pas une pour ridiculiser les Romains. Dommage que Burdigala ne soit pas mieux représentée, mais le morceau de bravoure est la scène de la Taverne des Nautes à Massilia, où le pastiche des personnages de Pagnol est très réussi.

Un grand classique qui glorifie la Gaule, et c'est tant mieux par Toutatis !

7 5 2012
   

Après avoir visité le pays des Goths et celui des Romains, Astérix et Obélix vont visiter .. le pays des Gaulois. Avec humour, Uderzo et Goscinny font traverser aux deux Gaulois les plus célèbres villes de France, plus ou moins comme elles étaient à l'époque, mais avec les particularités et les spécialités culinaires d'aujourd'hui. A travers un pari entre l'envoyé de César et les Gaulois, nous connaitrons le jambon de Lutèce, les bêtises de Camaracum, le vin de Durocortorum, les saucisses de Tolosa, le saucisson de Lugdunum, la salade Nicaeoise, la bouillabaisse de Massilia, et les huitres de Burdigala. J'espère que vous avez tout compris. Seule remarque de ma part, Astérix offre au final la spécialité du petit village Gaulois : la châtaigne. Alors là, je dis pas d'accord, la châtaigne est une spécialité de la Corse, je suis bien placé pour le savoir.

Si certains gags ont vieillit, comme l'affaire du courrier de Lugdunum, d'autres restent immortels, comme les quatre Marseillais de la trilogie de pagnol, César, Marius, Escartefigues et M. Brun. Ce dernier a le malheur de refuser la tournée de pastix offerte par César (une caricature de Raimu plus vraie que nature), ce qui énerve ce dernier : "Môssieur, quand j'offre la tournée, on boit la tournée, même quand on est un estranger de Lugdunum comme Môssieur !!!" Essayez d'imaginer ça avé l'assent, on s'y croirait.

Les traboules de Lugdunum sont un régal pour ceux qui connaissent, de même que la promebade des Bretons, à Nicae, et le "p'têt ben qu'oui, p'têt ben qu'non" célèbre des Normands, et tant d'autres. Astérix commence à devenir la perle où on passe quelquefois à côté d'un gag écrit ou visuel que l'on trouvera avec bonheur au cours d'une lecture ultérieure.

Graphiquement, les auteurs ont pris leurs marques, et le dessin n'évoluera plus avant assez longtemps. Cerise sur le gâteau, c'est dans cet album que nous faisons la connaissance d'idéfix, petit chien blanc qui décide de suivre les deux amis pendant leur périple, et rete avec eux jusqu'à la fin de l'histoire. Nous le retrouverons, comme vous le savez, dans tous les autres albums. Celui-ci est donc désormais indispensable.

7 11 2010
   

Après un pari avec les romains, Astérix et Obélix partent faire le tour de Gaule en ramenant un produit du terroir a chaque région ou ils passent...
Et forcemment les romains vont essayer de leur mettre des batons dans les roues...

Une idée originale qui permet au lecteur de voyager avec ses 2 héros préférés a travers les differentes grandes villes en passant par Rouen, Paris, Cambrai, Reims, Lyon, Nice , Marseille, Toulouse, Agen...
Les 2 auteurs s'amusent comme des petits fous avec les jeux de mots, les coutumes, les spécialités, les traditions, les caricatures... J'ai particulièrement apprécié a Nice (la promenade des Bretons) et Marseille.
Uderzo est maintenant très a l'aise, précis dans les décors et arrière-plan...
Et avec cet album nous découvrons un nouveau compagnon pour nos 2 Gaulois;
petit chien qui ne rentre jamais dans les demeures et qui attend patiemment a l'entrée et qui va les suivre tout au long de leur périple: Idéfix (je le trouve trognon dans la barque qui les emmene de Nice a Marseille...)

Voici un très bon album agréable a lire...Je mets la note de 4 et demi
Un demi-point en moins car les auteurs n'ont pas voulu faire passer Astérix et Obélix dans ma région Nantaise...lol

15 2 2010
   

Le tour de Gaule d'Astérix est la cinquième aventure de nos gaulois. L'album a été dessiné par Uderzo et scénarisé par Goscinny.

Je vais être un peu plus sévère vis à vis des précédents commentaires postés.

L'idée de départ était vraiment intéressante et m'avait incité à acheter cet album. J'étais enthousiasmé à l'idée de voir Astérix et Obélix parcourir nos contrées pour ramener les spécialités de nos régions.

Oui mais voila, parcourir tout le pays en 48 pages seulement n’est pas facile même pour un scénariste aussi talentueux que Goscinny. L’histoire va trop vite, on survole chaque ville, on ne s’y arrête pas vraiment. On a l’impression que tout va trop vite, le lecteur n’a pas le temps d’apprécier.

Côté dessin, rien à dire, c’est sympa. Uderzo maîtrise ses personnages. Les couleurs ont un peu vieillis mais cela n’est en aucun cas dérangeant.

Pour conclure, cet album est quand même bon même si il aurait pu être meilleur à mon sens.

6 1 2009
   

Encore un excellent album entrant dans le club des classiques de la grande époque.
Le périple de nos héros à travers la gaule les obligeant à passer par tellement de villes étapes, et tout ça en seulement 44 pages, laisse une impression de voyage express et fait regretter qu'ils ne s'attardent pas plus sur certaines étapes.
De passage à Massilia, on retrouve la caricature de Raimu (incontournable). Est-ce le même que celui rencontré à Lutèce dans "la serpe d'or"? mystère.
Ce voyage est en tout cas un prétexte à quantité d'excellentes scènes faisant des parallèles avec notre époque. L'humour de goscinny est à son sommet, le dessin de Uderzo aussi. En tout cas, j'ai un petit faible pour son trait de cette époque, comparé à celui des derniers albums. Bien que ces 2 périodes soient graphiquement excellentes.
C'est dans "le tour de Gaule" qu'apparait un petit chien Parisien qui va suivre Obélix tout du long sans que celui-ci (ni Astérix d'ailleurs), ne le remarque le moins du monde. Idéfix est né!
C'est aussi là qu'Obélix développe sa susceptibilité sur son "léger embonpoint".
Première apparition aussi de Cétautomatix. Mais lui c'est un peu un cas particulier : son nom est trouvé alors que son physique est totalement différent du résultat final. Et il n'a pas encore prit le barde en grippe car c'est un autre villageois qui se charge de l'empêcher de chanter.
Est-ce utile de dire qu'il ne faut pas passer à côté de cet album?

15 3 2008
   

Mes avis sur Astérix, j'ai toujours tendance à les minimiser.
En effet, c'est tellement lu et relu qu'on est en pays de connaissance, qu'on attend les gags et les bons mots.
Mais je ne boude pas mon plaisir, et le "brut, brut, brutes" de la page 18, est un des GRANDS moments de mon répertoire BD.
De plus, ce petit voyage chez nous, avec d'autres noms, et avec la description des petites particularités locales, tout cela est succulent.
Les répliques et les situations foisonnent, et parfois, on ne sait plus où donner de la tête devant les détails.
D'accord, le tome repose sur nos 2 personnages principaux, ce qui l'empêche peut être à contenir un peu plus d'excellence encore, mais des BD de ce niveau, de cette inventivité, franchement vous en avez vu des tonnes depuis 40 ans ? (publication: 1967).

Alors, un petit tour en Gaule ? Succombez, par Toutatis !

2 12 2007
   

J'adore cette histoire d'Astérix, c'est une des meilleures, avec tous les ingrédients pour. Des allusions du genre quand les congés payés sont apparus ou aussi avec la route romaine VII et la promenade des bretons. Et en plus le must de cette album : l'apparition d'Idéfix.

Bref un régal.

1 10 2007
   

Encore un excellent album que ce 5ème tome. Cette fois-ci, nos héros ne quittent pas la Gaule, car Goscinny rend hommage au tour de France dans cette histoire. Celle-ci marque d’ailleurs un tournant dans les aventure d’Astérix, car Idéfix y fait sa première apparition.

Lorsqu’un sénateur décide d’enfermer le petit village gaulois derrière une rempart, Astérix lui lance un défi. Il fera le tour de la Gaule (car les gaulois sont chez eux partout en Gaule) et lui ramènera des spécialités des villes traversées. Dès le départ, le scénario change, car nos héros aurait du initialement faire le tour dans le sens contraire des aiguilles d’une montre.

Goscinny dans cet album est encore en avance sur son temps. Astérix ramène des spécialités qui n’existaient pas encore à l’époque comme le champagne de Reims ou la bouillabaisse de Marseille, mais peu importe cela fonctionne. Il décrit aussi les mentalités d’aujourd’hui, comme les colères pendant les bouchons (surtout au niveau des routes du Sud). Il montre aussi les différentes cultures qui caractérisent les différents habitants de la Gaule. L’exemple le plus frappant est le cas des gens du sud (« Tous fada ces lutéciens) que l’on voit jouer à la pétanque et boire du pastis. Ces petites touches se retrouvent jusque dans les prénoms (César).

L’histoire est très bonne et fonctionne du début jusque la fin. A noter que c’est aussi la première fois que Obélix se fâche quand on lui parle de son poids. Un chef d’œuvre.

1 3 2007
   

et bien on va continuer dans la bonne note!!! ;)

tome excellent! rien de tel qu'un petit tour de Gaule pour nous rapeller nos bonne spécialitées régionale... et il n'y a pas que des bêtises... ;)

sans oublier les bonne blagues et les 400 coups pour déjouer nos bon vieux légionnaires romains qui ont bien eu du fil a retordre...

les couleurs et les dessins sont de mieux en mieux et l'humour est plus abondante...

un des meilleur tome de la série avec Asterix chez les Belges que vous retrouverez plus tard si vous lizez la série dans l'ordre! :)

12 1 2007
   

Cet album est un hommage à la course cycliste du Tour de France. Les auteurs permettent à Astérix et Obélix de faire un Tour de Gaule pour narguer les Romains et ramener une quantité de spécialités locales.
L’intérêt de l’album est essentiellement ici ; nos deux héros s’attardent dans les différentes villes étapes et recherchent les spécialités. Les auteurs ont un sens appuyé de la caricature et décrivent les villes avec leurs petits travers contemporains. Par exemple, on sera amusé par la description des embouteillages à Lutèce. Pour Reims, dont la spécialité est le vin ; on remarquera que celui-ci est servi dans des amphores avec des bouchons de champagne. On notera aussi une très belle promenade des Bretons (Anglais) à Nice ou encore une représentation des parties de pétanque à Marseille. Cette scène est d’ailleurs une reproduction de la trilogie Marius, Fanny, César avec l’acteur Raimu qui joue ici César Labeldecadix. L’action se passe sur le « nouveau port » de Marseille, petite subtilité bien sentie. Enfin, cet album est important car il voit l’apparition très discrète du chien Idéfix dans la série.

31 10 2005
   

Tout a été dit ...
C'est un des meilleurs "Asterix" : aventure, humour, parodies, dialogues rigolos, voyage etc ...
Tous les ingrédients sont là pour passer un bon moment bien sympa. De plus, lisez-le vers midi pour vous mettre en appétit : c'est garanti !
Le dessin s'approche de ce qu'on connait par la suite, et c'est tant mieux !
Seule la couverture est un peu décevante à mon goût, mais c'est vraiment du chipotage ...
Bref, vous l'aurez compris, je suis fan ... vous aussi ? sans blague ! lol

27 10 2003
   

Et voici encore l'un de mes albums préférés !

Cette fois-ci, on suit Astérix, qui a fait le pari de faire le tour de la Gaule avec Obélix, et de ramener des spécialités de chaque grande étape...

Je ne sais pas vraiment pourquoi je l'aime autant, cet album-là, ça ne s'explique pas, je le trouve excellent, voilà tout ! L'histoire est intéressante, les étapes sont excellentes, les personnages bien pensés, tout est bon là dedans ! Rien à jeter !
Et puis Goscinny trouve ici un prétexte pour faire sortir nos héros de leur petit village, prétexte original et qui change :)

9 10 2002
   

Pour moi l'un des meilleurs avec le Légionnaire et Cleopâtre . L'histoire est tout à fait splendide, on ne s'ennuie pas une seconde, un pur bonheur . Les dessins magnifiques nous font vivre le périples de nos gaulois, l'humour est présent un régal .

9 10 2002
   

Tout à fait d'accord avec le webby ce tome est vraiment l'un des meilleurs sans aucun doute ! C'est par son scénario hilarant et plein d'aventure ainsi que les dessins qui ne cessent de s'améliorer que ce tome ce hisse dans mon top 5 des albums de la série !

Cette fois-ci le préfet lance un défi à Astérix et son compagnon enveloppé : faire le tour de la Gaule et en ramener, pour chaque région une spécialité culinaire. Vous vous doutez bien que cela donne lieu à des nombreux gags et un tome rythmé à souhait ! Bourré d'action c'est avec beaucoup de plaisir qu'on lit cette aventure extraordinairement drôle ! Goscinny s'affirme comme tant un très grand scénariste !

L'évolution des dessins commence à stagner depuis le tome 4 mais ici la grande nouveauté c'est les couleurs qui sont plus adaptés au style de dessin, moins foncées à certains moments. Le tour de Gaule est très certainement l'un des tomes les plus aboutis de la série et permettra au plus jeune de découvrir ce qu'est la BD !

28 6 2002
   

Cet Asterix là est sûrement l'un de mes préférés.

Outre l'humour omniprésent ( ce qui est souvent le cas lorsque Astérix est scénarisé par Goscinny ) l'intrigue en elle-même me plaît.

On s'amuse des quiproquos inévitables ( surtout avec Obélix ) et on prend plaisir à découvrir étapes après étapes quels spécialités nos deux amis vont allé chercher.

Cet album est vraiment représentatif de l'age d'or d'Astérix. Un scénario, qui en plus d'être drôle, nous scotche bien à la bd, et un Uderzo en très bonne forme ( ya pas à dire il est bien meilleur dessinateur que scénariste ).

Bref, comme d'abitude un agréable moment en perspective avec nos gaulois. Pauvres Romains ....

3 6 2002
   

Un pure petit chef d'oeuvre!
Non content d'enchainer jeux de mots sur jeux de mots (à ne surtout pas rater,le fameux:"passe moi une amphore.Brute?Brute.Brute!") Goscinny nous livre ici une superbe aventure pleine en couleurs.
Sous forme d'un tour de France qui n'a rien à envier à celui cyliste du même nom,Goscinny nous plonge au coeur de l'aventure dans la Gaule romanisée du grand Jules.
Grande fresque épique cette bd demeure encore et toujours étonnament d'actualité de part la finesse et la justesse des dialogues.
Un incontournable.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Asterix, tome 1 : Asterix le gaulois 21 3.40
Asterix, tome 2 : La serpe d'Or 16 3.81
Asterix, tome 3 : Asterix et les Goths 15 3.57
Asterix, tome 4 : Astérix Gladiateur 13 4.15
Asterix, tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix 17 4.53
Asterix, tome 6 : Asterix et Cléopatre 15 4.43
Asterix, tome 7 : Le combat des chefs 14 3.93
Asterix, tome 8 : Astérix chez les Bretons 15 4.50
Asterix, tome 9 : Astérix et les Normands 12 3.96
Asterix, tome 10 : Astérix Légionnaire 16 4.59
Asterix, tome 11 : Le bouclier Arverne 11 4.50
Asterix, tome 12 : Astérix aux jeux Olympiques 11 3.55
Asterix, tome 13 : Astérix et le chaudron 12 3.46
Asterix, tome 14 : Asterix en Hispanie 11 4.14
Asterix, tome 15 : La Zizanie 10 4.50
Asterix, tome 16 : Asterix chez les Helvètes 15 4.17
Asterix, tome 17 : Le domaine des Dieux 11 3.91
Asterix, tome 18 : Les lauriers de César 13 4.35
Asterix, tome 19 : Le devin 9 3.67
Asterix, tome 20 : Astérix en Corse 18 4.64
Asterix, tome 21 : Le cadeau de César 11 3.73
Asterix, tome 22 : La grande traversée 7 3.79
Asterix, tome 23 : Obélix et compagnie 9 4.17
Asterix, tome 24 : Astérix chez les Belges 10 4.00
Asterix, tome 25 : Le grand fossé 12 3.29
Asterix, tome 26 : L'Odyssée d'Asterix 14 3.96
Asterix, tome 27 : Le fils d'Astérix 8 3.06
Asterix, tome 28 : Astérix chez Rahazade 8 3.38
Asterix, tome 29 : La rose et le glaive 7 3.57
Asterix, tome 30 : La Galère d'Obélix 19 2.16
Asterix, tome 31 : Astérix et Latraviata 21 2.07
Asterix, tome 32 : Astérix et la rentrée gauloise 9 3.17
Asterix, tome 33 : Le ciel lui tombe sur la tête 51 1.30
Asterix, tome 34 : L'anniversaire d'Astérix et d'Obélix 12 2.50
Asterix, tome 35 : Astérix chez les Pictes 14 3.00
Asterix, tome 36 : Le papyrus de César 6 3.42
Asterix, tome 37 : Astérix et la Transitalique 6 3.67
Asterix, tome 38 : La fille de Vercingétorix 4 2.00