46 566 Avis BD |20 199 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 29 : La rose et le glaive
 

Asterix, tome 29 : La rose et le glaive

 
 

Résumé

Asterix, tome 29 : La rose et le glaiveAfin d'acceder au résumé de Asterix, tome 29 : La rose et le glaive, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Asterix, tome 29 : La rose et le glaiveUn bon album dans son ensemble avec pour thème le féminisme ...
J'ai entendu beaucoup de critiques sur cet album ... il est certes un ton en-dessous des autres "Asterix", mais je me suis quand même bien amusé à sa lecture ...
Les allusions au féminisme, au couple, à l'autonomie (désirée et en même temps pas si désirée que ça) de la femme, à l'autonomie (qu'il croit posséder mais qu'il ne possède pas tant que ça) de l'homme sont simples mais efficaces ...
L'idée d'ajouter une cohorte de légionnaires/femmes dans l'armée de César (allusion aux amazones j'imagine ... ou peut être à l'armée israelienne ???) est amusante.
Dessin toujours impeccable, même si j'ai moins aimé les couleurs ...
A lire !


Chronique rédigée par david le 24/10/2005
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de davidReflet de l'avatar de david
Statistiques posteur :
  • 559 (44,51 %)
  • 290 (23,09 %)
  • 407 (32,40 %)
  • Total : 1256 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 9,49 9,49 9,49
Acheter d'occasion : 2,75
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.57
Dépôt légal : Octobre 1991

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Asterix, tome 29 : La rose et le glaive, lui attribuant une note moyenne de 3,57/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

Agecanonix :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de AgecanonixReflet de l'avatar de Agecanonix
22 8 2016
   

Il me restait encore quelques Astérix à commenter, alors allons-y !
Après une couverture indicative, dès la première page, on se doute que les femmes vont être au coeur de cette histoire et qu'il va être question de féminisme, le sujet était tentant, et il est relativement bien exploité, tout au moins dans une grande partie, avec nombre d'allusions réussies, disons que le dernier tiers d'album replonge les femmes (qu'elles soient Gauloises ou Romaines) dans leur univers féminin (boutiques, parfums, mode etc...).

Uderzo s'est souvenu de l'album La Zizanie, et fait de Maestria une fouteuse de merde qui monte le village. En plus, il lui donne un physique un peu ingrat, peu séduisant, pas glamour comme peut l'être Falbala par exemple, son caractère est pète-sec et antipathique, et c'est une barde (je ne savais pas que ça existait dans la civilisation celtique)... bref cette idée de zizanie aurait pu faire répétition, mais Uderzo se reprend et négocie le virage en créant quelques astuces comme ce bataillon féminin romain, ça compense la question qu'on peut se poser sur le pourquoi de la venue de Maestria ; en effet, pourquoi les mamans gauloises font-elles appel à elle en évinçant Assurancetourix qui jusqu'à présent a toujours été un maître d'école compétent ? on l'a souvent vu effectuer cette tâche dans d'autres albums... j'ai trouvé cet argument assez léger pour lancer l'histoire.

Quoi qu'il en soit, l'album n'est pas si médiocre, il est même bon, Uderzo excelle toujours dans le dessin, et s'essaie à quelques jeux de mots goscinniens ("ça barde !") et quelques gags qui ne fonctionnent pas trop mal, même si certaines réactions d'Astérix peuvent surprendre, et même s'il n'évite pas quelques maladresses (le dragon), c'est là qu'on se prend à penser ce que Goscinny aurait pu faire d'un tel sujet au potentiel intéressant. Seule la fin semble un peu précipitée, avec sa dernière page, mais l'important c'est d'avoir donné un rôle important à une femme, chose que Uderzo reproduira dans A. et Latraviata.

30 7 2013
   

Un album assez moyen pour la série mais assez bien pour la période "Uderzo seul aux commandes". L'auteur n'a pas l'humour aussi aisé, percutant et fin que ne l'avait Goscinny.
On commence par rencontrer les enfants de quelques habitants vedettes du village mais ensuite, l'intro est mal amenée. On se demande pourquoi les femmes sont soudainement mécontentes de l'école. le sujet est comme catapulté. Et la nouvelle prof, Maestria arrive un peu vite. Au passage elle aurait pu faire une très bonne "arme secrète" des romains, envoyée pour diviser le village entre hommes et femmes. mais ça aurait un peu ressemblé au scénario de "la zizanie". Et les Romains ont une "arme secrète" assez intéressante avec leur bataillon féminin. La femme, c'est le sujet de l'album, L'émancipation, le M.L.F.... Malheureusement ce n'est plus tellement d'actualité quand l'album sort. Voire, carrément dépassé. (Même avec la caricature d'Aldo Maccione, Uderzo se révèle en retard sur son époque). C'est un sujet qui aurait été plus à sa place dans les années 60. Mais bon, dans le cadre de l'univers gaulois c'est sûr que c'est une nouveauté.
Et j'ai trouvé de drôles de réactions à Astérix, pas vraiment "raccord" avec le personnage et le ton de la série en général : D'abord de le voire apeuré par sa mission d'aller dire à Maestria de quitter le village. Ensuite, le coup de poing complètement gratuit et méchant qu'il donne à Ordralfabétix.
Heureusement que l'auteur garde encore toutes ses qualités de dessinateur mais l'album se lit gentiment sans être des plus marquants.

22 12 2009
   

J'ai trouvé cet album assez bon.
Le thème est original, bien choisi et SURTOUT (ce qui est le plus important), bien exploité. Après au niveau du scénario, il est un peu en dessous des autres tomes mais cela reste bon.
L'album est très drôle, il y a pas mal de jeux de mots et de bons gags (page 10 quand Astérix et Panoramix discute de l'émancipation de la femme, qu'Astérix demande si un jour il pourrait avoir des femmes druide et que notre chère Panoramix répond "Allons Astérix, soyons sérieux", j'ai trouvé ça très drôle).
Bref une bonne critique sur la misogynie (même si j'ai un peu moins aimé la fin de l’album) avec, comme toujours, un très bon dessin.

17 8 2008
   

La lecture de cet album m'a déçu, à la fin...
L'utilisation du féminisme dans un album d'Astérix, c'est une très bonne idée, et bien exploitée sur la moitié de l'album. Il manque tout de même quelques jeux de mots pour enrichir ce récit.
En revanche, parler de l'émancipation de la femme gauloise et prôner le féminisme et finalement finir cet album de cette façon, c'est un peu dommage. L'album est en fait très misogyne car, malgré la volonté de s'émanciper, c'est bien un bon petit shopping, avec coiffeur et parfumerie, qui permet d'arranger la situation. C'est un peu réducteur je trouve, surtout après une première partie de l'album très bien vue.
Et puis, que viens faire dans cette histoire un dragon????
Un album en demi-teinte donc, qui mérite une demi-note (moi aussi, je sers des demis)

8 10 2007
   

Uderzo utilise le thème du féminisme dans ce 29ème (et son 5ème en solo). Les femmes semblent se rebeller contre leur époux. Astérix lui même paraît moins à l'aise que d'habitude (comme le montre la couverture) et il en vient même à frapper une femme.

Les choses commencent à changer dans le village. L'autorité même de son chef apparaît menacé. Les femmes demandent à siéger elle aussi au conseil. Panoramix le dit lui même, les temps sont venus où les femmes pourront accèder à des métiers jusque à qui leur été interdit.

L'histoire est très bonne, bien que notre brave Obélix semble un peu en retrait. Les choses se finissent finalement bien. Certains pourraient cependant voir un bémol dans le sens que les femmes ne vont pas jusqu'au bout de leur autonomie (Bonnemine préfére redonner son rôle à Abraracourcix). Cependant il est à noter la touche comique avec Madame Agecanonix qui fait faire la vaisselle à son mari.

Le dernier bon album d'Uderzo avant des albums moyens (30, 31) et un mauvais (33)

9 6 2007
   

Etonnant ! Je n'en reviens pas !
En cette période de mièvres productions, Uderzo nous sort une pépite.
J'ai vraiment bien aimé cet album qui nous sert un plat nouveau, jamais servi en cuisine, et digeste à souhait.
Les blagues sont assez légères, les jeux de mots réussis pour la plupart, et le thème, s'il ne fleure pas l'originalité extrême, sort quand même un peu de l'ordinaire des guerriers gaulois.
Réussir un album sans quitter le village et ses alentours, ça n'avait pas dû arriver depuis longtemps à Uderzo (Le devin ? Le domaine des Dieux ?).

S'attaquer au thème du féminisme, savoir changer de cap au bon moment, exploiter les personnages selon les besoins, respecter les traditions, mais les bousculer un peu, tout y est.
On est revenu à des sentiments plus subtils, à des scènes qui semblent plus authentiques que les caricatures excessive dans lesquels les livres récents (et futurs) sombrent.

Bref, une heureuse surprise !
Ne boudons pas notre plaisir. Allez !

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Asterix, tome 1 : Asterix le gaulois 21 3.40
Asterix, tome 2 : La serpe d'Or 16 3.81
Asterix, tome 3 : Asterix et les Goths 15 3.57
Asterix, tome 4 : Astérix Gladiateur 13 4.15
Asterix, tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix 17 4.53
Asterix, tome 6 : Asterix et Cléopatre 15 4.43
Asterix, tome 7 : Le combat des chefs 14 3.93
Asterix, tome 8 : Astérix chez les Bretons 15 4.50
Asterix, tome 9 : Astérix et les Normands 12 3.96
Asterix, tome 10 : Astérix Légionnaire 16 4.59
Asterix, tome 11 : Le bouclier Arverne 11 4.50
Asterix, tome 12 : Astérix aux jeux Olympiques 11 3.55
Asterix, tome 13 : Astérix et le chaudron 12 3.46
Asterix, tome 14 : Asterix en Hispanie 11 4.14
Asterix, tome 15 : La Zizanie 10 4.50
Asterix, tome 16 : Asterix chez les Helvètes 15 4.17
Asterix, tome 17 : Le domaine des Dieux 11 3.91
Asterix, tome 18 : Les lauriers de César 13 4.35
Asterix, tome 19 : Le devin 9 3.67
Asterix, tome 20 : Astérix en Corse 18 4.64
Asterix, tome 21 : Le cadeau de César 11 3.73
Asterix, tome 22 : La grande traversée 7 3.79
Asterix, tome 23 : Obélix et compagnie 9 4.17
Asterix, tome 24 : Astérix chez les Belges 10 4.00
Asterix, tome 25 : Le grand fossé 12 3.29
Asterix, tome 26 : L'Odyssée d'Asterix 14 3.96
Asterix, tome 27 : Le fils d'Astérix 8 3.06
Asterix, tome 28 : Astérix chez Rahazade 8 3.38
Asterix, tome 29 : La rose et le glaive 7 3.57
Asterix, tome 30 : La Galère d'Obélix 19 2.16
Asterix, tome 31 : Astérix et Latraviata 21 2.07
Asterix, tome 32 : Astérix et la rentrée gauloise 9 3.17
Asterix, tome 33 : Le ciel lui tombe sur la tête 51 1.30
Asterix, tome 34 : L'anniversaire d'Astérix et d'Obélix 12 2.50
Asterix, tome 35 : Astérix chez les Pictes 14 3.00
Asterix, tome 36 : Le papyrus de César 6 3.42
Asterix, tome 37 : Astérix et la Transitalique 6 3.67
Asterix, tome 38 : La fille de Vercingétorix 4 2.00