46 566 Avis BD |20 199 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 34 : L'anniversaire d'Astérix et d'Obélix
 

Asterix, tome 34 : L'anniversaire d'Astérix et d'Obélix

 
 

Résumé

Asterix, tome 34 : L'anniversaire d'Astérix et d'ObélixAfin d'acceder au résumé de Asterix, tome 34 : L'anniversaire d'Astérix et d'Obélix, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Asterix, tome 34 : L'anniversaire d'Astérix et d'ObélixUn tome assez spécial que ce tome 34. Il faut dire que la série a connu depuis son début 3 périodes: une période d'or qui va de l'album 1 à l'album 24 (et qui correspond à la période Goscinny-Uderzo), une période que j'appellerai de transition avec des albums bons, mais moins qu'avant allant de l'album 25 à 29 (après libre à vous d'en changer les limites), et enfin une période sombre, avec des scénarios de moins en moins bons (album 30 et 31), allant jusqu'à atteindre la catastrophe avec l'album 33.

Au milieu de ces albums figurent deux albums qui font un peu intrus dans la collection, à savoir l'album 32 (Astérix et la rentrée gauloise) et ce fameux album 34. Que dire de ce dernier. C'est assez difficile. D'un côté, le dessin de l'auteur est toujours aussi bon, mais il faut souligner qu'une partie sont issus des albums antérieurs. Pour ce qui est du scénario, c'est encore plus confus, car on a une accumulation de scènes, sans véritables liens entre elles, en dehors du fait qu'elles traitent toutes d'une idée de cadeau pour nos héros. Ces scènes traiteront tour à tour des thèmes comme le parc Astérix ou encore le célibat de nos héros.

Dans toutes ces scènes, il y'en a des bonnes (j'ai bien aimé le moment sur le film avec les scènes répétées venant d'autres album, comme par exemple le menhir de l'album 31 qui lors de la première scène loupe sa cible et j'en passe)et d'autres plus anecdotiques. A noter également que si l'auteur multiplie les références aux albums précédents, je n'en ai noté aucune venant de l'album 33.

Cela reste au final un album sympathique à lire, mais j'ai du mal à le voir comme un numéro 34? Je l'aurais plus vu comme un hors série.


Chronique rédigée par difool le 23/10/2009
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de difoolReflet de l'avatar de difool
Statistiques posteur :
  • 967 (66,78 %)
  • 118 (8,15 %)
  • 363 (25,07 %)
  • Total : 1448 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,49 9,49 9,49
Acheter d'occasion : 4,57
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.50
Dépôt légal : Octobre 2009

Avis des lecteurs

12 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Asterix, tome 34 : L'anniversaire d'Astérix et d'Obélix, lui attribuant une note moyenne de 2,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

13 10 2018
   

Un album constitué d'histoires courtes avec comme fil conducteur l'anniversaire des deux héros. Il y a quelques belles peintures, on revoit des personnages des aventures les plus anciennes mais il n'y a pas de véritable intrigue. C'est davantage un produit commercial qu'une BD d'Astérix. Il reste toutefois un (dernier) texte de Goscinny paru il y a plusieurs décennies dans Pilote et la nostalgie pour donner envie de lire le livre.

25 8 2014
   

Woaw !

On ne peut dire qu'une chose sur ce tome des irréductibles gaulois : c'est qu'il déchaine les passions !!!

N'étant pas fin connaisseur de l'univers de Gosciny et Uderzo, je ne peux pas me permettre de le comparer puisque je ne connais pas très bien les autres albums...

Personnellement, il m'a bien fait rire et je suis quand même assez étonné de voir tellement d'avis négatifs dessus. Certes, il n'est pas parfait mais je l'ai trouvé assez original...

Au niveau des dessins, c'est franchement une claque !!! Uderzo nous prouve qu'il a énormément de talent car quoiqu'on en dise, certaines planches sont vraiment belles (la page pleine sur Astérix est vraiment magnifique !). Mais au-delà de ça, le dessin en général est très réussi, je ne crois pas que l'on puisse dire le contraire !

Là où j'ai eu un peu plus de mal, c'est au niveau du scénario. C'est un joyeux bordel !!! On a vraiment du mal à trouver un fil rouge, car on passe de la vieillesse à leur célibat, on ne comprend pas du tout pourquoi... On dirait qu'Uderzo a mis plein d'idées et les a mélangées, c'est assez spécial...

Par contre, ce qu'on peut dire c'est que c'est une BD pleine d'honnêteté. On sent qu'Uderzo a ressorti les vieux dossiers, rien que de voir sont texte pris du journal Pilote, c'est un régal...

Mention aussi à la préface de la fille de Gosciny pleine de sincérité...

C'est vrai que ce n'est pas ce qui fait une bonne BD mais au moins elle a la qualité d'être faite avec amour et ça, ça se sent !

5 11 2013
   

Soyons franc et affirmons-le ici : "L'Anniversaire d'Astérix et Obélix - Le Livre d'or" est le plus mauvais "Asterix" de toute la série.

Si cet album avait été un petit HS hommage comme ce fut le cas pour "Astérix et ses amis", mon indulgence aurait été plus grande, mais il faut bien comprendre qu'il s'agit là du trente-quatrième tome officiel de l'une des meilleures séries franco-belge de sa génération. Dans "Astérix et ses amis", j'acceptais la présence de Natacha et de Géo Trouvetout en -50 avant JC, l'album ne s'intégrant pas dans la "continuité" (même si le terme est un peu fort) de la série officielle. Ici, découvrir des personnages tels que Prolix redevenir devin, les pirates être bons copains avec Astérix et Obélix ou bien Caius Faipalgugus à nouveau centurion, m'empêchent de prendre au sérieux cet album.

Et ce n'est sûrement pas l'histoire qui pourra compenser ce manque de consistance dans les personnages. Je n'irai pas par quatre chemins : c'est une horreur ! On dira ce que l'on voudra de "Le Ciel lui tombe sur la tête", mais au moins cet album avait le mérite d'offrir une trame narrative cohérente dans la lignée de ce qui se fait sur "Asterix". Dans ce Tome 34 au contraire, fi de tout ceci, il s'agit simplement d'un laborieux défilement de saynètes, oscillant entre le tragique et le pitoyable. Il existe certes un sursaut avec ce texte, inédit en album, écrit par Goscinny pour Pilote, mais la chose est trop fugitive pour colmater les voies d'eau de ce navire en perdition.

Permettez-moi de citer Cléopâtre : << César ! Quand tu es prêt de moi, je souhaiterais que tu puisses te retenir, enfin ! ... >> Oui, vous avez bien lu, nous sommes là face à une blague sur les pets dans un "Asterix". Il me faut crier au génie, le jeu de mot sur les Numides est d'une médiocrité sans nom à côté. Et je pourrais ainsi énumérer ces innombrables coups de poignard mortels portés à la série, à l'instar de cette scène où Obélix est accoutré en "jeune des banlieues".

Les dessins sauvent peut être du naufrage total me direz-vous ? Hélas, le poids de l'âge pèse sur le talent immense d'Uderzo. Ses planches sont tristement vides et manquent terriblement de dynamisme. L'idée d'intégrer des dessins datant des années 60 (fort jolis par ailleurs), tandis qu'il était à son sommet, ne met que davantage en lumière la triste fin de cette carrière.

Reste decette partie graphique bien insatisfaisante, les excellents pastiches de tableaux ! Un album rempli d'illustrations de ce type aurait été tellement plus intéressant que ce à quoi nous avons eu droit avec ce Tome 34 !

C'est donc un bilan bien triste qui ressort de cet album. "L'Anniversaire d'Astérix et Obélix" est à "Asterix", ce que "Le Faiseur de silence" est à "Spirou et Fantasio". Triste conclusion pour une carrière aussi riche et détonante que celle d'Uderzo. Je peine à croire que cet album puisse côtoyer des classiques franco-belges tels que "Le Tour de Gaule d'Astérix" ou bien "Obélix et compagnie".

17 6 2010
   

"L'anniversaire d'Astérix et d'Obélix" est le trente-quatrième tome d' "Asterix". Il est réalisé par Uderzo. Je mets une note aussi faible, car pour moi ce n'est pas une aventure comme l'on entend.

On est en présence d'un scénario mélant les personnages issus de l'univers d'Astérix et des petits anachronismes comme la série en fait souvent.

Les dessins sont toujours aussi beaux mais le scénario est inexistant. On assiste plus à un album hommage qui tourne dans le vide. C'est agréable mais un peu vain. Je dirais que cela vaut plus le coup de le feuilleter chez un ami mais pas de l'acheter.

19 2 2010
   

Bien entendu, je ne m’attendais pas à un chef d’œuvre en achetant cet album. En effet, depuis 7, 8 opus la majorité de la communauté bédéphile s’accorde à dire que la qualité des aventures d’Astérix est en chute, et que cette chute s’accentue d’album en album.
C’est la raison pour laquelle je ne critiquerai pas cet album. Je ne ferais que répéter ceux qui m’ont précédé sur cette page. Puisque je l’ai acheté en connaissance de cause, je vais assumer. Puisque j’ai acheté cet album en sachant qu’il n’allait pas être de haute qualité, je vais essayer de trouver les éléments positifs qu’il soit possible de distinguer. Voyons, voyons…

-Il y a d’abord le plaisir de retrouver nos héros Gaulois, tout en rondeurs, tout en humeur changeante. Nous avons grandi avec eux. Et c’est toujours un plaisir de les revoir. Il n’y a plus beaucoup de séries de notre enfance dont l’auteur (le dessinateur, tout au moins) nous offre encore aujourd’hui le plaisir de redécouvrir ses héros. Non, point de Tintin, point de Spirou de Franquin ou de Gaston… Malheureusement.
-Même si cet album s’éparpille dans tous les sens au niveau du scénario, pour autant qu’il en ait un, il titille quand même notre connaissance de la série mythique. « Dans quel album apparaît ce Centurion grassouillet ? », « Et ce druide froissé ? ». Il y a un côté « Quizz » dans cet album.
-Le rythme des scènes est très soutenu. Même si le scénario est confus, il nous représente quelques scènes d’anciens albums qu’il est agréable de revoir. Les vrais fans de la belle époque de Goscinny se souviendront de ces passages et de tous ces personnages truculents avec le sourire aux lèvres. Nostalgie…

Enfin voyons les choses positivement, cet album est bien meilleur que le précédent. L’éternelle relativité de toute chose…

6 1 2010
   

Mouais ! Ça ne casse pas des briques, comme BD "hommage" mais c'est plutôt sympa.
Même si je n'ai pas lu tout d'un coup, j'ai passé un bon moment à la lecture de cet ultime tome.
Alors c'est pas un indispensable de la série, c'est vraiment à réserver qu’aux fans.
Après ça, on ne pense qu’à aller relire un bon "Obélix et cie" ou autre "La zizanie"...

1 1 2010
   

Je pensais avoir touché le fond en lisant le 33ème tome d'Astérix. Mais ce numéro 34 me montre que la médiocrité est un abysse sans fond, qu'on explore de plus en plus profondément. Non seulement je n'ai pris aucun plaisir à la lecture de cet album, mais il à réussi à me plonger dans une rage monumentale. J'ai l'impression que le nom "Asterix" ne sert plus qu'à faire de l'argent sur le dos de lecteurs nostalgiques. C'est en effet le quatrième album consécutif que j'achète uniquement pour compléter ma série, et dont le seul mérite est de me donner envi de re-re-relire les 24 premiers.

Parlons un peu du contenu. C'est le néant. Le scénario est décousu, les gags lourds et on flirt même parfois avec le vulgaire. L'auteur a voulu jouer avec les anachronismes qui font tout l'humour de la série, mais cela manque de dosage, c'est trop, c'est gros, c'est bête. D'incessantes notes de bas de pages agaçantes et infantilisantes viennent nous pourrir la lecteur tout le long de l'album. L'idée de départ fait que l'on ne peut pas parler "d'aventure d'Astérix", il n'est donc pas normal que ce soit sortie comme le 34ème album "des aventures d'Astérix". C'est un hors-série, mauvais, mais un hors-série quand même. Et du début à la fin, j'ai eu l'impression qu'Uderzo faisait du remplissage, que chaque page achevée était une page de gagnée, peut-importe son contenu.

Les dessins sont fidèles, c'est là le seul compliment que je puisse faire.

Je ne peux même pas parler de déception tant le niveau de cet album était attendu. Mais je ne jouerais pas la vache à lait éternellement, et si des changements ne sont pas opérés je n'achèterais plus les albums d'Astérix.

12 12 2009
   

La sortie d'un nouveau tome d'Astérix est toujours un évènement, surtout quand il fête ses 50 ans ! Ainsi, j'ai été enchanté de constater que cet album est très bon. Personnellement, je trouve l'idée de lier plusieurs histoires traitant du même thème afin d'en créer une longue assez originale. De plus, cette bande dessinée est truffée de clins d'œil et est atrocement drôle (il est strictement impossible de rester impassible en la lisant). Le dernier point fort est son nombre de pages plus élevé que les autres titres de la série. Seul petit bémol : cet album se lit trop vite !

luccio :Une BD décevante... Note de l'album : 2,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
30 10 2009
   

Une compil' genre bonus de DVD sans contenu. Les dessins sont originaux et les clins d'oeil anachroniques tres nombreux, mais ce n'est pas une "bande dessinee" d'asterix, au mieux un album collector pour collectionneur. Donnez-le a un gamin de 8 ans et il vous le rend dans les 2 minutes. Ca sent la fin.

wouafa :Une BD sans intérêt ! Note de l'album : 1,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
27 10 2009
   

Cet album est impressionnant tellement il est creux ! 34è album, non mais c'est une blague car il ne rentre pas dans l'esprit de la collection. Le principe de cadeau à offrir est bidon, on n'arrive pas à trouver encore les personnages sympathiques car ils sont exploités dans des anecdotes et des dessins sans lien les uns avec les autres. Astérix a bel et bien rendu son dernier soupir...

edgarfigaro :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,50
Avatar de Reflet de l'avatar de
26 10 2009
   

Certes ce n'est pas un album comme un autre, il est donc très difficile de le noter et de le commenter. Moi je pense que depuis la mort de Goscinny, Uderzo maitrise son personnage, pour moi c'est un maitre du dessin et du scénario. On le voit dans surtout dans les albums comme Le grand fossé, L'odyssée d'asterix, La rose et le glaive et même La traviata. Je souhaite qu'Uderzo continue car pour moi c'est un génie de la bande dessinée, quoi qu'on en dise.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Asterix, tome 1 : Asterix le gaulois 21 3.40
Asterix, tome 2 : La serpe d'Or 16 3.81
Asterix, tome 3 : Asterix et les Goths 15 3.57
Asterix, tome 4 : Astérix Gladiateur 13 4.15
Asterix, tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix 17 4.53
Asterix, tome 6 : Asterix et Cléopatre 15 4.43
Asterix, tome 7 : Le combat des chefs 14 3.93
Asterix, tome 8 : Astérix chez les Bretons 15 4.50
Asterix, tome 9 : Astérix et les Normands 12 3.96
Asterix, tome 10 : Astérix Légionnaire 16 4.59
Asterix, tome 11 : Le bouclier Arverne 11 4.50
Asterix, tome 12 : Astérix aux jeux Olympiques 11 3.55
Asterix, tome 13 : Astérix et le chaudron 12 3.46
Asterix, tome 14 : Asterix en Hispanie 11 4.14
Asterix, tome 15 : La Zizanie 10 4.50
Asterix, tome 16 : Asterix chez les Helvètes 15 4.17
Asterix, tome 17 : Le domaine des Dieux 11 3.91
Asterix, tome 18 : Les lauriers de César 13 4.35
Asterix, tome 19 : Le devin 9 3.67
Asterix, tome 20 : Astérix en Corse 18 4.64
Asterix, tome 21 : Le cadeau de César 11 3.73
Asterix, tome 22 : La grande traversée 7 3.79
Asterix, tome 23 : Obélix et compagnie 9 4.17
Asterix, tome 24 : Astérix chez les Belges 10 4.00
Asterix, tome 25 : Le grand fossé 12 3.29
Asterix, tome 26 : L'Odyssée d'Asterix 14 3.96
Asterix, tome 27 : Le fils d'Astérix 8 3.06
Asterix, tome 28 : Astérix chez Rahazade 8 3.38
Asterix, tome 29 : La rose et le glaive 7 3.57
Asterix, tome 30 : La Galère d'Obélix 19 2.16
Asterix, tome 31 : Astérix et Latraviata 21 2.07
Asterix, tome 32 : Astérix et la rentrée gauloise 9 3.17
Asterix, tome 33 : Le ciel lui tombe sur la tête 51 1.30
Asterix, tome 34 : L'anniversaire d'Astérix et d'Obélix 12 2.50
Asterix, tome 35 : Astérix chez les Pictes 14 3.00
Asterix, tome 36 : Le papyrus de César 6 3.42
Asterix, tome 37 : Astérix et la Transitalique 6 3.67
Asterix, tome 38 : La fille de Vercingétorix 4 2.00