46 566 Avis BD |20 199 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 3 : Asterix et les Goths
 

Asterix, tome 3 : Asterix et les Goths

 
 

Résumé

Asterix, tome 3 : Asterix et les GothsAfin d'acceder au résumé de Asterix, tome 3 : Asterix et les Goths, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Asterix, tome 3 : Asterix et les GothsCe troisième tome est beaucoup moins innovant que les deux opus qui l'ont précédé.

En effet, l'histoire mélangeant les scénarios des deux premières aventures nous laisse un petit peu sur notre faim. Bien sûr, l'important est de rire dans ce type de BD, est cet objectif est largement remporté. Il n'empêche qu'une capture de Druide, j'ai déjà vu ça si je ne me trompe pas..
L'humour, toujours très présent comme dans tout Asterix qui se respecte, est hélas basé sur une seule et unique chose dans cet album : les jeux de mots avec les noms des Goths finissant par la syllabe "ic". C'est drole une fois, deux fois, trois fois, mais peut devenir lassant au bout d'un moment !

Uderzo commence à bien avoir ses personnages en main, ces derniers se rapprochant assez de ceux que l'on connaît à présent. Quel évolution en seulement deux tomes ! À remarquer que les couleurs sont étrangement contrastées dans cet album.

Malgré une petite chute scénaristique dans cet album, le tout se lit toutefois très agréablement !


Chronique rédigée par Piehr le 25/05/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 1099 (67,76 %)
  • 130 (8,01 %)
  • 393 (24,23 %)
  • Total : 1622 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,49 9,49 9,49
Acheter d'occasion : 5,90
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.57
Dépôt légal : Juillet 1963

Avis des lecteurs

15 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Asterix, tome 3 : Asterix et les Goths, lui attribuant une note moyenne de 3,57/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

Agecanonix :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de AgecanonixReflet de l'avatar de Agecanonix
18 11 2013
   

Ce 3ème tome est encore bien fébrile, même si on sent une nette amélioration au niveau graphique et scénaristique ; il est cependant d'une facture encore naïve, utilise encore l'enlèvement du druide, et souffre des défauts techniques propres à son époque de parution (colorisation, fonds jaunes). Goscinny teste encore des formules, assène des jeux de mots qui feront la spécialité de cette bande, et dont certains font mouche ("il est déchaîné" renvoie au fameux "il ne faut jamais parler sèchement à un Numide"). Sa meilleure réussite ici, c'est les noms bien trouvés des Goths.

De son côté, Uderzo s'améliore un peu, même si Obélix ou Téléféric ont des silhouettes écrasées (il suffit de comparer avec le Grossebaf d'A. et les Normands pour voir le progrès accompli), mais il n'y a pas encore de cases travaillées avec clins d'oeil ou architectures antiques comme on en verra plus tard. Le lettrage en lettres gothiques est la bonne trouvaille de cet album, une technique qu'il saura réutiliser pour personnifier des caractères ou des nationalités (les lettrages grecs des jeux Olympiques, ou les bulles vertes de la colère dans La Zizanie). A noter que la brouette d'Electric est une erreur anachronique dont Uderzo s'est excusé : elle n'a été inventée qu' au XVIème ou XVIIème siècle.

Cette première grande sortie de nos héros hors du village, est l'occasion de se moquer du premier peuple choisi par les auteurs, à savoir les Goths, qui sont bien-sûr les ancêtres des Allemands, d'où une première série de clichés attachés à ce peuple, décochée ici par Goscinny : casques à pointe, défilé au pas de l'oie, crânes rasés, discipline et rigueur, emblème national (l'aigle impérial), et lettres gothiques... Bizarrement, cet épisode a été bien perçu en Allemagne, pays qui est je le rappelle, le second après la France en plus gros tirages d'albums.

En résumé, cet opus n'est pas trop mal, mais peut encore mieux faire ; ça vient doucement.

FOLMOUSTACHE93 :Une BD décevante... Note de l'album : 2,50
Avatar de Reflet de l'avatar de
15 5 2011
   

Encore un album re re re lu par le biais de coinbd ... trop fort coinbd pour nous inciter a relire des classiques ... bon , serieusement , j'ai lu quelque part que cet album n'était pas trop morale car il incitait les goths à la guerre fratricide pour laisser les autres tranquile ! ... un peu de second degré que diable ! ... le coup des guerres asterixiennes est un pur moment cultissime de la serie ! ... D'ailleurs ,. tout comme les deux premiers de la serie , ce troisieme opus , en version grande collec' , est un pur bijou à posseder absolument , grace aux jeux de lumieres et couleurs revisitées ! ça change tout par rapport à l'edition originale brouillone et sombre qui n'incitait pas à la lire ...

14 12 2009
   

Honnêtement je ne trouve pas que cet album soit le meilleur de la série.

Le dessin n'est pas encore au top, même si il reste pas trop mal, (bon les personnages sont un peu petits mais passons). Par contre je ne sais pas ce qui s'est passé avec les couleurs : les planches sont ternes, les couleurs trop pastels et décalés, les planches ne sont pas assez contrastés ou encore il y a des parties de case vide de couleur.
Au niveau de scénario : la première partie est plutôt quelconque, ni bonne ni mauvaise alors que la deuxième partie est assez drôle.
Un album sympathique, qui divertit, mais qui n'est pas encore au niveau des prochains grands de la série.

30 5 2009
   

Voici enfin une histoire d'Astérix structurée, bien amenée, au scénario solide, aux dessins plaisants, et agrémentée de nombreux gags savoureux. Ce qu'on avait pu reprocher aux précédents tomes est de l'histoire ancienne, même si on regrette peut-être une mise en couleur un peu fade, sombre. A part un trait de couleur vive ici et là, un jaune citron, un bleu ciel, la plupart des autres sont des couleurs foncées. Remarquons par exemple la tenue du druide assurancetourix, et de façon générale, les habits (braies ?) des uns et des autres.

Soit dit en passant, c'est dans cet album que notre bon barde (pardons pour le jeu de mot) va prendre sa première rouste pour avoir voulu chanter. Il ne s'agit pas encore du forgeron, Cétautomatix, mais plutôt d'une caricature de lui même, mélangée à ce qui ressemble un peu au vieillard Agecanonix. Bref, dans le village Gaulois aussi, certaines choses se mettent en place.

Alors, il ya de nombreux gags, dans tous les styles : visuels avec le Goths qui s'expriment en caractères ... Gothiques, linguistiques avec le nom du druide Belge, Septantésix, comique de situation avec le légionnaire qui ne pourra plus s'exprimer que par des "Hi-han", ce qui fera dire au Centurion "ça ne le change pas beaucoup", bref, il y en a pour tous les goûts.

Inutile de raconter l'histoire, connue et archie-connue, mais on peut signaler que c'est la première sortie d'Astérix et Obélix hors des frontières nationales, et il y en aura d'autres. Le banquet des druides et truffée de jeux de mots stupides, qui font rire par leur énormité. Il y a un comique d'opposition entre ces sages vieillards qui détiennent des secrets magiques connus d'eux seuls qui s'éclatent avec des jeux de mots à deux balles. La scène à la frontière est superbe, on croirait voir et entendre du Fernand Raynaud (je m'excuse pour les plus jeunes qui n'en ont jamais entendu parler) "Ch'uis pas un imbécile, pisque ch'uis douanier !". Et puis enfin, il y a l'austérité Allemande, la marche au pas de l'oie, les patrouilles de couvre-feu, tout cela est très bien trouvé. Et puis encore le jeu de mot qu'Obélix a compris : "Il est déchaîné". Et tant d'autres .......

Je regrette un peu la fin, que je trouve en queue de poisson. Un peu bâclée, quoi. Astérix et Panoramix ont décidé de donner une bonne leçon aux Goths, donc ils plantent une pagaille monstre et rentrent tranquillement chez eux. C'est un peu dommage, d'autant que le début tire un peu en longueur. Donc je trouve le scénario un peu déséquilibré, mais sans plus. C'est vraiment le seul reproche que je peux faire à cet album, avec encore un petit manque de maturité. Sinon, il est excellent à tous points de vue, et je vous engage à le relire sans plus attendre.

23 12 2008
   

3ème aventure du célèbre Gaulois...et on monte encore en puissance.
Particulièrement sur le plan scénario, dialogues et humour. Le (très bon) boulot de Goscinny quoi. Parceque pour Uderzo, la qualité du dessin stagne un peu et fait office de (petit) point faible de cet album, si on le met en parallèle avec ce que donne le scénariste.
Cette histoire est le prolongement direct de l'aventure précédente. Je crois que ce sera la seule fois dans cette série. Maintenant que le druide a une nouvelle serpe d'or, il peut aller dans la forêt des Carnutes, comme prévu.
Outre le dessin qui va énormément évoluer par la suite, il y a toujours une grosse faiblesse dans la colorisation. J'ai même l'impression que par moments, certains éléments n'ont pas été coloriés, comme par oubli. Mais peut-être est-ce mon exemplaire qui a un défaut ?
L'histoire est bien sympathique et tourne encore autour de la magie druidique.
Premier voyage à l'étranger de nos gaulois, les Goths donnent lieu à une multitude de scènes hillarantes. Il y a en particulier Obélix qui commence à prendre toute son ampleur (au sens figuré aussi) et qui y est pour beaucoup dans les effets comiques.
Côté évolution du petit monde de nos gaulois, pas beaucoup de nouveautés : Le duo Astérix/Obélix est maintenant bien au point. On découvre la maison perchée d'Assurancetourix mais au village, aucun nouveau personnage ne vient s'ajouter à Astérix, Obélix, Panoramix, Assurancetourix et Abraracourcix.

12 2 2008
   

Une très bonne bd très amusante, malgré quelques détails
Voici les bonnes choses :
-Quand les goths parlent l'écriture est en gothique
-Les moyens pour exécuter les gens
-Les casques des goths (casque allemand de la première guerre mondial surmontés de cornes)
-Les potions des druides dans la réunion de la forêt des Carnutes
-La blague d'Astérix (quand Téléphéric casse ses chaînes, il dit : ''Il est déchaîné)
-Pour finir, les pointillés de la frontière entre la Germanie et la Gaule
Voici les mauvaises choses :
-La couleur est de très mauvaise qualité
-Et la partie où Astérix et Obélix vont en Germanie

1 10 2007
   

Pour ce troisième album, nos deux héros quittent enfin la Gaule pour se rendre en Germanie. Les Goths qui cherchent à envahir la Gaule puis Rome décide d’enlever le meilleur des druides lors de la réunion dans la forêt des Carnutes, et bien sur c’est Panoramix. Astérix et Obélix doivent donc pour la première fois franchir la frontière pour secourir leur druide.

La première partie de l’histoire qui se passe en gaule est à mourir de rire. Nos deux héros sont en grande forme et surtout Obélix. Il est très drôle de voir nos deux gaulois déguisés en romains et qu’Obélix soit mort de rire quand Astérix se présente devant d’autres romains (« Avé et Par Jupiter »). L’arrivée en Germanie est très amusante aussi, surtout avec Obélix qui continue de se faire passer pour un romain.

L’aventure a commencé a moins me plaire quand Astérix, Obélix et Panoramix ont semé le trouble chez les germains. Cette partie de l’histoire m’a paru moins intéressante, bien qu’elle pourrait expliquer l’origine des différents courants barbares qui envahiront l’empire romain au 5ème siècle.

Le scénario de Goscinny est cependant toujours aussi bon et le dessin d’Uderzo continue de s’améliorer. Un ton en dessous de la serpe d’or, Astérix et les Goths n’en demeure pas moins un bon album. A noter aussi l’amusant matérialisation de la frontière avec des pointillés sur le sol.

21 2 2007
   

Tome3 de la série, ce livre est meilleur que les deux premiers.
"Asterix" monte en puissance et Goscinny commence à trouver le ton qui en fera la gloire.
Il y a plein de jolies découvertes, avec les druides en plein concours, les dialogues écrits en lettrages "gothiques", les différents prétendants au trône (les pages documentaires de la fin sont un moment d'anthologie), le prisonnier "déchaîné", et des textes truculents.
Les jeux du cirque sont aussi un peu revisités, pour notre plus grand bonheur.

J'ai trouvé les personnages plus profonds, commençant à affirmer leur personnalité, et on sent le respect et la complicité qui les unissent.
Et puis, l'histoire est bien pensée, déjà, on découvre la patte des auteurs, leur "gaulois touch".
Les jeux de mots, légendaires d'Astérix, arrivent, distribués subtilement, on y vient, on y vient (pour mon plus grand plaisir).

C'est donc un bon moment de lecture qui s'offre à nous ici, que je ne peux que vous conseiller (même si la série atteindra sa plénitude un peu plus tard).

16 2 2007
   

album sympa!

Après l'enlèvement de leur précieux druide nos Amis Astérix et Obélix vont devoir ce déplacer de l'autre coté de la frontiere...
La facon de parler de nos Germain est bien marrante et leur caractere un peu naif et barbare les caraterisent bien :)

on retrouve les problemes bien germanique de guerre pour le pouvoir pour ceux qui connaissent leur histoire médiéval... ;)

Nos héros commence a avoir une apparence et un caractere qui font leur réputation...
Les dessins commence a ce faire de plus en plus joli et le scénario est déja de bonne qualité...

tome bien sympatique et très populaire...

26 5 2006
   

Un tome moyen pour ma part.

Le scénario est plus que classique ... on nous a fait le coup du druide enlevé dans le premier album, et ça sent un peu le réchauffé. L'humour n'est pas absent, mais c'est surtout centré sur les jeux de mots dus aux noms des Goths. Et à la longue, c'est un peu lassant.
Le dessin est correct ... nos deux héros ne ressemblent pas encore à leur look définitif, mais on s'en rapproche.
En revanche, les couleurs ne sont pas toujours judicieuses, et rendent même certaines planches assez laides.

Un album qui ne marquera pas les esprits.

Pausanias1967 :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Avatar de Reflet de l'avatar de
29 12 2005
   

Le plus amusant de l'album vient, sans doute, de la critique exagérée de l'autorité militaire allemande. C'est également amusant de lire les philactères en lettres gothiques allemandes. Le problème vient, sans doute, du scénario qui est un peu répétitif : les Goths enlèvent le meilleur druide de l'année qui est, bien entendu, Panoramix.

27 10 2003
   

Le druide enlevé, ça c'est une bonne ficelle de départ à exploiter... Y a du potentiel là dedans.
C'est le troisième album d'"Asterix", il est assez bon graphiquement, puisque comme cela a été dit, Uderzo commence à avoir tout son petit monde bien en main, et ils ont presque tous leur tête définitive...
Toutefois, je trouve que les couleurs de cet album sont assez étranges, on a fait mieux quand même....
L'histoire est très bonne, on rit, ou du moins on sourit, bref, c'est une bien bonne hsitoire...

30 10 2002
   

Après un tres bon tome à Lutèce, nous retrouvons les Gaulois avec les Goths et il n'est pas aussi que l'on pourrait ésperer . C'est une sorte de concentré des deux autres mais on peut dire que l'humour est encore tres présent . Pour ma part j'ai aimé les scenar à partir du moment ou chaque goths a droit à sa gorgée de potion magique (page 37 sur 47 en tout), donc 10 pages de franche rigolade . Les dessins s'améliorent et les couleurs tres peu nuancées . Un tome agréable mais nettement en dessous des deux premier .

9 10 2002
   

Cette fois-ci, après une petite aventure à Lutéce, Astérix, Obélix et bien-sûr Idéfix se retrouvent chez les Goths dans le but de délivrer leur druide qui, par une entourloupe, s'est vu être enlevé : et quand il n'y a plus le druide ça signifit plus de potion magique, l'heure est grâve !

Une petite baisse au niveau du scénario mais ça reste tout de même toujours aussi interessant : et c'est avec beaucoup de plaisir que l'on suit les aventures des deux gaulois. Astérix est une série BD mythique et est un très bon début pour les jeunes lecteurs ! Pas trop d'aventure pour pas trop gaver et de l'humour pour bien se marrer : bref ! Goscinny a trouver la potion magique !

Uderzo commence petit à petit à améliorer son style qui devient plus claire, et plus régulier ! Si il y a une baisse scénaristique le dessin est beaucoup mieux et mérite d'être récompensé : c'est ça qui fait passer ma note de 3/5 à 4/5 ! Les couleurs sont moins fades, plus claires et c'est avec plaisir que l'on se régale du trait d'Uderzo... et des aventures fantastiques et hilarantes d'Astérix !

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Asterix, tome 1 : Asterix le gaulois 21 3.40
Asterix, tome 2 : La serpe d'Or 16 3.81
Asterix, tome 3 : Asterix et les Goths 15 3.57
Asterix, tome 4 : Astérix Gladiateur 13 4.15
Asterix, tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix 17 4.53
Asterix, tome 6 : Asterix et Cléopatre 15 4.43
Asterix, tome 7 : Le combat des chefs 14 3.93
Asterix, tome 8 : Astérix chez les Bretons 15 4.50
Asterix, tome 9 : Astérix et les Normands 12 3.96
Asterix, tome 10 : Astérix Légionnaire 16 4.59
Asterix, tome 11 : Le bouclier Arverne 11 4.50
Asterix, tome 12 : Astérix aux jeux Olympiques 11 3.55
Asterix, tome 13 : Astérix et le chaudron 12 3.46
Asterix, tome 14 : Asterix en Hispanie 11 4.14
Asterix, tome 15 : La Zizanie 10 4.50
Asterix, tome 16 : Asterix chez les Helvètes 15 4.17
Asterix, tome 17 : Le domaine des Dieux 11 3.91
Asterix, tome 18 : Les lauriers de César 13 4.35
Asterix, tome 19 : Le devin 9 3.67
Asterix, tome 20 : Astérix en Corse 18 4.64
Asterix, tome 21 : Le cadeau de César 11 3.73
Asterix, tome 22 : La grande traversée 7 3.79
Asterix, tome 23 : Obélix et compagnie 9 4.17
Asterix, tome 24 : Astérix chez les Belges 10 4.00
Asterix, tome 25 : Le grand fossé 12 3.29
Asterix, tome 26 : L'Odyssée d'Asterix 14 3.96
Asterix, tome 27 : Le fils d'Astérix 8 3.06
Asterix, tome 28 : Astérix chez Rahazade 8 3.38
Asterix, tome 29 : La rose et le glaive 7 3.57
Asterix, tome 30 : La Galère d'Obélix 19 2.16
Asterix, tome 31 : Astérix et Latraviata 21 2.07
Asterix, tome 32 : Astérix et la rentrée gauloise 9 3.17
Asterix, tome 33 : Le ciel lui tombe sur la tête 51 1.30
Asterix, tome 34 : L'anniversaire d'Astérix et d'Obélix 12 2.50
Asterix, tome 35 : Astérix chez les Pictes 14 3.00
Asterix, tome 36 : Le papyrus de César 6 3.42
Asterix, tome 37 : Astérix et la Transitalique 6 3.67
Asterix, tome 38 : La fille de Vercingétorix 4 2.00