46 454 Avis BD |20 138 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 1 : Dragon
 

Ashrel, tome 1 : Dragon

 
 

Résumé

Ashrel, tome 1 : DragonAfin d'acceder au résumé de Ashrel, tome 1 : Dragon, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Par hasard, je suis tombée en librairie sur cet album, et j'ai immédiatement reconnu le style de Valp, auteur de Lock chez Paquet.
A l'époque, Lock m'avait vraiment enthousiasmée et même aujourd'hui, cela reste une série que j'apprécie énormément. C'est pourquoi j'étais ravie de découvrir une autre série de ce même auteur. J'y ai d'ailleurs retrouvé tout ce que j'apprécie chez elle.
Son coup de crayon, tout d'abord, qui ne ressemble à aucun autre. C'est assez biscornu finalement et pour le coup, plus j'avançais dans l'album, pour je lui trouvais quelque chose ressemblant fortement au style de Tim Burton. C'est un compliment, notez, puisque je suis très admiratrice du travail de ce réalisateur. Mais pour le coup il y a des éléments de décor qui rappellent son film d'animation "Les noces funèbres". J'aime beaucoup cet univers en tout cas, le design des personnages et la colorisation aux teintes agréables en prime.

Pour l'histoire, on a donc cette renconrte entre deux adolescents, l'un qui fuit le château pour une raison que ce premier tome nous dévoilera, et l'autre qui fuit les villageois qui veulent sa peau, pour une bonne raison aussi : Ashrel a en effet le pouvoir, par simple toucher, de réveiller les morts. Il ne contrôle pas ce pouvoir, il ne sait pas d'où cela lui vient, mais c'est ainsi et il ne le contrôle pas. J'ai particulièrement aimé sa relation avec son oncle Bob, qui l'a adopté et a veillé sur lui toutes ces années...
Si l'histoire ne manque ni d'action ni d'humour, par moments on a des côtés plus sombres comme notamment ce passage où Bob raconte comment il a trouvé Ashrel... En tout cas on ne s'ennuie pas une seule seconde; cet album se lit vite et sitôt refermé, j'ai eu envie de lire la suite.
Reste que Chandras est un personnage un brin caricatural dans le style "méchante tenace", mais à voir par la suite ce qu'il en ressort...

J'ignore où Valp va nous emmener mais je suivrai avec plaisir ces personnages évoluer dans ce monde peuplé de dragons, de créatures étranges...


Chronique rédigée par sonia le 28/10/2012
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de soniaReflet de l'avatar de sonia
Statistiques posteur :
  • 323 (65,92 %)
  • 2 (0,41 %)
  • 165 (33,67 %)
  • Total : 490 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 5,20
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Aout 2010

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Ashrel, tome 1 : Dragon, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

19 2 2017
   

Voici un début de série assez bien rythmé et assez jovial, trouvé dans le rayon "jeunesse" de ma médiathèque. Rien de bien compliqué dans le fonds : une princesse qui ne veut pas épouser son vieux promis qui s'évade, recherchée par sa tante et recueillie par un garçon aux pouvoirs étranges. Car Ashrel à cette capacité fantastique de faire ressusciter les morts, un don qu'il ne maîtrise pas vraiment. Ce premier album permet donc de faire le tour des personnages : la princesse Pahn, qui se fait passer pour un écuyer pour s'évader du château, sa mère la reine qui l'a promise en mariage au seigneur voisin, sa tante Chondras qui est censée la ramener à bon port, et puis Ashrel et son père adoptif qui recueille la jeune fille. Tout cela est assez linéaire, ce qui n'empêche pas de ménager certains effets de surprises : sur le scénario d'une part, avec ce don assez incongru d'Ashrel, mais également dans la tonalité, où les idées assez mièvres et naïves côtoient des réalités plus dur.

L'ensemble, dessiné avec jovialité, est entraînant, et ne demande qu'à gagner un peu en consistance pour que l'histoire devienne plus passionnante. Mais c'est un bon début, qui pose les bases de personnages originaux dans une medieval fantasy assumée.

12 2 2015
   

Un peu perturbant car le graphisme de Valp (en réalité Valentine Pasche) a quelque chose de Disney.
Ben oui, le généralisme du dessin m’a fait penser à « l’Oncle Walt ». Pourquoi ?.... Je n’en sais rien… la façon de traiter les personnages, de mettre un certain dynamisme au récit, voire de mettre les caractères dans une sorte de relief.
Il est vrai que : un jeune palefrenier en fuite, un prévôt redoutable, un dragon… bof, on en voit dans nombre d’albums.
Mais le mélange est bon, bien bon même ; ce qui donne un peu ses titres de noblesse dans une geste assez fantastique.
Les ingrédients « habituels » sont au rendez-vous MAIS : ils sont si bien mélangés que tout en donne un bon divertissement.
On ne s’ennuie pas à la lecture de ce tome et même si certains et anciens souvenirs reviennent à l’esprit ; ce n’en est que meilleur.
Bien vu, bien fait.