46 372 Avis BD |20 096 Albums BD | 7 870 séries BD
Accueil
Tome 11 : Maître noir
 

Arq, tome 11 : Maître noir

 
 

Résumé

Arq, tome 11 : Maître noirAfin d'acceder au résumé de Arq, tome 11 : Maître noir, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Arq, tome 11 : Maître noirOnzième albums…Le monde dARQ et la série associée est l'un des plus complexe que je connaisse en Bande Dessinée. La complexité du scénario, les multiples rebondissements, les innombrables protagonistes, dont un nombre certains appartient à des sociétés ou entités secrètes sur lesquelles le mystère est précieusement conservé crée une histoire finalement difficile à suivre avec la production des albums aussi distants. J'avoue que l'ouverture de cet album m'a quelque peu angoissé, allais je être capable de retrouver mes petits et renouer avec le fils du scénario ? ET bien oui, car heureusement, ou malheureusement, chacun le prendra comme il le souhaite, cet album est assez pauvre…Le nombre d'intervenants est tellement élevé, que tous les suivre oblige à constamment zapper de l'un à l'autre et empêche un développement rapide de l'histoire. Nous suivons donc chacun dans ces aventures et entre le début et la fin de l'album 1 heure maximum à du s'écouler dans l'histoire alors que les premiers tomes jouaient sur plusieurs jours.

A cela s'ajoute bien peu de révélations. Seule une rencontre entre Racken et Nonac met un peu de piment dans tout cela.
Pour autant, la fin de l'album est bien intrigante, quels liens unissent chacun, pourquoi une projection touche-t-elle untel plutôt que son voisin et qui est ce nouvel arrivant ? Car oui, mesdames et messieurs, nous avons droit à l'arrivée d'une nouvelle personne…
Espérons que cette fois ci, son arrivée permettra de donner de réponse plutôt que de poser de nouvelles questions. Car pour l'instant, je lis, je lis, mais je n'avance guère dans ma compréhension de cet univers. La série commence à s'éterniser. Pour autant, être arrivé aussi loin dans la lecture serait surement un gâchis de s'arrêter maintenant, je vais donc attendre le prochain album tranquillement, mais j'ai perdu la fougue qui me caractérisait lors de ma rencontre avec ARQ.

Quant au dessin, plus que le dessin, c'est la maitrise de la mise en page et du découpage qui joue en la faveur de l'album et du dessinateur. Il y a une imagination et une création rare à chaque page. C'est un véritable bonheur de parcourir c'est page et de découvrir à chaque fois de nouvelles idées. Car le dessin en lui-même très typé, très stylé continue maintenant de me décevoir depuis quelques albums. Andréas qui est capable de réaliser des dessins de folie ("Cromwell Stone") en noir et blanc, perd ici de sa prestance avec un dessin plus conventionnel et qui semble parfois plus rapidement réalisé.

On pourra ajouter un format d'album presque carré assez original. Pourtant, quand on regarde l'évolution des formats des albums de cette série depuis le début on regrettera surement le manque d'homogénéité ! Ranger cela dans sa bibliothèque sera loin de produire un effet rangé et propre !


Chronique rédigée par Chalybs le 13/03/2008
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de ChalybsReflet de l'avatar de Chalybs
Statistiques posteur :
  • 1026 (91,94 %)
  • 52 (4,66 %)
  • 38 (3,41 %)
  • Total : 1116 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 4,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Mars 2007