46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 2 : l'autre ligue
 

Aquaman, tome 2 : l'autre ligue

 
 

Résumé

Aquaman, tome 2 : l'autre ligueAfin d'acceder au résumé de Aquaman, tome 2 : l'autre ligue, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Aquaman, tome 2 : l'autre ligue"Aquaman" est un héros un peu has been que le relaunch des "new 52" a remis au goût du jour, aussi bien avec la "Justice League", qu'avec la série qui lui est consacrée. Le 1er tome plutôt réussi revenait un peu sur l'histoire d'Arthur Curry, fils d'un homme et d'une princesse atlante.

Le jeune Arthur grandit sur Terre, sous la tutelle de son père et du docteur Shin, spécialiste de l'Atlantide. Mais quand les pouvoirs du jeune garçon commencent à apparaitre, les choses vont se corser. Toute sa vie, Aquaman ne s'est jamais senti à sa place.
Ce second volume reprend la suite de l'arc commencé plus tôt avec cette fois, l'arrivée de son ennemi intime, à savoir "Black Manta". Ce dernier essaye de retrouver des artefacts atlantes en possession des anciens compagnons d'Aquaman. Les flashbacks qui égrainent le récit reviennent sur les débuts de héros du jeune homme, alors encore fougueux et assez radical. On voit apparaitre des seconds couteaux que Geoff Johns arrive magnifiquement à mettre en valeur. La confrontation entre Black Manta et Aquaman n'est pas anodine. Pas d'histoire de domination du monde ou autre (encore que), juste une bonne vieille vengeance à l'ancienne. Quand on sait que notre héros est responsable de la mort du père de Manta, on relativise un peu les choses. Tout est teinté de gris et encore une fois Geoff Johns au scénario, arrive à faire un superbe travail.
Et que dire d'Ivan Reis, l'étoile montante, pour qui la consécration est arrivée récemment, puisqu'il est actuellement le dessinateur officiel de le "Justice League" (en vo); et autant vous dire que passer après Jim Lee n'est pas une mince affaire.

Ce second volume d'"Aquaman" est encore une fois une réussite. DC arrive à déringardiser notre homme-poisson en nous livrant une histoire de vengeance mettant en scène l'ennemi juré de notre héros, le tout illustré par un Ivan Reis en très grande forme.


Chronique rédigée par sigmar le 18/07/2013
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de sigmarReflet de l'avatar de sigmar
Statistiques posteur :
  • 141 (30,19 %)
  • 134 (28,69 %)
  • 192 (41,11 %)
  • Total : 467 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 14,73 14,73 14,73
Acheter d'occasion : 9,95
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Juillet 2013

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Aquaman, tome 2 : l'autre ligue, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

28 5 2014
   

Pari difficile de redorer le blason (ou plutôt les écailles) d'Aquaman tellement ce super héros était ringard et caricatural. Oui, je dis "était" car c'est un pari réussi !

Pour ma part, j'ai voulu commencer cette série car je fais également la Justice League où Aquaman est mis en valeur et il faut dire qu'il en jette quand même ! Mais faire une série rien que sur lui, je croyais que c'était un peu casse gueule... mais c'était sans compter sur le talent de Goeff Johns, qui, il faut le dire n'est pas un amateur ! Il a réussi à rendre ce héros attachant et à rendre son histoire passionante, grâce au passé.
C'est vrai que le premier tome, j'avais apprécié sans pour autant être scotché. Ici, ça monte un peu en puissance et on regrette que ce soit déjà fini ...
Les dessins sont très réussis aussi. Ivan Reis arrive à nous faire sentir le vent froid et humide sur cette couverture par exemple... J'adore!
Pour finir encore une bonne surprise signée DC !

7 12 2013
   

Profitant de la remise à zéro des cinquante-deux séries de l’univers DC je m’étais donc attaqué au relaunch de ce héros plutôt ringard de l’univers DC, persuadé que cette saga aquatique avait tout pour prendre très vite l’eau. Jouant intelligemment avec l’impopularité de ce personnage has-been, le premier volet était cependant parvenu à redorer quelque peu le blason d’Aquaman, m’incitant même à poursuivre cette saga signée Geoff Johns et Ivan Reis.

Après un premier tome qui revenait intelligemment sur l’histoire d’Arthur Curry, tout en opposant Aquaman à une étrange menace sous-marine, cet album, qui reprend les épisodes #7 à #13 plus le #0 de la série US, propose une histoire de vengeance mettant en scène Black Manta, l’ennemi juré du héros. Ce dernier est à la recherche des artefacts du Premier Roi de l’Atlantide et n’hésite pas à éliminer les anciens équipiers d’Aquaman pour se les approprier.

Au travers des agissements de Black Manta et de flashbacks savamment distillés, le lecteur découvre progressivement les membres de l’ancienne équipe dont faisait partie Aquaman avant la célèbre Justice League. De la Prophétesse à Vostok, en passant par l’Agent, le Prisonnier et la belle Ya’Wara, Geoff Johns parvient non seulement à mettre en valeur ces seconds couteaux de l’univers DC, mais il réussit surtout à montrer une facette plus sombre d’Aquaman en fouinant dans son passé. Pour le reste, il livre un scénario efficace et particulièrement divertissant. Visuellement, le travail d’Ivan Reis est également une belle réussite. À l’aide d’un dessin dynamique, il parvient à redonner une aura à ce personnage peu charismatique à la base et livre des planches d’une lisibilité exemplaire.

Une des très bonnes surprises de cette collection Renaissance !