46 469 Avis BD |20 139 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 1
 

Anges, tome 1

 
 

Résumé

Anges, tome 1Afin d'acceder au résumé de Anges, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Anges, tome 1Un Boiscommun comme on ne l'a jamais vu, un Dieter qui nous crée une série loufoque à souhait et voilà, ça nous donne un chef d'oeuvre !

Le scénario est vraiment très habile ainsi qu'innovateur ; personne n'a encore osé décrire l'Eglise et ses anges de cette façon. Dieter, qui a déjà utilisé sa plume pour Alban, nous impose son style bien à lui, un mélange d'humour et d'histoire un peu déjantée.

Les dessins sont vraiment de toute beaut ! je pense qu'avec Boiscommun, on aime ou on aime pas... des traits assez spéciaux sont "bien à lui" : on peut y voir des humains, qui sont très bien réussis, et il nous a déjà prouvé qu'il n'était pas qu'un dessinateur de monstre dans "le Livre de Jack".

Les couleurs quant à elles donnent un effet de perspective. la palette est très bien pensée, et très habile.

Comme vous pouvez le remarquer cette série à tout pour plaire, un scénario interessant, des dessins sublimes...tout pour une bonne recette !


Chronique rédigée par Charly le 23/02/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 357 (94,44 %)
  • 5 (1,32 %)
  • 16 (4,23 %)
  • Total : 378 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,25 13,25 13,25
Acheter d'occasion : 1,24
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.74
Dépôt légal : Novembre 2001

Avis des lecteurs

17 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Anges, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 3,74/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

3 8 2011
   

Voici une bonne petite BD comme je les aime : un brin de folie, une belle originalité, pas de prise de tête, et un traitement graphique de qualité.

Il faut dire que je sui tombé sous le charme de ces petits Angelots qui évoluent dans l'église de Saint-Eustache, mignons et décalés, dont le physique a retenu mon intérêt. C'est avec une belle imagination que tout le petit monde qui entre dans cette église est croqué, des bêtes les plus fabuleuses aux humains les plus communs. L'impression de vitesse et de mouvement est toujours très bien rendue et je trouve que l'ensemble donne un côté bien joli à cet ouvrage. Je regrette juste que les fonds soient de couleur un peu uniforme, et d'une couleur assez proche des anges eux-mêmes, ce qui empêchent ces derniers de véritablement ressortir dans cet environnement.

Sur le plan du scénario, une fois la surprise de l'originalité de la situation passée, on se rend compte qu'il est vite expédié et finalement pas très fouillé : on se demande bien ce que fait le fameux bouquin dans la crypte de cette église, on se demande bien d'où viennent tous ces petits démons, on se demande si le suicide avait un véritable intérêt (si ce n'est celui de faire naître Om), et la grosse bébête disparaît aussi vite qu'elle est apparue. Bref, le scénario est assez simpliste et aurait mérité d'être un peu plus fouillé.

Mais qu'importe, on a une belle surprise à la lecture de cet album, ca virevolte, ca rigole, ca se bat dans tous les sens, ca part parfois un peu en vrille : bref le scénario repose surtout sur ce côté décalé, et moins sur la linéarité d'une histoire.

C'est donc un bonne lecture originale qui est nous est proposée, même si l'intérêt du scénario reste limité à ce stade.

10 12 2006
   

Voilà une série sympathique, mignonne, agréable et à l’esprit original.
Ces petits angelots de dernière catégorie, ces anges gardiens un peu J’en foutiste, un peu on est pénards dans notre église où personne ne passe et donc, forcément on a moins de boulot...Vont à l’opposé de l’image idyllique que l’on en a généralement. Finalement, les anges gardiens sont comme nous et dans un sens c’est rassurant…Ils ont aussi des sentiments les uns envers les autres. Et enfin, ce n’est pas parce que l’on est un homme que l’on donnera « un » ange ! Les clichés sont pris à partis et mis à mal. Pourtant, la lutte entre le bien et le mal continue. Pourtant cela fait bien longtemps que les diablotins se tenaient tranquilles et même les Archanges pêtent un câble quand des évènements étranges se produisent. Vraiment, je n’imaginais pas l’au-delà de cette manière.
L’histoire est bien écrite, bien menée. Loin d’être linéaire du fait quelle prend les clichés à revers il est difficile de deviner ce qui va se passer la page suivante. L’humour omniprésent est bien géré lui aussi, pertinent sans jamais devenir lourd.

Le scénario n’ayant pas été écrit pas Boiscommun, il ne faut pas s’attendre ici à la poésie lyrique habituelle. Ici beaucoup moins de sentiments pour un scénario plus étoffé. On perd d’un coté ce que l’on gagne de l’autre. Chacun se fera son avis.

Encore une chose, même si vous hésitez, vous pouvez toujours lire ce premier tome qui, bien que faisant parti d’une histoire plus longue peu parfaitement se lire comme un one-shot. Sans sabrer le scénario, ce premier tome se finit de manière cohérente et autonome. Encore un bon point.

Les dessins de Boiscommun sont fidèles à eux même. C'est-à-dire stylé, personnel, précis, sans être surchargé il est suffisamment détaillé. J’aime toujours autant.
Le défaut reste le même dans toute sa production : il est super difficile de faire la différence entre garçon et fille et se fiant à la tête. Et heureusement qu’ici l’angelotte est adulte et a de la poitrine sinon elle passerait inaperçue.

6 10 2006
   

Pas plus grands qu'une main d'homme, ces anges sont plutôt attachants ; d'autant plus que leurs comportements ne correspondent pas exactement à l'image qu'on peut s'en faire (baignade matinale dans le bénitier de l'église avec une clope - un pétard ? - à la main... :)).

Si les anges sont assez originaux, l'intrigue l'est moins : le scénario est simple et l'histoire se résume aisément en quelques lignes. L'intérêt de ce tome est peut-être plus à chercher du côté humoristique. La lecture est agréable, le récit sympathique.

On retrouve avec plaisir le trait de boiscommun : chaleureux, tout en rondeur et paré de belles couleurs.

6 1 2006
   

Pour ma part, j'aime beaucoup le dessin. Bon, il n'est pas toujours parfait, notamment lors des scènes d'action, quand le dessinateur doit représenter des corps humains en mouvement, mais je le trouve très agréable sur toute la longueur et très beau dans certaines planches (notamment sur les décors).
Le scénario, de son côté, est assez originale quoique pas transcendant. Je n'ai pas vraiment accroché à l'humour. J'ai aussi trouvé l'histoire un peu simple et vite résumée. Et de manière générale, je n'étais pas vraiment captivé par ce tome 1.
Disons que c'est sympa, joli, mais pas exceptionnel.

13 1 2005
   

J'ai trouvé intéressant de se servir de l'église et de la religion, ainsi que des angelots bienveillants pour en faire une bande dessinée... d'ailleurs ces petits anges ne sont pas toujours très catholiques !

L'intrigue est finalement assez simple...mais peuplée de péripéties passionnantes qui font formidablement bien évolué l'histoire. Au début, le lecteur voit bien que le curé est manipulé par quelque chose... mais on ne sait pas très bien par quoi et surtout dans quel but... C'est comme si l'on nous donnait une partie de la solution dès le début, mais on n'arrive pas à savoir exactement de quoi il s'agit. J'aime beaucoup ce genre de début de récit où nous sommes mis dans la confidence...

Mais si cela fonctionne si bien c'est bien sûr grâce aux dessins. Les détails sont presque infinis, les personnages attachants mais c'est surtout la représentation de l'éclairage qui m'a le plus épaté. Dans les églises, il règne une sorte de lumière divine due en grande partie par l'étonnante hauteur des lieux et par les vitraux. La couverture en particulier caractérise bien cet aspect divin...

29 11 2004
   

C'est la première bd signée Boiscommun que j'achète (mais j'avais déjà lu "Joe"), et c'est une grande claque dans la gueule. En feuilletant, on se dit : oui c'est beau, olala vraiment c'est joli et tout. Mais c'est vraiment en lisant l'album (qu'on ne peut donc pas se borner à feuilleter), qu'on se rend réellement compte du grand talent de cet auteur. Le dessin est un subtil mélange de rondeurs qui donnent un côté plutôt enfantin, avec ensuite de la précision, de la clarté, et une incroyable profondeur, ça c'est clair. Ce dessin est très riche, tout en perspective. En plus, les couleurs sont très douces, et rajoutent à la beauté de cet album. Rien que ça, ça vaut le coup !

Ensuite, soyons honnêtes : le scénario ne casse pas des briques. Je veux dire par là qu'il ne brille pas spécialement par son originalité, c'est assez convenu quand même. Seulement voilà : ce scénario est assez loufoque et bien rythmé, donc finalement on a l'impression qu'il se passe plein de trucs dans l'album (alors que si on synthétise le tout franchement, j'ai vu plus profond comme scénario, quand même). En plus, les personnages sont plutôt attachants, perso j'ai un faible pour Ptit Louis ^^.
Cette bd est très agréable à lire, en gros.
Je vais essayer de lire rapidement le tome 2, qui d'après ce que j'ai pu voir, a l'air d'être toujours aussi joli. Le seul point qu'il serait bon d'améliorer concerne l'histoire : qu'elle soit un brin plus fouillée, et on obtiendra une bd qui méritera assurément ses 5 étoiles.

25 5 2003
   

Mouais.
Le dessin de Boiscommun est comme toujours très beau, un vrai plaisir pour les yeux, mais ça ne fait pas tout. Déjà, les couleurs très uniformes ne me plaisent qu'à moitié, l'église entièrement orange, l'aura entièrement bleue d'Uriel, etc. Ca a un peu tendance à gommer les détails...
Mais c'est au niveau de l'histoire que je n'accroche pas du tout. C'est simple, ça pourrait être un joli conte, mais c'est présenté comme "quelque chose de plus important", et là ça bloque : ça donne l'impression qu'il va se passer des choses intéressantes, que l'histoire va être construite, mais non, en fait c'est très très linéaire, les personnages n'ont aucune profondeur, et la fin est plus que décevante. Ca m'a fait penser à un épisode de (pas bon) dessin animé à la télé...
Bref, c'est très joli, mais c'est franchement pas terrible.

1 2 2003
   

C'est joli tout plein !

On se laisse facilement emporter par l'histoire au fil des pages. Pas de chichi, efficacité de rigueur. Les dessins sont magnifiques. C'est le minimum que l'on puisse dire. :)

Bref, c'est simple, beau, et teinté d'humour. Quoi de plus ? Un tome 2 peut-être ?
J'en redemande !

30 10 2002
   

Alors là, une très bonne surprise !

Tout d'abord, Anges, c'est super mignon, vraiment ! Illustrer le combat du bien contre le mal (ou du mal contre le bien, c'est selon :D) de cette façon, c'est vraiment original, et ça ne peut que faire penser à l'univers rôlesque qu'est "In Nomine Satanis / Magna Veritas" (des anges pas si angéliques que ça, combattant des démons qui ont besoin d'un peu plus que de quelques gouttes d'eau bénite pour fléchir :)).

Dieter nous propose ici un scenario à la trame plutot simple, sans grands éclats, mais à l'originalité à toute épreuve. La présentation des différents personnages est vraiment sympa, et on s'accroche vite à certains d'entre eux (elle est pas mimi tout plein, la petite Omaëlle ? :D).

Et puis, c'est clair que de voir les dérapages du curé sous la possession des démons apporte un gros plus à l'album :)

Le dessin de Boiscommun est tout simplement excellent. En couleurs directes comme à son habitude, il permet la mise en relief des différents thèmes abordés de fort belle manière. Les couleurs sont contrastées, les tons vraiment bien choisis, et les traits savent parfois se faire très discret.
Vraiment, c'est un travail de grande qualité que nous offre l'illustrateur, peut être son meilleur à ce jour.

Encore une série à lire, vite :)

29 9 2002
   

Une bien jolie BD que voilà...

Une petite intrigue simple, sans fioritures, plus humaine que céleste finalement, où l'on est tout doucettement entraîné dans l'histoire, au gré des facéties de nos angelots confrontés à une hiérarchie angélique butée et à des démons retors.

Boiscommun est très impressionnant, seulement, je trouve le tout un peu raide, manquant de dynamisme, de vigueur... avec quelques erreurs de proportion! Sinon, c'est vraiment très beau!

Plaisant...

29 9 2002
   

Mais qu'elle est mimi tout plein la BD !!! Je ne m'attendais pas du tout à ça (sinon je n'aurai pas attendu autant de temps pour la lire ) et franchement, chapô !!!

Le scénario est simpliste mais très bien fait. Les petits anges gardiens sont super attachants et le côté "bébé" dans cette BD me plait beaucoup...

Les dessins sont super beaux et il y a également des couleurs très sympathiques. Tout cela nous donne vraiment envie de lire ce tome...

En résumé, premier tome superbe et donc espoir que la suite soit identique !

26 9 2002
   

Cette bédé est une intéressante variation sur le sempiternel thème du Bien et du Mal.
Servie par le dessin plaisant de Boiscommun, elle trouve son intérêt dans les situations drôlatiques où se retrouvent les anges et les serviteurs de Dieu. Un premier tome encourageant.
Attendons un peu pour voir où nous mène Dieter.

29 6 2002
   

Whaouuu ! c'est trop fort, c'est beau, c'est mignon, j'ai lu ca avec le sourire tout le long !! j'adore !
Les dessins de Boiscommun sont toujours aussi magnifiques !!!!
C'est bien cool comme bd ! pourvu que la suite soit dans le meme esprit !!! :)
A lire absolument

11 4 2002
   

cette bd est de toute beauté !!!
le scenar est tout mignon, genial, tres original. Le coté enfantin n'a rien pour deplaire.
graphiquement parlant, c'est clairement la meilleure bd de boiscommun. Les couleurs sont dignes des plus grand, le trait est precis, tout en gardant ce fameux esprit enfantin.
bref, j'adore carrement !!!

26 3 2002
   

cette bd m'a bien séduite car c'est une vision du catholicisme originale! les p'tits anges sont séduisants et j'imagine bien le mien comme ça! j'ai trouvé les couleurs très fondues, même si le trait est un peu simpliste parfois, il y a quelques profondeurs.. c'est sympa à lire et l'humour est légèrement décadant! j'aurais aimé un scénario plus caustique!!! j'ai une dent contre les bigots!!!
à noter prochaine parution de Boiscommun avec filippi: Le livre de Sam(fin 2002)

22 3 2002
   

Alors la je suis agreablement surpris! La dernière BD dessinée par Boiscommun que j'avais lue était Le Livre de Jack, et je ne l'avais pas aimée celle la... vraiment trop simplet et enfantin.

Mais Anges, c'est bien cool! Le dessin est superbe, l'histoire pas mal, meme si elle est finalement assez simple(le Bien contre le Mal). L'humour est de bon gout. Bref que du bon.

L'integralité de l'action se passe dans une église, ce qui est surprenant mais ne nuit en rien à l'interet que l'ont porte à ces petits anges...

Par contre je trouve que notre ami Fubuki s'emballe un peu sur les notes!

Le dessin est chouette, pas de doute, Illustrations = 5/5.

Mais pourquoi 5/5 en originalité? C'est des anges qui se battent contre des diables! Hop, un petit 3/5.

Scenario, pareil, pas de quoi crier au genie, c'est bien mais pas culte. 4/5

Impression generale: un bon 4/5!

Donc, en resumé, une BD à lire, mais pas forcement à acheter, sauf si vous etes fan de Boiscommun!

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Anges, tome 1 17 3.74
Anges, tome 2 : Psaume 2 5 3.50
Anges, tome 3 : Psaume 3 3 3.50