46 488 Avis BD |20 153 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 5 : Résistance
 

Amours fragiles, tome 5 : Résistance

 
 

Résumé

Amours fragiles, tome 5 : RésistanceAfin d'acceder au résumé de Amours fragiles, tome 5 : Résistance, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Amours fragiles, tome 5 : RésistanceCe qui appréciable, dans cette série, c'est que l'auteur prend toujours des grands thèmes de la seconde guerre mondiale, mais les aborde avec un angle de vue un peu différent de ce que l'on habitude de voir . Ici, on s'intéressera donc aux mouvements de la résistance, en se concentrant particulièrement sur André-Louis, l'avocat dont a fait la connaissance Martin lors de son passage à Paris. André-Louis est un résistant connu sous le nom de Didon. Mais plutôt que d'orienter le récit vers toutes les actions résistantes, Richelle s'attarde plus sur l'organisation interne de la Résistance Française à cette époque : en effet, il n'y avait pas une seule résistance, mais plusieurs réseaux régionaux... Le scénariste nous entraine dans ces relations très particulières et complexes, mettant en évidence les difficultés de coordination entre tous ces groupes. L'objet n'est surtout pas de dénigrer l'action de la Résistance, mais bien de mettre l'accent sur les doutes, et les failles, de ces hommes et de ces femmes : lutte de pouvoir, capacité de supporter la pression qu'engendre ces activités illégales, double jeu avec la Gestapo... autant de difficultés que Richelle arrive, encore une fois, à retranscrire avec une belle authenticité.

Cet album, c'est l'occasion de revisiter la Résistance, mais l'axe du scénariste permet de la découvrir sous un jour nouveau : pas meilleur, pas pire, juste réel, en se concentrant sur les difficultés humaines. Richelle ne veut pas choquer, et évite par ellipse d'affronter les passages les plus sanglants : le récit n'en est pas moins fort pour autant. Le scénariste est tout en nuance, sans pour autant remettre en cause le courage des résistants.

Pour moi, l'album aurait pu être meilleur s'il avait été dessiné autrement. Ici, cette nouvelle ligne claire donne des vignettes assez moches. Les personnages, en particulier, on du mal à se stabiliser et si les prénoms peuvent être identique entre deux vignettes, les personnages semblent avoir changé. Pour autant, il en ressort une certaine sobriété qui accompagne de façon correcte le récit. Mais un trait plus assuré m'aurait meiux convenu.

"Amours fragiles" est une série qui se distingue par cette capacité de revenir sur les grands thèmes de la seconde guerre mondiale, en ayant à coeur de présentant les événements de façon un peu différente de ce que l'on peut avoir lu ou vu par ailleurs. Etre original sur une telle période relève du challenge et grâce à l'authenticité des personnages et les sujets très spécifiques abordés, Richelle le réussi à chaque fois. Et cet album consacré à la Résistance en est un nouvel exemple.


Chronique rédigée par gdev le 18/11/2015
 
 
Statistiques posteur :
  • 3278 (74,20 %)
  • 366 (8,28 %)
  • 774 (17,52 %)
  • Total : 4418 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 14,73 14,73 14,73
Acheter d'occasion : 12,49
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Octobre 2010