46 615 Avis BD |20 223 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 1 : Amours blessantes
 

Amours blessantes, tome 1

 
 

Résumé

Amours blessantes, tome 1Afin d'acceder au résumé de Amours blessantes, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Amours blessantes, tome 1J'ai lu ce Josei (manga pour jeunes femmes) car lorsque je l'ai feuilleté, j'ai tout de suite reconnu le trait si particulier de Nananan, que j'aime beaucoup (j'avais déjà eu l'occasion de lire un de ses mangas, "Blue" avec lequel je n'avais pas forcément accroché mais ce n'était pas vraiment à cause de son dessin), j'étais curieux de voir ses autres scénarios.

Et avec ses 23 petites scénettes, j'ai pu lire un large panel du talent de K. Nananan. Dans ces toutes petites histoires (10 pages en moyenne), elle évoque pleins d'éléments qui font les relations (essentiellement amoureuses) entres les gens. D'ailleurs je veux bien croire qu'au Japon, cet auteur est assez marginal dans la production de manga féminin/josei. En effet, les thèmes évoqués (souvent différents pour chaque histoire) sont aussi variés que : la rupture, le souvenir d'un ex, les triangles amoureux, les relations amoureuses avec des personnes plus âgées, la perte de la virginité, une amitié perdue, l'adultère mais plus surprenant (ou disons plus osé) la prostitution (féminisme ET masculine), le sado-masochisme ou encore la masturbation féminisme (d'ailleurs cette dernière histoire est très bien trouvée et plutôt rigolote, le tout avec un satire de shôjos).
Ces histoires, malgré le fait qu'elles ne soit pas toujours assez développées pour être passionnantes sont assez intéressantes. Le fait qu'on ne s'ennuie pas et que chaque histoire possède une introduction, un développement et une conclusion bien trouvée montre le talent narratif de l'auteure, malgré le fait que je ne sois pas le plus grand amateur de Josei.

Pour le dessin, c'est toujours aussi magnifique, bien qu'épuré (comme dans "Blue", de toute façon, c'est le style naturel de Nananan). Malgré la multitude de personnage, ils sont tous autant reconnaissables, différents, bien dessinés (malgré leur allure filiforme et sensible) et attachants. Et même le manque de décors, caractéristique typique du dessin de l'auteure n'est pas gênant (par contre ce qui est encore moins gênant, c'est, qu'à l'image de certains thèmes, lors de certaines histoires, on frise l'érotisme au niveau des images représentées :) ).
.

Bref, un bon manga pour découvrir le travail et l'univers de Kiriko Nananan et qui dépeint un (pas toujours si) joli portrait de la jeunesse -Japonaise- ; même si les histoires sont très courtes, elles n'en sont pas moins inintéressantes.


Chronique rédigée par Superjer le 05/01/2012
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de SuperjerReflet de l'avatar de Superjer
Statistiques posteur :
  • 929 (75,90 %)
  • 98 (8,01 %)
  • 197 (16,09 %)
  • Total : 1224 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Janvier 2008