45 718 Avis BD |19 788 Albums BD | 7 803 séries BD
Accueil
Tome 3 : L'île maudite
 

Alix, tome 3 : L'île maudite

 
 

Résumé

Alix, tome 3 : L'île mauditeAfin d'acceder au résumé de Alix, tome 3 : L'île maudite, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Alix, tome 3 : L'île mauditeUne magnifique histoire mise en chantier par ce grand conteur et dessinateur qu'est Martin.

Alix va avoir fort à faire pour démêler un écheveau tressé par de sombres forces qui veulent déstabiliser l'empire romain. Carthage en effet, jalousée par Rome, avait été détruite à la suite de trois conflits célèbres : les Guerres Puniques. L'on y retrouve Arbacès, ennemi juré d'Alix et Enak, compagnon d'aventures de notre héros.

Tout cela est magnifiquement ficelé dans une histoire qui mêle intrigues, commerce, politique, vengeance, alliances diverses. Et Martin de tenir son lectorat par un lot de situations dramatiques, combats, duels, rebondissements.

Le style graphique, lui, a rapidement évolué. Fini l'académisme "bon enfant" des deux premiers opus. Martin semble s'être libéré de ce carcan rétro. Les personnages sont encore un peu hésitants, mais la ligne est claire, vive, précise. Décors et costumes font toujours l'objet d'une grande précision dans la recherche historique.

La mise en page, elle, est toujours de facture très classique. 5, parfois même 6 bandes sur une page. On y parle toujours aussi beaucoup. C'est vrai qu'il faut prendre son temps pour "lire un Alix". Mais c'est cela qui fait son style et son charme.


Chronique rédigée par LYmagier le 13/11/2005
 
 
Statistiques posteur :
  • 2911 (92,44 %)
  • 154 (4,89 %)
  • 84 (2,67 %)
  • Total : 3149 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,35 11,35 11,35
Acheter d'occasion : 7,85
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Janvier 1957

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Alix, tome 3 : L'île maudite, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

23 7 2018
   

Avec ce troisième tome, Jacques Martin poursuit l'élaboration de son univers sur une pente ascendante en matière de qualité !

Le scénario débute comme un polar et la BD ferait presque penser à ces séries d'aventure policière au contexte contemporain que l'on pouvait lire à la même époque. Une différence seulement, l'album se déroule au moment de la République romaine. Et Martin réussit à merveille à donner vie à ces temps passés. Il parvient à entreprendre ce que Dumas était parvenu à faire avec brio dans ses propres romans : donner le sentiment de crédibilité historique, plutôt que de chercher à tout prix à coller à la réalité.

Aussi, à l'instar de la présence de la Carthage romaine en réalité fondée par Octavien bien après cet album, l'on passera sur certaines incongruités historiques pour mieux apprécier l'aspect grandiose et cinématographique que revêt un opus particulièrement dense en péripéties et en dialogues.

Regrettons tout de même une baisse de régime à compter de la partie sur l'île maudite à proprement dite ; et ce malgré ce morceau de bravoure qu'est le sacrifice d'Enak, un passage intense d'une rare violence. Du reste, l'auteur ne cachait pas son admiration pour le Salammbô de Flaubert.

Graphiquement, c'est du Martin au cœur de sa période hergéenne semi-réaliste. Les planches sont également plus aérées que dans les deux tomes précédents, tandis que les décors s'épanouissent davantage. C'est un détail, mais le lettrage manuscrit plutôt qu'en caractère d'imprimerie rend également la lecture bien plus agréable.

En dépit donc d'une seconde partie plus faible qui l'empêche de côtoyer les chefs-d'œuvre de la série, L’Île maudite s'avère un excellent tome qui permet d'apprécier d'autant mieux cette phase de maturation de l'univers et de l'esthétique martiniens.

Krypton :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
27 1 2010
   

Le scénario est encore plus osé et imaginatif que dans les 2 première BD.
Mais, malheureusement, le scénario est par moment assez embrouillé, et cela empêche d'exploiter au maximum le suspens et le rythme de ce formidable scénario.
Mais il est tellement fascinant que l'intrigue, riche en rebondissements, est tout simplement passionnante.

Et ça aurait été le meilleur des trois premiers si la qualité des dessins avait été aussi excellente que dans les deux premiers 'Alix': en effet, Jacques Martin change complètement de style de dessin, et les dessins de cette BD ressemblent à ceux d'Hergé: par rapport à 'Alix l'intrépide' et au 'sphinx d'or', les visages sont beaucoup moins détaillés, et les proportions ne sont pas toujours bien respectées.
Mais bon, l'ensemble des dessins est quand même réussi.

Le personnage d'Alix reste toujours le même (intrépide et généreux).
Enak, lui, devient un peu plus mature et plus courageux, tout en gardant ce côté 'enfantin'.

Bref, un chef-d'oeuvre, sensiblement meilleur qu'Alix l'intrépide et un petit peu moins bon que le sphinx d'or.