46 503 Avis BD |20 164 Albums BD | 7 885 séries BD
 

Alice in Borderland, tome 8

 
 

Résumé

Alice in Borderland, tome 8Afin d'acceder au résumé de Alice in Borderland, tome 8, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Alice in Borderland, tome 8On commence cet album par un mini-récit présentant un nouveau jeu au sein de Borderland. Une course poursuite effrénée et pleine de dangers, dont l'issue est à la fois surprenante et cynique, comme souvent les jeux dans ce monde parallèle. Il faut dire que la narration nous entraîne irrémédiablement plus loin et plus profondément dans ce tunnel, entretient en même temps le suspense, et se solde par une jolie surprise. Rien de tel pour renouer avec l'environnement si particulier de "Alice in Borderland".

Suite à cette petite histoire, qui ne participe pas à la trame générale, on revient au récit d'Alice là où on l'avait laissé : après avoir réussi le tour de force de sauver une trentaine de personnes de La Plage, le voilà au centre de l'attention. Par ailleurs, ce dernier jeu ayant permis aux joueurs de récupérer toutes les cartes de faible niveau, les jeux sont suspendus. C'est un temps calme, où finalement il ne se passe pas grand chose, si ce n'est un Alice qui tente de se rapprocher d'Usagi, encore une fois, et un autre personnage qui s'en va explorer le vaste monde. Mais bientôt, heureusement, le rythme reprend de plus belle, avec de nouveaux jeux et de nouvelles règles, le tout avec suspense et tension. Ce qui est un peu frustrant, c'est que l'on aurait pu s'attendre à ce moment-là à une tentative d'explication du monde dans lequel on est tombé. Mais le scénariste joue sur cette frustration du lecteur, et des protagonistes, pour torturer psychologiquement tout ce petit monde. En particulier, les révélations du tome passé sur les administrateurs permettait de laisser entrevoir une issue à ce Borderland. Mais dans cet album, le scénariste ferme définitivement cette porte.

Le récit reste bon, car la recette marche toujours, parce que les personnages sont sympathiques, parce que les dangers sont nombreux, parce que le mystère est entretenu, ce qui pousse à lire la suite. Mais il serait temps que la série ne se repose pas uniquement sur ces appuis et propose quelque chose de nouveau ou au moins, un indice qui nous fasse comprendre qu'il y a un moyen de comprendre ce lieu.


Chronique rédigée par gdev le 19/08/2015
 
 
Statistiques posteur :
  • 3278 (74,20 %)
  • 366 (8,28 %)
  • 774 (17,52 %)
  • Total : 4418 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,64 6,64 6,64
Acheter d'occasion : 3,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Octobre 2014

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Alice in Borderland, tome 8, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

23 8 2018
   

Décidemment l’auteur aime surprendre. Passons la petite histoire « qui ne participe pas à la trame d’Alice », qu’on nous propose sur deux chapitre en tout début. Elle est simple, il s’agit d’un jeu dans l’univers de Borderland, elle est aussi intéressante, mais pour moi elle ne s’intègre pas assez dans l’univers d’Alice (quoique la fin laisse échapper quelques indices encore sur les administrateurs), et elle ne fait que suspendre l’histoire principale.

On revient ensuite à Alice, la pression retombe après le jeu qui a décimé la Plage, pour les protagonistes comme pour le lecteur. La pression retombe tellement qu’Alice commence à nous inquiéter avec ses histoires d’amour ainsi que les introspections de quelques personnages. C’est là que le mangaka décide de refermer les portes des premiers jeux. De ce côté il n’y a plus rien à attendre. Ça j’aime beaucoup, qu’on ne fasse pas trop durer un suspens et qu’on reparte sur autre chose. Et là c’est le cas, les créateurs ont décidé de passer aux jeux supérieurs, et là nous n’avons qu’un aperçu qui promet. Les joueurs sont stressés et nous aussi du coup…

…c’est bien la preuve que ça fonctionne bien.