46 288 Avis BD |20 068 Albums BD | 7 866 séries BD
 

Alice in Borderland, tome 14

 
 

Résumé

Alice in Borderland, tome 14Afin d'acceder au résumé de Alice in Borderland, tome 14, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Alice in Borderland, tome 14On se retrouve ici avec la suite du « jeu » commencé dans le tome précédent, où un tueur sanguinaire va dézinguer de l’habitant de Borderland. On avait fait la connaissance du jeune Dodo, qui retrouvait Aguni en pleine forêt, formant ainsi un duo très déséquilibré face à un tueur mercenaire assez spécial. On retrouve ici ce qui fait l’identité de la série, à savoir une nouvelle épreuve dans laquelle des personnages devront tout faire pour échapper à la mort. C’est donc plein de rythme, et toujours servi par un dessin réaliste qui ferait presque oublier que l’on est dans un univers fantastique, sans réalité. La jeunesse et la vulnérabilité de Dodo attirent tout de suite l’attention, et donc l’intérêt du lecteur, qui se laisse finalement prendre au jeu de cette trépidante course-poursuite, d’autant que l’auteur arrive à introduire quelques sentiments dans ce qui aurait été facilement un tome uniquement tourné vers l’action. En particulier, l’évolution du personnage de Dodo et, dans une moindre mesure, ceux d’Aguni et de Heya, permettront de montrer que cette course-poursuite n’était pas une course pour la survie, mais pour la vie elle-même. Tout cela est bien conduit, respectant le schéma introduit depuis le premier tome : on commence à sentir une vague répétition mais le grand spectacle permet de l’oublier rapidement.

Mais celui que je n’ai pas oublié, c’est Alice, dont le nom est porté sur la couverture. Absolument absent de cet album, on s’ennuie de celui qui a porté l’histoire pendant aussi longtemps. Corollairement, aussi palpitante l’histoire de Dodo soit-elle, on se demande quel est son impact sur l’histoire en général. Je regrette un petit peu que, plutôt que de finir la série avec le héros initial, l’auteur choisit de lancer un nouveau héros dans l’univers pour passer le temps. Parce que c’est bien de cela qu’il s’agit : vu que notre héros connu depuis 13 tomes est absent pour les raisons que l’on sait, tout le reste, et surtout un quasi-inconnu qui débarque dans ce tome, semble être du remplissage, le temps que l’auteur trouve l’idée qui lui permettra de finir proprement sa série.

Bref, on continue de s’éloigner d’un semblant de trame principale, ce qui est décevant mais les actions présentes ici, conduites autour du personnage de Dodo, sont assez prenantes, ce qui permet de compenser… Pour cette fois, parce que je ne ferai pas preuve de mansuétude éternellement.


Chronique rédigée par gdev le 07/01/2018
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3194 (73,97 %)
  • 355 (8,22 %)
  • 769 (17,81 %)
  • Total : 4318 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 6,64 6,64 6,64
Acheter d'occasion : 13,07
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Juillet 2016

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Alice in Borderland, tome 14, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

5 2 2019
   

Clairement, on se demande tout le long du tome quand va apparaître Alice. Il faut pourtant se rendre à l'évidence, il est encore complétement absent de ce tome. ça commence à être un peu facheux, mais malgré tout l'auteur s'en sort très bien.

Pour cela il maitrise parfaitement le genre survival/slasher, ici toutefois nous sommes plus dans le premier, 3 personnes s'associent pour combattre le roi de cœur, bien décidé à les abattre.
Les 3 personnages nous sont aussi connus, puisque nous les avons déjà croisés dans des épisodes précédents (mini parfois). Je me dis que finalement les petits épisodes qui venaient couper les grands servaient finalement à quelque chose, et c'est une bonne nouvelle.

Heureusement aussi, les personnages sont intéressants psychologiquement et leur objectifs sont différents mais plausibles. Au final la débauche d'action, de stratégie finit par faire oublier (pas complétement malgré tout) l'absence d'Alice et le manque de continuité dans la trame du récit.

En tout cas j'ai quand même bien apprécié ma lecture malgré ces points négatifs.