46 183 Avis BD |20 019 Albums BD | 7 853 séries BD
 

Alice in Borderland, tome 12

 
 

Résumé

Alice in Borderland, tome 12Afin d'acceder au résumé de Alice in Borderland, tome 12, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Alice in Borderland, tome 12On commence cet ouvrage avec un Ryohei Alice et une Usagi qui ont pris le parti de ne plus participer à aucun des jeux de Borderland, se contentant de vivre le temps présent, en attendant l’expiration de leur visa. C’est un passage plus intimiste autour de ces deux personnages, voire plus intimes, introduisant un petit peu de sentiments qu’il n’y en avait déjà, ou du moins, en concrétisant ce que l’on pouvait soupçonner. A noter que ce passage, qui fleure bon la joie de vivre, est tout de même entrecoupée d’une vignette choc, qui vient rappeler que le danger est partout. Si je regrette un petit peu que cette dernière, mettant en scène le personnage en couverture, ne soit pas plus suivie, ni même exploitée, cette première partie permet de refaire le point sur l’état d’esprit de nos deux protagonistes principaux.

S’ensuit alors un nouveau jeu, organisé cette fois par le Valet de Cœur. 20 joueurs sont réunis dans un dédale avec autour du cou, un collier qui affiche une des couleurs du jeu de carte derrière le cou, là où le porteur ne peut rien voir. Chaque heure, les joueurs doivent « deviner » cette couleur pour être sauvé. Assez simplement, on s’organise donc par petits groupes afin que plusieurs personnes puissent confirmer la vraie couleur que l’on a dans le cou. Mais le Roi de Valet est également dans la partie, anonyme, et la belle confiance qui devait permettre à chacun de rester en vie s’étiole rapidement. Voici un bon exemple de jeu psychologique, digne des meilleurs manga « Survival » : c’est recherché et la facilité apparente du jeu est rapidement balayée par la complexité des relations et des psychologies. Seul ombre selon moi dans le tableau : aucun protagoniste principal n’y participe, et surtout pas Alice, qui a décidé de ne plus participer. En conséquence, on se sent moins impliqué par ces destins et si je reconnais un jeu particulièrement retors et bien imaginé, je regrette que les héros n’y prennent pas part, nous laissant avec des quidams : la tension est quand même moindre lorsque l’on sait que les personnages que l’on suit depuis le début, et pour lesquels on a développé une certaine sympathie, ne craignent rien.

A moins bien sûr que l’objectif de tout cela ne soit de fait du Valet de Cœur le vainqueur de ce jeu, et faire ainsi émerger un ennemi digne d’affronter, un jour, Usagi. Auquel cas, on se pose tout de même la question de l’intérêt de présenter un jeu qui dure aussi longtemps.

Tout cela reste très efficace, et le jeu inventé est une nouvelle fois assez retors pour être digne de la série. Mais comme aucune des figures connues n’y participe, on attend gentiment la fin de ce jeu, pour compter le survivant et on est moins impliqué que par le passé.


Chronique rédigée par gdev le 17/01/2017
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3155 (73,96 %)
  • 351 (8,23 %)
  • 760 (17,82 %)
  • Total : 4266 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 6,64 6,64 6,64
Acheter d'occasion : 3,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Novembre 2015

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Alice in Borderland, tome 12, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

26 1 2019
   

La construction de ce tome est assez surprenante. Autant le début du tome montre Alice, qui explique qu'il ne veut plus jouer, autant la suite se fait sans lui. C'est donc un tome (presque) sans le héros principal qu'on nous propose, et on pouvait craindre que ça ne fonctionne pas, pourtant j'ai beaucoup apprécié.

Le nouveau jeu voit une opposition entre 20 candidats, parmi lesquels se cache le Valet de cœur. C'est un défi où chacun devra faire confiance à l'autre, sans quoi la mort sera leur destinée. Le jeu s'arrête lorsque le valet meurt, ou si c'est le seul à rester en vie.
Le jeu tient en haleine, les morts s’amoncellent et comme souvent, la stratégie est de mise. Les personnages sont multiples et comme Alice n'en fait pas partie, on s'attache un peu moins, mais comme ils meurent tous assez rapidement, ce n'est pas bien grave. Bien sûr on ne connaîtra pas le dénouement de ce défi à la fin de ce 12ème tome, on en garde pour le suivant, mais franchement le suspense est au rendez-vous.

Un tome prenant, mais qui aurait été sûrement mieux si on y avait vu un peu plus Alice.