46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 4 : Le Groupe
 

Aldébaran, tome 4 : Le Groupe

 
 

Résumé

Aldébaran, tome 4 : Le GroupeAfin d'acceder au résumé de Aldébaran, tome 4 : Le Groupe, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Aldébaran, tome 4 : Le GroupeHeureuse surprise ce nouvel album d’Aldébaran !

Après un tome 3 plutôt décevant et peu riche en aventure, ici ça bouge un peu plus. On commence à voir se manifester la mantrisse et les personnalités se forgent dans la douleur et le combat contre l’état tyran. Bref une petite histoire qui ne demande qu’a devenir grande et un scénario vraiment potable. Rien de bien fantastique au niveau des caractères des personnages ou des intrigues internes mais plutôt une réelle ingéniosité dans ce monde créer de toute pièce par Léo. Une flore nouvelle et une faune aussi étonnante que parfois dangereuse. On en découvre à chaque planche et c’est tant mieux.

Le dessin n’est toujours pas vraiment abouti. C’est joli mais sans plus. Sans grande originalité ni réelle diversité. Les personnages sont un peu trop carrés et les décors sans grand intérêt. Ici encore, ce sont les inventions de Léo qui rattrapent le coup. Et c’est tant mieux.

Voila donc une jolie BD qui s’étoffe et qui annonce un tome 5, clôturant le cycle, haut en couleur et annonciateur de plein de révélation. Vivement la suite.


Chronique rédigée par Djailla le 10/02/2003
 
 
Statistiques posteur :
  • 306 (97,76 %)
  • 4 (1,28 %)
  • 3 (0,96 %)
  • Total : 313 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,40 11,40 11,40
Acheter d'occasion : 6,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.96
Dépôt légal : Mai 1997

Avis des lecteurs

13 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Aldébaran, tome 4 : Le Groupe, lui attribuant une note moyenne de 3,96/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

29 12 2012
   

Je préfère ce 4ème tome, on commence à avoir des réponses aux questions soulevées dans les premiers épisodes, on sent la fin proche. Le survol des marécages est impressionant, c'est sympa. La couverture est toujours laide mais je crois qu'on ne peut pas en demander plus, c'est la marque de fabrique de la série. Les dessins de Leo me dérangent toujours mais je commence à m'y faire.
j'ai toujours la mauvaise impression que l'histoire s'agence mal, que quelque chose cloche mais je sais pas trop quoi, à part qu'il y a une dizaine de personnages qui s'entrecroisent régulièrement et nous balancent des indices au gré de leur auteur. Pas trop tot, parce que c'est pas le moment mais dans le tome 4 ça semble bien. Un peu comme la série "lost", l'auteur semble se jouer des lecteurs.

Mais bon ça marche, on va voir si le tome 5 (et dernier tome du cycle) tient ses promesses.

30 3 2010
   

Ce tome apporte de nombreuses réponses à nos diverses interrogations. Le voyage est tendu et rythmé et le survol des marécages brillant d’intensité. Les créatures que nous pouvons apercevoir donnent un peu une ambiance à la « Jurassic Park » mais ce n’est pas plus gênant que ça.
A ce stade, je ne suis pas particulièrement impatient d’assister à la rencontre entre « le groupe » et la mantrisse mais plutôt de comprendre ce que le gouvernement semble tant redouter quant à la réussite de ce projet; et d’accueillir l’arrivée d’une expédition de terriens qui se profile. Tout s’accélère et là encore, on sent une excellente maîtrise du scénario. Léo a su nous amener paisiblement jusqu’ici et a décidé d’accélérer la manœuvre au moment opportun. Sur ce plan, il n’y a rien à redire, c’est géré avec maestria.
Le dessin ne se bonifie pas à mon goût et je le regrette vraiment. J’irais même jusqu’à constater une certaine régression. L’expressivité des regards des personnages est quasi nulle et, pour peu que ceux-ci se mettent à pleurer ou suer, on s’interroge sur la nature du liquide qui s’écoule sur leurs joues/leur front…
C’est bien dommage mais on s’affranchit aisément de cette lacune tant l’intérêt de l’aventure ne nous laisse pas d’autre choix que d’entâmer le dernier album dans la foulée.

1 12 2008
   

Pour moi, ce tome est le moins réussi de cette série (jusque là).

Peut-être est-ce du au fait qu'il est centré sur l'intrigue politique, mais je trouve que ce tome est un peu inabouti : je ne comprends pas pourquoi, d'un seul coup, Driss et Alexa décident de partager leur secret, alors que pendant les trois premiers tomes, ils disaient toujours "on ne peut pas en parler". Et même la révélation de ce secret ne m'a pas pleinement convaincu : pourquoi la mantrisse les a-t-elle choisi, eux? Pourquoi leur faire un don bien particulier? D'où vient cet animal? Autant de questions qui trouveront leur réponse dans le tome suivant, j'espère... Je pense que je suis déçu par ce tome car j'attendais beaucoup des révélations de Driss et Alexa et que ces dernières ne sont pas suffisantes à mes yeux.

Quelques éléments méritent d'être relevés :
- Leo "mélange" dans une même page plusieurs histoires : celle de nos héros, celle de leurs adversaires, celle de marins en haute mer, celle des alliés de nos héros... Ca donne du rythme, mais c'est parfois un peu foullis;
- dans cette succession d'histoires, Léo distille des indices sur ce qui va peut-être se produire dans le tome suivant (si j'ai bien tout compris) : c'est plutôt pal mal vu de placer un petit indice (trois vignettes sur une page) au milieu de toutes les histoires racontées : ça surprend et j'ai apprécié (la fin de l'album permet d'ailleurs de rebondir sur cet indice, preuve d'une bonne maîtrise du scénario);
- les dessins sont toujours aussi originaux et bien construits. Toutefois, je les ai trouvé moins beaux qu'auparavant dans la mesure où beaucoup de scènes se déroulent à huis clos (une chambre, un dirigeable) et du coup Leo n'a pas l'occasion de nous présenter les couleurs ainsi que les dessins de paysages magnifiques qu'il nous a proposés jusque là. L'ensemble est plus sombre, plus terne que les trois premiers tomes;

J'attendais bien plus de ce tome qui se résume à une course poursuite en dirigeable...Dommage!

12 11 2008
   

Un excellent 4ème tome !
Encore une fois, Leo nous montre qu'il maitrise son scenario, son découpage et la distribution des données.
Pas un moment de répit à la lecture de cet opus.
Une fois refermé, j'ai l'impression d'avoir lu au moins deux albums tellement les évènements s'enchainent et sont nombreux !
Entre le début dans la ville, ses retrouvailles, ses amours perdus retrouvés, ses retrouvailles avec Driss et Alexa, sa fuite en dirigeable, le complot gouvernemental et les révélations concernant La Mantrisse et ses actions collatérale, vraiment pas le temps de souffler !

Une fois encore, le mélange entre tous les intervenants est réussi et donne énormément de vie et de solution à chaque acte et fait. Difficile d'anticiper sur le scénario, trop d'éléments pouvant intervenir. c'est aussi l'une des forces de Leo avec Aldebaran, son scénario est loin d'être linéaire, les révélations s'enchainent nous permettant de satisfaire notre curiosité et malgré tout nous sommes toujours sur notre faim ! :)

Le dessin est toujours aussi magnifique quoique comme tout le monde le dit, un peu trop statique. Pourtant, les proportions, les postures, les angles de vue, les cadrages sont parfait.
Les personnages sont tous parfaitement reconnaissables avec de vraies tronches. Le trait de Leo est loin d'être uniforme.
De plus, son imagination lui permet de donner vie à une foultitude d'êtres, d'animaux, de plantes toutes plus étranges les unes que les autres, mais néanmoins parfaitement crédibles dans le contexte de cette série.

Un régal ! Et plus qu'un tome !!!

12 4 2007
   

Dans ce quatrième album, le dessin est toujours aussi réussi et les couleurs vives donnent une ambiance très dynamique. On voit de plus en plus de manifestations de la Mantrisse et c'est vraiment magnifique et bien imaginé. Les personnages ont un peu vieillis et des attirances amoureuses commencent à se dénouer, dessinnées avec une certaine élégance.
L'histoire s'accélère un peu, car la pression policière exercée par les gens au pouvoir augmente de plus en plus. L'enjeu d'ailleurs n'est pas scientifique mais tout simplement ambitieux. Ambition et désir de découvrir enfin le secret de la longévité, de la vie éternelle. Pour cela, les gens au pouvoir n'hésitent pas à utiliser les grands moyens, et le comportement de ces dictateurs est presque caricaturés tant ils sont méchants et abjects. Mais finalement peut être pas tant que ça…
Le scénario est vraiment bien construit et l'histoire devient de plus en plus stressante, dans cette quête de la connaissance, perturbée par la constante agression gouvernementale. Alors quand le dirigeable, ou se trouve le groupe, va s'écraser dans un marais hostile, infesté de créatures plus méchantes les unes que les autres, on partage avec les héros une angoisse de plus en plus forte.
Cet album est donc très réussi et avec des débuts de réponses, on commence à mieux cerner certaines choses. Et puis Léo nous prépare à la fin en introduisant de nouvelles données.
Vite le cinquième album…

14 2 2007
   

toujours aussi bien!

Les dessins et les couleurs sont de meme qualitée; Le sénario est de plus en plus interessant....

On connait a présent beaucoup de détails sur cette aventure.
Un groupe solide c'est formé et tous ensemble, ils vont pouvoir faire face a cette fameuse dictature qui emprisonne tous les habitant de la planete...


Cette série est vraiment très interessante! j'attend de lire le prochain et dernier tome de ce premier cycle...

5 9 2006
   

Toujours très prenant, ce tome nous offre d’importantes révélations et des évolutions dans les relations entre les personnages.
Place à l’action maintenant que le groupe, que Leo à subtilement construit au fil des tomes précédents, est formé. Il se passe beaucoup de chose et on en apprend toujours plus sur la faune et la flore de cette planète.

RAS côté graphisme, identique aux tomes précédents.

Vraiment un très bon tome de cette série décidément excellente, qui laisse augurer le meilleur pour la fin de cette aventure.

20 7 2006
   

Tout comme le tome précédent ce quatrième tome est riche en phénomènes marins incroyables, mais il est également extrêmement riche en révélations. Tous les différents protagonistes de cette série se rejoignent avant le dénouement final de ce premier cycle dans le tome suivant.

Du coup, l’histoire s’accélère, la tension monte encore d’un cran et on se retrouve avec un excellent tome riche en rebondissements, plein d’émotions et avec une dernière planche qui promet encore quelques surprises dans cette série qui se bonifie de tome en tome.

Vivement le dénouement !

29 4 2006
   

Quel album ! L'album de toutes (ou presque) les révélations. L'album où les relations entre Marc et Kim évoluent enfin comme on le préssentait déjà depuis le début de l'aventure.

Un album complet où Léo nous démontre encore une fois qu'il maîtrise son histoire. Le scénario est très bien ficelé et la force de l'auteur est de réussir à décrire une multitude d'événements en si peu de pages. A la fin de l'album, on se dit qu'il s'est vraiment passé beaucoup de choses (au point de se demander si certains événements n'étaient pas plutôt traités dans les tomes précédents).

Je ne suis toujours pas fan des dessins de Léo concernant l'expression des personnages. En revanche, je le deviens (fan) lorsque j'admire la faune et la flore originales et spécifiques d'Aldébaran.

21 3 2006
   

L'album des révélations !
En effet, ce tome est riche d'informations, Driss et Alexia ayant décidé de faire profiter de leur savoir à un petit groupe de privilégiés, auquel appartiennent, entre autres, Marc et Kim.
Pour l'instant, la raison de la présence de telle ou telle personne n'est pas très claire.. on entend parler de syntonisation, sans vraiment entrer dans le sujet pour autant.

Une chose est sûre : Léo maitrîse particulièrement son histoire dans cet album ! Entre cette réunion secrête, le gouvernement aux trousses des héros, le survol des marais ,et les évènements liés à la mantrisse, le lecteur n'a pas une minute de repos et parcourt joyeusement cette aventure.

Le dessin de Léo n'évolue pas vraiment : un poil figé, il est tout de même très chouette dans la description de la faune et la flore de la planète perdue.

Un bon point : dans le second de couverture, on trouve dans chaque album différentes informations sur la planète elle-même, donnant à l'univers dans lequel évolue Marc beaucoup de crédibilité.

Aldébaran est une très belle série, dont le premier cycle se termine au tome suivant !

27 11 2004
   

Enfin, Léo nous dit tout… Tout ? Non, pas tout quand même, mais il nous en dit plus…

Voici un album plus qu’intéressant, après un troisième album un peu décevant, ce quatrième volet est plein de révélations et de réponses à nos question, et si tous n’est pas dit, on apprend de nombreuses choses… De plus cet album ne se contente pas de nous révéler de nombreuses réponses, non Léo mêle ici avec talent révélations, retournements de situations et aventure… en effet, il s’en passe des choses malgré tout dans cet album…

Le dessin lui semblable à celui des autres albums de la série garde ses défauts, mais aussi ses qualités. Les personnages sont toujours trop rigides, trop « carrés », mais grâce à son imaginaire, Léo s’en tire plutôt bien…

Un album capital pour la série

30 6 2004
   

Le tome 4 est album riche en aventure. Le scénario est bon on prend du plaisir à parcourir Aldébaran en même temps que nos héros. La végétation, l'ambiance et les animaux étranges sont à découvrire avec curiosité.

En ce qui concerne le dessin, il est vrai que le visage des personnages paraîssent un peu trop rigide, cela m'a fait penséà la matière plastique, mais cela n'enlève rien à la qualité des planches qui sont belle. Les couleurs enjolivent l'oeuvre c'est clair, gaie et très agrèable à la lecture.

Lèo nous fait visiter cette univers à son rythme, c'est intéressant on se demande si ils vont finir par savoir ce qu'est la Mantrisse.