46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
Accueil
Tome 5
 

Akira, tome 5

 
 

Résumé

Akira, tome 5Afin d'acceder au résumé de Akira, tome 5, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Akira, tome 5Cet épisode est une transition entre la destruction de Néo-Tokyo et la fin... La force de Tetsuo augmente de façon spectaculaire.

On commence à s'attacher à certains personnages qui au départ aurait pu nous paraître antipathique. L'histoire continue sa route, on sent pourtant que l'on se rapproche de la fin.

Au niveau du graphisme et de la mise en page, c'est toujours aussi bon, malgré l'évidente quantité produite, la qualité ne baisse pas et ça je dois dire que c'est plutôt bien !


Chronique rédigée par Touts le 22/08/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 49 (79,03 %)
  • 13 (20,97 %)
  • Total : 62 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,98 6,98 6,98
Acheter d'occasion : 17,98
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.90
Dépôt légal : Janvier 2005

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Akira, tome 5, lui attribuant une note moyenne de 3,90/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

7 2 2013
   

Au vu des autres commentaires sur cet album, il faut croire que je commence à me lasser de cet environnement, certes toujours assez mouvementé et toujours assez rythmé pour assurer le spectacle. Mais je trouve que le nombre de pages de chacun des tomes est bien trop important au regard des avancées de l'intrigue qui restent mesurées. Par ailleurs, dans des ouvrages de 400 pages, on pourrait imaginer que l'auteur ait suffisamment la place pour dérouler correctement ses différentes péripéties. Or ici, certaines choses sont présentées de façon péremptoire, sans prendre le temps de les introduire : le groupes de scientifiques arrivent d'on ne sait où et sa mission est bien obscure, Kei est d'un seul coup, on ne sait trop comment, dotée de pouvoir, et Kanéda fait son grand retour dans la série de façon inexplicable (qu'a-t-il fait entre la fin du tome 3 et celle du tome 4, mystère !). On voit que petit à petit s'organise la lutte du Bien contre le Mal, une Mal dont on a encore du mal à déterminer la nature, car, à part cette histoire de drogue, on n'en saura pas beaucoup plus. L'auteur, en introduisant son groupe de scientifiques, avait crée l'occasion de revenir en détail sur les origines d'Akira. Ces dernières sont selon moi sous exploitée et là où j'attendais un tome qui me permette d'y voir plus clair, j'ai trouvé les mêmes ingrédients, efficaces mais redondants, des premiers tomes. Je suis donc un petit peu déçu, même si l'auteur nous réserve quelques surprises, comme cette transformation d'un Tetsuo, assez impressionnante.

En avant vers le dernier tome qui, j'espère permettra d'y voir plus clair.

20 4 2011
   

Dans mon dernier avis sur cette série, j'émettais la possibilité que ce tome soit aussi bien que le volume 5...Bonne divination, car cet album : c'd'la... BOMBE BABY !!! (c'est aussi le sujet de la série, par métaphore).

Donc, on prend les même ingrédients qui font les qualités de la série, on saupoudre l'album de nouveautés et voici un 5ème tome exceptionnel :)

Dans ce qui ne change pas, il y a le dessin, toujours phénoménal, dans le genre manga, il est grandiose, dynamique et fouillé, très efficace et vraiment lisible : 400 pages de réel plaisir pour les yeux.
Il y a aussi l'univers, post-apocalyptique à souhait ! D'la bonne S.-F. bien bourrin, avec un scénario suffisamment réfléchi et intelligent pour tenir le lecteur en haleine.

Et sinon, comme nouveauté, on a, le retour du Joker, personnage vraiment sympathique, l'intervention des États-Unis et de la Russie dans les problèmes de Tokyo, les tentatives d'assassinat d'Akira et/ou Tetsuo (par pas mal de monde), et Tetsuo qui "développe" ses pouvoirs.

Encore un tome qui vend du rêve ! Seul bémol : maintenant il ne me reste qu'un volume (400 pages tout de même) et la série se termine. Et ça se sent dans ce volume, avec la tension qui monte.

31 12 2007
   

Le fait le plus marquant dans le cinquième tome de cette cultissime série post-apocalyptique de Katsuhiro Otomo est l'intervention des Etats-Unis dans un rôle qui n'est pas sans rappeler l'actualité. Une présence américaine qui va permettre à l'auteur d'élargir son intrigue et d'insérer de nouveaux protagonistes extérieurs à Néo-Tokyo.

Tout comme la force de Tetsuo, le nombre de personnages augmente considérablement, avec quelques retours d'anciens protagonistes comme Kanéda, Keisuké et le Joker (non, pas celui de Batman). Le rôle de la plupart des protagonistes s'éclaircit considérablement et on sent que l'on se rapproche du dénouement de cette fantastique série.

4 5 2003
   

Par rapport au quatrième album il y ici aucune surprise au point de vue scénaristique, c'est la parfaite continuité des faits précédents.
La présence des Etats-Unis se fait de plus en plus grande, Tetsuo commence à contrôler ses pouvoirs et ils grandissent de plus en plus...Après avoir "délaisser" ce personnage dans le tome d'avant, Otomo s'interesse à lui et sa métamorphose. L'auteur accumule de plus en plus les personnages et les actions et le lecteur se balade de petit bout en petit bout d'histoire. Le scénario bénificit alors d'un grand dynamisme, en plus des nombreuses scènes d'actions.

Ce cinquième tome est à mon gôut un tantinet longuet. Des situations parfois répétitives qui finissent par nous lasser. Par exemple Kei qui est toute fière d'être arrivé de l'autre côté de Tokyo et qui doit au final se coltiner un autre voyage pour aller chercher les "vieux-enfants". A part ça y'a pas de doute c'est excélent. Des personnages refont leur apparition, tel que Yamagata un ancien pote à Kanéda, et ça commence à sentir la fin. Le sixième tome est l'aboutissment de ce qui est mis en place dans ce tome.

Otomo n'est pas qu'un grand scénariste, il est aussi un illustrateur de qualité ! Il maîtrise tout parfaitement : cadrage, noir et blanc etc. En effet il a l'avantage de changer toujours son cadrage qui ne souffre d'aucune monitonie. En plus de cela : des illustrations d'un rare dynamisme aux traits précis...

"Akira" s'affirme comme étant une série phare du manga !

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Akira, tome 1 12 4.29
Akira, tome 2 6 4.08
Akira, tome 3 6 4.33
Akira, tome 4 6 4.25
Akira, tome 5 5 3.90
Akira, tome 6 5 4.50