45 796 Avis BD |19 826 Albums BD | 7 810 séries BD
Accueil
Tome 5 : S'il faut survivre...
 

Airborne 44, tome 5 : S'il faut survivre...

 
 

Résumé

Airborne 44, tome 5 : S'il faut survivre...Afin d'acceder au résumé de Airborne 44, tome 5 : S'il faut survivre..., merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Airborne 44, tome 5 : S'il faut survivre...Qui dit nouveau diptyque d’Airborne dit nouvelle histoire, car comme vous l’avez sans doute déjà compris, chaque oeuvre de Jarbinet est en deux tomes et ont pour point commun la seconde guerre mondiale, en 1944, vu du côté des américains. Nouveaux personnages donc, et ça commence dès l’ouverture par cette pilote d’avion poursuivie et en bien mauvaise posture, alors qu’elle vole au-dessus de la Belgique. Une fois pris connaissance avec Tessa (c’est son nom), on nous présente ses deux amis Tom et Seb, et, grâce à un (très) long flash-back, l’auteur nous raconte leur rencontre aux Etat Unis en pleine période de crise.

J’avoue avoir été happé par ce récit joliment raconté, la plume est agréable et le dessin toujours admirable pour le grand amateur du « fait main » que je suis. Même si le flash back est tellement long qu’on finit par oublier qu’on est en 1944, en pleine fin de seconde guerre mondiale. Même si ce trio de personnages parait parfois excessif dans leurs attitudes.

Comme Jarbinet nous y a habitué, ce premier tome finit sur un suspens qui donne bien envie d’ouvrir le deuxième volet conclusif. En tout cas, pour le moment ce troisième chapitre me semble mieux engagé que le deuxième.


Chronique rédigée par Olivier73 le 21/02/2016
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Olivier73Reflet de l'avatar de Olivier73
Statistiques posteur :
  • 1792 (80,36 %)
  • 35 (1,57 %)
  • 403 (18,07 %)
  • Total : 2230 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,25 13,25 13,25
Acheter d'occasion : 7,78
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Avril 2014

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Airborne 44, tome 5 : S'il faut survivre..., lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

8 4 2018
   

Forcément, one ne sera pas surpris d’ouvrir cet album sur un nouvel épisode de la Deuxième Guerre Mondiale puisque c’est le thème de la série. Mais comme d’habitude, on s’attend à une présentation « autre » que ce que l’on peut voir d’habitude. Et ce premier tome d’une nouveau diptyque ne dérogera pas à la règle. On s’intéressera à cette guerre au travers de trois personnages, trois amis, trois aviateurs de l’armée de l’US Air Force : Tessa, la tête brûlée du groupe ; Tom, le rebelle qui refuse l’autorité, et Sébastian, amoureux de Tessa et d’origine allemande, qui a un frère Stefan qui est engagé dans l’armée allemande. Le temps de présenter les personnages et une situation catastrophique pour Tessa, qui s’écrase derrière les lignes ennemies, et le scénariste en profite pour nous ramener en 1941.

1941 : une année où la guerre n’a pas commencé, du moins aux USA, qui n’est pas encore entrée en guerre mais qui s’y prépare. On s’attache surtout ici à découvrir cette Amérique du début des années 40, où la vie est dure, notamment dans les campagnes. Les effets du New Deal ont du mal à se faire sentir et se sont des milliers d’américains qui quittent leurs terres de l’Ouest pour se rendre en Californie. C’est dans un groupe de migrants que Tessa, Tom et Sebastian font connaissance, marquant ainsi le début d’une belle aventure. Si on semble loin de la guerre, le contexte historique est fidèlement retranscrit et crédible, et l’histoire de nos trois futurs aviateurs de l’armée n’en est que plus crédible. Au fil des pages, le scénariste permet au lecteur de développer un véritable attachement pour ces trois personnages, et le cliffhanger de fin de tome est d’autant plus cruel et frustrant.

Le dessin réaliste vient servir à merveille cette fiction historique : c’est vivant tout en étant rigoureux et sérieux. On pourra regretter cependant des physionomie très proche entre Tom et Seb, qui a tendance parfois à nuire à la fluidité du récit, le lecteur hésitant parfois à déterminer lequel des deux est à l’origine de telle ou telle action. Mais pour le reste, le trait est juste et crédible, et la colorisation va bien dans le sens de cette recherche d’authenticité.

Encore une fois, la grande force de cette série, ce sont ces personnages et ce troisième diptyque démarre, en la matière, sous les meilleures auspices.