46 372 Avis BD |20 096 Albums BD | 7 870 séries BD
Accueil
Tome 2 : Agrippine prend vapeur
 

Agrippine, tome 2 : Agrippine prend vapeur

 
 

Résumé

Agrippine, tome 2 : Agrippine prend vapeurAfin d'acceder au résumé de Agrippine, tome 2 : Agrippine prend vapeur, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Agrippine, tome 2 : Agrippine prend vapeurAgrippine c'est la magie -enfin, plutôt le cauchemar - de l'adolescence à nouveau à portée de main...

Le personnage de Bretécher est horrible d'arrogance et d'agressivité mais ce tableau si bien dressé dans le premier volume ne suffisait pas : la jeune fille se révèle également rancunière et jalouse, voire aussi un peu menteuse histoire de réécrire les choses à son bénéfice... et c'est tout son entourage qui fait les frais de sa mauvaise humeur chronique ! De son papa(-poule) à qui elle annonce être passée à l'acte, à sa mère qu'elle envoie systématiquement balader, personne ne semble échapper aux caprices d'Agrippine !

Bretécher ne nous déçoit pas de ce nouvel opus : Dessins toujours aussi schématiques, vifs et colorés, ton très incisif et environnement particulièrement bien analysé (jusqu'à la cour de récré avec les fameux "scoops"en tout genre et autres rumeurs autrement plus importantes qu'un cours de Maths où l'exercice le plus difficile mais surtout le plus capital consiste à se faire passer un mot sans se faire repérer du prof), l'album se lit d'une seule traite avec un sourire aux lèvres.

L'humour aussi est omniprésent : c'est avec la répartie et la mauvaise foi évidente qui caractérisent si bien l'adolescence que Bretécher nous embarque dans les petites mesquineries et autres petites trahisons de son héroïne. Les dialogues sont d'une efficacité cinglante et les expressions typique d'un langage dont l'utilisateur ne peut en aucun cas dépasser l'âge (canonique) de la majorité !

Bref, c'est un vrai plaisir !


Chronique rédigée par Foedora le 03/11/2005
 
 
Statistiques posteur :
  • 73 (43,71 %)
  • 1 (0,60 %)
  • 93 (55,69 %)
  • Total : 167 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 2,00 Dessin
 
Acheter neuf : 1,90 1,90 1,90
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.67
Dépôt légal : Aout 1991

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Agrippine, tome 2 : Agrippine prend vapeur, lui attribuant une note moyenne de 2,67/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

2 5 2010
   

Les BD de Claire Bretecher ne m’ont jamais vraiment intéressé, mais j’ai quand même lu celle-ci afin de m’en faire une idée précise.

Pour les dessins, c’est le strict minimum : ils ne sont pas appliqués et les couleurs sont assez vieillottes.
Surtout, les textes sont à la limite de l’indéchiffrable, ce qui ne facilite pas la lecture déjà difficile.

Je n’ai presque pas ri. Les blagues vulgaires, ce n’est pas mon genre.
Les chutes… euh… ben en fait, il n’y en a pas ! Ou alors elles sont bien cachées, et je ne les ai pas trouvées !

En conclusion, comme le dit elle-même Agrippine, ça me « prend vapeur », et comme le dit le père dans « La route » de Cormac McCarthy, « On oublie ce qu’on a besoin de se rappeler et on se souvient de ce qu’il faut oublier. ». Malheureusement, je me souviendrai de cet album qu’il vaut mieux oublier.

16 12 2009
   

Voici le second tome d'une des séries les plus célèbres de Claire Bretecher.

Agrippine est une ado mal dans sa peau qui tente de dire tout haut ce que les autres pensent tout bas. Tout l'insupporte: Que sa meilleure amie soit amoureuse, que son père ne soit jamais stressé, que son petit frère soit toujours aussi bête...
Elle est tellement frappadingue, Agrippine, qu'elle fait un pari avec Bergère, pour trouver un copain plus facilement.
Passons à l'avis en soi, et je serais bref.

Certaines situations m'ont plu mais Agrippine est un peu trop vulgaire à mon goût. C'est marrant quand elle pique le petit ami de sa copine. Modem, lui, est assez attachant comme personnage. Les autres semblent blasés par la situation et leur visage n'exprime rien.
Le style de dessin ne plaît pas forcément à tout le monde, c'est du Bretecher, quoi. 100% style dessin de presse, dans la lignée d'un Contu, d'un Reiser ou encore d'un Bercovici...
Cette série n'a pas vieilli du tout mais m'a gêné, surtout par les multiples insultes qui fusent dans cet album, ou encore le ton donné, beaucoup trop "faîtes ce que vous voulez, on s'en fout". Certaines histoires semblaient drôles au début (genre celle avec la trousse de préservatifs de la croix rouge), mais on dirait que l'auteur fait exprès de les rallonger pour qu'elles soient nulles! Enfin, heureusement, ce n'est pas dans tout l'album! :]
Voilà, j'ai eu beau relire cet album plusieurs fois depuis que je le possède, je n'ai toujours pas accroché. C'est malheureux, car je croyais beaucoup en cette série.
Un album à lire tout de même pour connaître un classique de la BD.