46 449 Avis BD |20 138 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 2 : Livre II : Beltane
 

Aethernam, tome 2 : Livre II : Beltane

 
 

Résumé

Aethernam, tome 2 : Livre II : BeltaneAfin d'acceder au résumé de Aethernam, tome 2 : Livre II : Beltane, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Aethernam, tome 2 : Livre II : BeltaneLa conclusion de ce diptyque (sortie moins d'un an après le tome 1), ne se révèle pas du tout décevante... On a le droit à la suite directe du récit, avec, quand même, une ellipse (peu importante), ce qui fait qu'on a vraiment l'impression de lire une même histoire, non divisée en album. Ce qui implique que ceux qui ont, comme moi, apprécié le premier tome, vont forcément porter un jugement similaire sur cette suite.

On retrouve notre héros Dante, assez peu charismatique, mais aussi les différents Ethers (qui le sont beaucoup plus) et leurs conflits d'égos très intéressants à suivre (en règle générale, les Ethers s'humanisant sont une bonne idée, retenant beaucoup plus l'attention que tous les autres personnages humains).
On a le droit à quelques scènes magnifiques, dignes des plus grands blockbusters fantastiques, mise en image par le dessin, n'ayons pas peur des mots, virtuose de Morinière (enfin, plus dans la composition des planches et les décors que dans les visages) et à une fin, c'est le cas de le dire, dantesque et grandiose.

"Aethernam" ? Un excellente divertissement fantastique manquant néanmoins, quelque fois, d'un brin d'humour pour être plus digeste. Je recommande !


Chronique rédigée par Superjer le 31/12/2012
 
 
Statistiques posteur :
  • 929 (75,90 %)
  • 98 (8,01 %)
  • 197 (16,09 %)
  • Total : 1224 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 7,31
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Novembre 2011

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Aethernam, tome 2 : Livre II : Beltane, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

13 7 2019
   

Ce deuxième ouvrage, comme le premier, est assez étrange : il crée une fascination du lecteur malgré lui. Il faut dire que tous ces être de l’Aether ne saurait le laisser insensible, puisque tout l’enjeu est justement là : redonner à ces être fabuleux, ces esprits de matière, des sensations humaines. Dante se retrouve plongé malgré lui dans les machinations et les mystères de ce monde fabuleux, où deux ou trois camps vont jouer les uns avec les autres : ceux qui vont tenter de protéger l’humanité, ceux qui vont tenter de traverser la fameuse frontière pour les rejoindre, et ceux qui semblent au milieu des deux. On ne pourra une nouvelle fois que souligner la profondeur des propos et des concepts, et d’apprécier la subtilité des références. On se fera une nouvelle fois happé à ces êtres fabuleux, et notamment par la force avec laquelle claque la Roche, la douceur avec laquelle la Terre originelle se réveille, ou encore la flamboyance du feu qui renaît avec le vent. L’ensemble est assez fascinant, et la superposition de ce monde imaginaire et de ce monde réel est toujours très bien conduite.

Au niveau des dessins on reste dans une vraie maîtrise lorsqu’il est questions de dessiner les Ethers, avec une vraie recherche dans les postures qui fait toute la force de ces derniers. On appréciera également la superposition des mondes, mêlant allègrement imaginaire et réalité. Mais, comme dans le premier ouvrage, on sera peut être plus réservé sur les personnages du monde réel, qui ont encore du mal à trouver un air totalement naturel.

Le récit peu sembler exigeant, voire confus par moment, et on se demandera bien d’où vient cette originalité qui fait que Dante est un personnage tellement à part qu’il est capable de réunir deux mondes séparés depuis une éternité. Mais on oubliera rapidement ces quelques obstacles à la fluidité pour garder la force et l’originalité du récit, qui allie spectaculaire et subtilité.