45 976 Avis BD |19 906 Albums BD | 7 826 séries BD
Accueil
Tome 1 : Ada dans la jungle
 

Ada dans la jungle, tome 1

 
 

Résumé

Ada dans la jungle, tome 1Afin d'acceder au résumé de Ada dans la jungle, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Ada dans la jungle, tome 1Quoi de plus savoureux que de lire «Ada dans la jungle», le chef d'oeuvre d'Altan?
Cette dernière se caractérise par un esprit subversif et des répliques jouissives: Altan joue sur les stéréotypes et les détourne (ne prenez que le titre: «Ada dans la jungle», ça ne fait-il pas un peu trop roman colonial?), les personnages passent leur temps à persifler...

Tout le travail scénaristique de l'auteur tend à rendre chaque case mémorable, d'un humour venimeux; l'utilisation simultanée de trois focalisations (focalisation interne: le point de vue des personnages; focalisation externe: le travail descriptif; focalisation zéro: les commentaires de l'auteur sous chaque case) est remarquable et permet la création de constant décalage. Car, si à l'instar d'un «Idées Noires», les scènes d' «Ada dans la jungle» sont particulièrement décapantes, il faut en remercier l'auteur dont les commentaires ironiques et pertinents créent un décalage permanent (prenez la scène de l'héritage, au début -Ada: 'Cest idiot de se voir dans des circonstances aussi tristes.' Nancy: 'Eh! Ce vieux sac est en train de mourir, si dieu le veut.' l'Auteur: 'Nancy accablé de tristesse.').

D'une certaine façon, le ressort profond d' «Ada dans la jungle» est la question de la mise en scène; mise en scène formelle via l'utilisation que fait Altan du principe du commentaire (sur son propre scénario éculé de clichés!), mise en scène de l'ouvrage même qui se veut parodie du roman d'apprentissage, mais aussi mise en scène de personnages conscients de jouer un rôle (les noirs jouant aux «bons sauvages», Ada à l'héroïne romantique...) et s'en émancipant quand ils le veulent!

Le cocktail explosif de personnages -sardoniques, égoïstes et profiteurs- est doublé d'un noir et blanc les dotant d'un graphisme inoubliable (traits ronds, nez en trompettes, bedaines...) tandis que le monde colonial est décrit comme loqueteux, poussiéreux, à la manière du «Coup de torchon» de Bertrand Tavernier.
Même si le scénario peu devenir un peu lassant sur la fin (jeu répétitif, dialogues et commentaires plus attendus, etc...), l'oeuvre d'Altan reste incontournable.

Un modèle de la bande-dessinée parodique.


Chronique rédigée par Kolik le 19/01/2003
 
 
Statistiques posteur :
  • 27 (71,05 %)
  • 4 (10,53 %)
  • 7 (18,42 %)
  • Total : 38 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,88 11,88 11,88
Acheter d'occasion : 13,96
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Janvier 1982

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Ada dans la jungle, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

16 9 2014
   

Ada ?... c'est une orpheline qui va se rendre dans la jungle africaine aux fins d'y retrouver un cousin héritier d'une très grosse fortune.
Malheureusement pour elle, un autre cousin la veut -cette fortune- et il va tout faire pour empêcher Ada de réussir...
C'est tout ?... Ben oui...

Ben oui, MAIS : j'ai ici eu affaire à une sorte de long feuilleton vraiment attachant ; un feuilleton bourré de méchants, de nazis, de situations riches en clins d'oeil si on les compare à celles des bons vieux Tarzan d'antan.
Ada ?... c'est comme ces vieux feuilletons, ces romans populaires qui paraissaient dans les quotidiens des années 1800 ; et dont la lecture passionnait vraiment un lectorat avide "d'exotisme".

Et cette sorte d'histoire qui semble à nouveau surgir d'un passé révolu est ici remise au goût du jour dans des péripéties où j'ai souvent retrouvé un fort accent grivois.
C'est bien inspiré, parfois grotesque, et les aventures de cette belle brune offrent une lecture souvent réjouissante.
DOMMAGE, oui, dommage qu’il y ait ce dessin ; lequel n’a rien à voir avec celui de la couverture. Hormis Ada, les personnages sont assez laids, grotesques même et sont peu attirants.
Chacun son style, oui, mais ce dernier est assez rébarbatif.