46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
46 XY
 

46 XY

 
 

Résumé

46 XYAfin d'acceder au résumé de 46 XY, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de 46 XY"46 XY" (référence au génome d’un garçon) démarre par quelques planches positives. L’histoire d’un homme comblé par l’idée de devenir papa. Dès la première échographie, l’aventure va cependant virer au cauchemar pour Raphaël et son épouse Charlotte. L’album ne met donc pas longtemps à rentrer dans le vif du sujet. Cette première partie d’album étale toute la douleur d’un homme confronté à une situation et des choix ingérables et traumatisants. Cette épreuve est parfaitement illustrée à l’aide d’effets graphiques très réussis, à l’image de cette scène ou Raphaël rejoint son domicile les yeux larmoyants au volant de son véhicule.

A l’aide d’un flashback, l’auteur va ensuite revenir sur la rencontre avec Charlotte. Une partie moins intéressante qui permet néanmoins de mettre la douleur de l’instant présent en contraste avec le bonheur de leur rencontre. Vient ensuite une partie ou l’auteur délaisse momentanément la bande dessinée pour livrer des pages entières de texte. Si ce passage permet à l’auteur d’ouvrir le débat sur l’avortement et de soulever de nombreuses questions concernant la législation et le corps médical face à la détresse psychologique de parents, l’absence d’illustrations m’a ennuyé. Le roman photo qui ponctue ce one-shot accroit encore l’authenticité du récit.

Je n’ai par contre pas trop aimé l’hétérogénéité du graphisme et les différents rythmes de lectures. J’ai préféré le rythme et le graphisme de la première partie de l’album à la lenteur de la partie textuelle et la rapidité de la partie "roman photo".

"46 XY" est un récit poignant qui propose une avalanche de sentiments de douleur, d’injustice et d’impuissance, tout en soulevant des questions concernant une législation et une structure médicale inadaptées. La difficulté d’exprimer ces sentiments résulte malheureusement en un traitement graphique qui ne parvient pas à donner d’homogénéité à l’ensemble.


Chronique rédigée par yvan le 12/11/2008
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 2,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,21 13,21 13,21
Acheter d'occasion : 19,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.75
Dépôt légal : Aout 2008

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD 46 XY, lui attribuant une note moyenne de 2,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

31 8 2010
   

Cette BD est un témoignage sur un moment particulièrement dur et éprouvant pour un couple. Le récit est celui d'une grossesse qui se passe mal, de ce que cela implique et de la décision très douloureuse que les possibles futurs parents doivent prendre.
J'ai été d'autant plus touché par ma lecture que ma femme et moi sommes passés par les mêmes affres, l'annonce de la mauvaise nouvelle, les recherches pour savoir ce que cela veut dire précisément, la quête pour savoir quelles sont les chances scientifiques et médicales que l'on a que cela aille vraiment mal ou que le bébé s'en sorte sans dommage, le dilemme quand il faut choisir de laisser sa chance au hasard ou pas. Là où je diffère de l'auteur c'est que ma femme et moi avons fait le choix inverse du leur, persuadés d'être du bon côté des probabilités et aussi parce que les conséquences auraient été moins radicales que dans leur cas en cas de malheur, malheur complètement oublié pour nous de nos jours car nous avions heureusement raison d'être optimistes.

Quoiqu'il en soit, comme toujours quand un récit aborde le sujet des enfants et de la paternité, je suis très facilement sensible et les larmes viennent facilement à mes yeux. Il y a des moments forts dans cette BD.
Pourtant je dois avouer que ma sensibilité envers cet album s'est un peu étiolée au fil de ma lecture car l'intérêt a baissé à mes yeux. Après la mise en place introductive et les moments de choix difficiles, le reste m'est davantage apparu comme un témoignage de comment se passe un avortement dans les faits et dans l'esprit des parents. Certes, c'est instructif, mais je n'ai guère été passionné ni davantage touché pour autant.
L'album ne se présente en outre pas totalement comme une BD, alternant illustrations accompagnées de textes, planches de bandes dessinées et quelques pages de texte uniquement comme un livre classique. Je n'aime pas trop le dessin et j'ai trouvé qu'il n'apportait pas grand chose de plus que le simple texte narratif qui, lui, était celui qui m'a surtout intéressé.

En définitif, c'est un témoignage qui a su un peu me toucher, puis aussi un peu m'instruire mais pas vraiment me captiver ni me marquer ni dans sa forme ni dans son contenu.