46 491 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
 

20th Century Boys, tome 2

 
 

Résumé

20th Century Boys, tome 2Afin d'acceder au résumé de 20th Century Boys, tome 2, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de 20th Century Boys, tome 2Là où le premier ne faisait que poser des bases somme toutes succintes, ce second tome les développe avec brio.

L’introduction de nouveaux personnages multiplie les vues du mystère et permet au lecteur d’assembler quelques morceaux épars d’information. Cette multiplication permet également d’approfondir l’impression de mystère ainsi que l’ampleur de « la vérité » qui se cache derrière.

On remarquera en particulier l’introduction – parfaitement maîtrisée et cohérente – de paranormal dans l’histoire. Le côté mystique, jusqu’alors réservé à la secte d’Ami, s’étend quelque peu, donnant l’impression de pouvoir être une réponse au mystère.

Il faut bien dire que Naoki Urasawa prend un malin plaisir à mener le lecteur par le bout du nez, suggérant la culpabilité possible de presque chacun de ses personnages, et des explications possibles qui s’avèreront…

Disons-le clairement : j’ai trouvé ce deuxième tome absolument passionnant ! Le mystère tout en étant quelque peu dévoilé, s’épaissit. Le côté paranormal fait monter le suspens de façon incroyable, et on se sent taquiné par l’auteur, par ses fausses pistes, par les personnages qu’il développe pour ensuite les abandonner (définitivement ?).
Excellent, tout simplement.

Dessin et album toujours très bons, voir le premier tome. La présentation des personnages en début d’album est toujours aussi bien faite, ne dévoilant rien.


Chronique rédigée par CoeurDePat le 17/02/2003
 
 
Statistiques posteur :
  • 257 (75,15 %)
  • 18 (5,26 %)
  • 67 (19,59 %)
  • Total : 342 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 8,54 8,54 8,54
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.14
Dépôt légal : Mai 2002

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga 20th Century Boys, tome 2, lui attribuant une note moyenne de 4,14/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

11 5 2016
   

Ce deuxième album capitalise avec efficacité sur tous les éléments du premier album pour développer une intrigue dans laquelle Kenji passe, sans vraiment s’en rendre compte, de spectateur à acteur de tout ce qui se trame. L’ensemble reste très flou, comme souvent chez Uraswa, mais on comprend qu’une secte du nom d’AMI peut causer la perte de la planète et qu’il faudra bien trouver des héros pour empêcher une catastrophe. Une secte qui a pour sigle un dessin particulier, qui fut inventé par un groupe d’enfants à la fin des années 60… C’était à l’époque un jeu, un signe de ralliement pour ce petits groupes de gamins qui s’amusaient à se faire peur, en ayant établi une sorte de club pour sauver l’humanité. Kenji était l’un de ces gamins, mais il a grandi bien loin de ces souvenirs et aujourd’hui, c’est plutôt les contraintes familiales et professionnelles qui occupent sa vie. C’est avec un certain rythme que l’auteur enchaine les points de vue, les personnages, les anecdotes et les péripéties, chacun de ces passages n’ayant pas grand-chose à voir les uns avec les autres, jusqu’à ce que le schéma d’ensemble se dégage. Et finalement, tout prend sens. Dans cet album, j’ai notamment apprécié Yama, cet inspecteur proche de la retraite, qui fait état de son enquête, et qui permet pour le lecteur de faire la synthèse de tous les éléments épars qui ont été distillés ici ou là. J’ai également apprécié les passages concernant la sœur de Kenji, qui permettent de comprendre que ce personnage aura également son rôle à jouer. Enfin, il y a également ces petites touches de fantastique qui sont introduites dans un univers pour l’instant très réaliste, indiquant que l’auteur a certainement encore beaucoup d’idées à développer. On est ici sur du très gros niveau et même si la construction du récit pourra faire forcément penser à du "Monster", et encore plus à du "Billy Bat", du même auteur, je trouve que l’ensemble est ici plus linéaire et plus compréhensible, ce qui, compte tenu des forces en présence, reste un atout appréciable pour la série.

14 9 2007
   

L'histoire se lance petit à petit, et le mystère qui règne autour du dénommé Ami, ne cesse de s'accroître.

Un bon deuxième tome qui permet de poursuivre la présentation des personnages et de leurs relations (ainsi, on découvre les liens entre Kenji et sa soeur mais aussi avec Yukiji, aperçue à la fin du tome précédent).

Même si les changements d'époque dans le récit sont un peu moins nombreux et brutaux, je vous conseille tout de même d'être bien concentré avant d'entamer la lecture de cet album.

C'est plaisant, l'intrigue est bonne, mais il manque encore un soupson de rythme et de suspens en fin d'album pour devenir définitivement accro.

9 12 2006
   

Et bien voilà un second tome bien meilleur que le premier, déjà plaisant.
cette fois, l'histoire prend une tournure plus fantastique, et tout ça se fait très naturellement.
Les personnages s'épaississent : on en apprend un peu plus sur Kenji, sa soeur etc...
L'auteur nous trimbale entre nouveaux indices et fausses pistes et les questions fusent : qui est le mystérieux Ami ? qu'est devenue la soeur de Kenji ? quel rôle aura le bébé dans tout ça ?
Même si on peut avoir quelques idées, rien ne semble véritablement acquis et le mystère est toujours aussi présent.
De plus, l'apparition de nouveaux personnages comme "Dieu " apporte beaucoup à l'histoire.
Graphiquement, ça reste égal au premier tome : rien d'extraordinaire, mais c'est très lisible, et le plaisir de lecture n'est en aucun cas amoindri.
Si toute la série est de cette qualité, ça va être dur de décrocher ...

17 12 2005
   

Le deuxième tome de cette série primée à Angoulême développe les bases posées dans le premier tome. Le récit est moins confus et les passages entre les différentes périodes sont plus fluides.

Le passé resurgit sporadiquement, levant lentement le voile sur les origines de cette histoire qui va changer la face du monde. Le rythme s’accélère, le dessin se dynamise, les suspects se multiplient et le lecteur se régale, dévorant chaque pièce du puzzle dévoilée habilement par le maître Urasawa.

Excellent !

25 2 2005
   

Ce tome est nettement meilleur à mon goût que le précédent. En effet, il est tout d’abord mieux construit puisque les passages entre les différentes époques se font d’une manière plus fluide. Kenji est plus approfondi au niveau de ses choix de vies, son enfance, son adolescence, sa famille ce qui nous fait mieux apprécier son comportement, sa façon d’agir. Et puis, l’intrigue principale se met réellement en place. On commence à comprendre ce qu’il va se passer, qui est le « méchant » de l’histoire et les bases de cette histoire. Bref, ce tome montre les talents narratifs d’Urasawa qui nous font dévorer son récit.

Par contre, au niveau du dessin des personnages, je ne suis toujours pas convaincue mais bon, il faut que je m’habitue parce qu’ils ne changeront pas. A part eux (enfin, surtout Kenji), le dessin d’Urasawa est vraiment très bon. Il arrive à nous plonger dans l’action avec brio.

Ce deuxième album fait décoller la série et promet beaucoup…

12 9 2004
   

Deuxième volume d'une série qui promet de compter plusieurs milliers de pages. Le genre d'entreprise dans laquelle un lecteur se lance sans savoir combien de temps il va passer à bouquiner ! Si on n'accroche pas, ça tourne court et voilà le temps libre qui revient en force. Mais mauvaise nouvelle pour votre vie extra-BD : 20th century boys va vous accrocher méchamment.

Rappelons qu'aux commandes de cette série primée à Angoulème se trouve un des auteurs nippons les plus doués de sa génération. On doit en effet à Naoki Urasawa les dix-huit tomes de "Monster", thriller haletant que n'ont pas pu oublier les lecteurs qui s'y sont plongés (pour les autres : il n'est pas trop tard, c'est encore en vente libre !).

Urasawa témoigne du même brio dans "20th Century Boys". Le récit est superbement rythmé, sans aucune baisse de régime, distillant avec un étonnant savoir-faire les informations et les souvenirs des personnages. Les liens établis avec le passé et le futur (les scènes en 2000) dynamisent l'intrigue qui progresse bien au cours de ce deuxième volet. On en apprend davantage sur le mystérieux Ami et sur ses intentions.

Notons aussi la qualité des seconds rôles. A l'instar de "Monster", "20th Century Boys" met en scène toute une foule de personnages secondaires à la personnalité si bien troussée que le lecteur s'en souvient longtemps après la lecture. C'est principalement dû au talent de l'auteur, mais il faut reconnaître que le format manga se prête particulièrement au développement psychologique - ce qui fait parfois défaut au cadre européen des 44 planches.

Un tome qui se dévore pour une série très prometteuse. Prévoyez d'en acheter au moins deux à la fois quand vous allez en librairie si vous êtes du genre impatient. Si vous êtes plutôt du style à savourer l'état de manque pour mieux apprécier la suite, vous allez être servi. Dans tous les cas, n'hésitez pas à vous lancer dans cette bande dessinée qui sait happer son monde.