46 503 Avis BD |20 164 Albums BD | 7 885 séries BD
 

20th Century Boys, tome 11

 
 

Résumé

20th Century Boys, tome 11Afin d'acceder au résumé de 20th Century Boys, tome 11, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de 20th Century Boys, tome 11Kanna vient d’apprendre que son père n’est autre qu’AMI et elle est sous le choc, assez perturbé.

Ce tome, comme le précédent, met en avant un nouveau personnage dont on avait déjà entendu parler : Sadakiyo. Ce personnage est assez intéressant et assez développé dans ce tome. On voit ses doutes et ses interrogations concernant AMI et le rôle qu’il a joué. Il prend au fur et à mesure conscience des erreurs qu’il a pu commettre et essaye de les réparer.

Pour la première fois, on va aussi voir ce qu’est devenu un personnage important de l’histoire : la mère de Kanna. Elle avait abandonné sa fille à Kenji avant de disparaître et on apprend ce qu’elle est devenue. Elle est plus liée qu’on ne pourrait le croire à cette histoire. Kanna va ainsi de surprises en surprises.

Et puis, le dreamnavigator Takamatsu prend une importance doublement étonnante et particulère...

Un tome intéressant.


Chronique rédigée par Cha le 08/03/2005
 
 
Statistiques posteur :
  • 236 (19,92 %)
  • 18 (1,52 %)
  • 931 (78,57 %)
  • Total : 1185 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 8,54 8,54 8,54
Acheter d'occasion : 7,55
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Février 2004

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga 20th Century Boys, tome 11, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

14 6 2016
   

Il y a différents éléments dans cet album que je trouve intéressants, et qui justifient que la série revienne à son meilleur niveau à mes yeux. Tout d’abord il y a ce personnage de Sadakiyo : un personnage tout en contraste et tout en nuance qui est assez touchant. Bizarrement, on aime aller davantage à la rencontre de Sadakiyo, alors que l’on est bien conscient que ce passage nous éloigne d’autant plus de l’issue du récit. En effet, les quelques certitudes que l’on avait réussi à se forger volent une nouvelle fois en éclat. Par ailleurs, j’aime également que Kanna et Kyoko se soient enfin réunies : il y avait quelque chose de dérisoire à les voir évoluer chacune de leur côté. Enfin, en les mettant en présence de Yoshitsune et de Yukiji, elles ne sont plus deux seules adolescentes qui veulent faire bouger les chose : la maturité de ceux qui les accompagnent donne plus de légitimité à leur rôle. Enfin, avec Yamatsu, on met le nom sur une vraie méchante et la menace se fait moins diffuse.

J’ai en revanche un peu plus de mal à appréhender la fin de l’ouvrage : cette quête de la mère par Kanna, qui l’emmène on ne sait trop comment dans un cinéma puis dans un hôpital, me semble difficilement agencé avec le reste. Tout comme d’ailleurs la quête d’Otcho : je ne me rappelle plus comment il a été mis sur la piste de ce médecin. La résultante de tout cela, c’est que le nom de Yamane apparaît peut-être un peu vite, et pas vraiment légitimé, comme s’il fallait remplacer de toute urgence Sadakiyo dans celui que l’on suspecte d’être ami.

Mais l’histoire semble se remettre sur les rails et regagner en force, malgré les quelques artifices bien connus d’Uraswa, qui souvent perdent un peu le lecteur.

22 12 2006
   

C'est toujours bon !

Certains personnages se dévoilent, d'autres prennent de l'épaisseur et d'autres encore refont leur apparition alors qu'on en parlait plus depuis belle lurette. C'est le cas de la mère de Kanna qui à son tour, devient mystérieuse. Quel est son rôle ? où est-elle ? autant de nouvelles questions qui rendent la lecture toujours plus passionante.
La fin du tome ne laisse pas sur sur un suspense haletant mais donne toute fois envie de connaitre la suite, qui ne manquera pas de nouvelles surprises, j'en suis sûr.

Un nouveau tome très intéressant.

27 12 2005
   

Ce onzième tome commence par une déprime de Kanna et un petit passage moralisateur concernant le recours à la drogue dans les moments difficiles. Urasawa a-t-il tenté de faire passer un message à ses nombreux lecteurs pendant ce moment de recueillement où Kanna vient d’apprendre une nouvelle foudroyante concernant ses origines ?

A peine remise de ses émotions, elle prend le lecteur par la main et fonce à nouveau tête baissée dans sa quête de sauvetage de l’humanité. Les langues de plusieurs personnages (dont Sadakiyo) vont se délier, alors que les mémoires d’autres personnages vont s’éclaircir. Le tout donnera un onzième tome riche en révélations au grand bonheur du lecteur.

Un excellent tome qui pourrait s’intituler ‘les origines de Kanna’, car elle découvrira non seulement des choses sur son père, mais également sur les activités de sa mère.