46 429 Avis BD |20 122 Albums BD | 7 880 séries BD
Accueil
Tome 6 : ¡Contrabandolero!
 

100 Bullets, tome 6 : ¡Contrabandolero!

 
 

Résumé

100 Bullets, tome 6 : ¡Contrabandolero!Afin d'acceder au résumé de 100 Bullets, tome 6 : ¡Contrabandolero!, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de 100 Bullets, tome 6 : ¡Contrabandolero!Avec ce sixième tome qui regroupe les épisodes US #26 à #30, Panini a déjà publié près d’un tiers de cette série prévue en 100 épisodes. L’album débute par deux épisodes indépendants pour terminer par un arc de trois épisodes.

Le premier épisode (L'arbre généalogique de M. Branch) se déroule à Paris et invite à suivre les pensées de M. Branch pendant qu’il se diverti avec une prostituée. L’homme enquête sur le Trust et, sur fond d’une scène torride rémunérée, l’auteur en profite pour faire le point sur le plus puissant cartel de la planète. Cette rétrospective déguisée est également marquée par l’intervention de dix guest-stars qui illustrent chacun une pleine page. Et le moins que l’on puisse dire est qu’il s’agit d’invités de renom : Frank Miller ("Sin City", "300"), Paul Pope ("100%", "Heavy liquid", "Batman - Year 100"), Jim Lee, Lee Bermejo, J.G. Jones ("Wanted"), Tim Bradstreet, Mark Chiarello, Jordi Bernet ("Torpedo"), Joe Jusko ou Dave Gibbons ("Watchmen"). Excusez du peu !

Le deuxième récit (Fosse aux idoles) nous emmène à Santa Monica en compagnie d’autres célébrités. Ce récit qui offre un ancrage historique capillo-tracté à cette saga, plaira indéniablement aux amateurs de théories de complot. L’agent Graves croise un ex-client dans un hôpital et revient sur la manière dont ce dernier a vengé la mort de sa femme. Cet homme n’est autre que Joe DiMaggio, le célèbre joueur de base-ball qui épousa Marilyn Monroe ... et le meurtre qu’il a commis a marqué l’histoire des Etats-Unis !

L’album se termine par une histoire de contrebande en trois épisodes (Contrabandolero). A la frontière entre les États Unis et le Mexique, du côté d'El Paso et de Juarez, on retrouve Mr. Shepperd accompagné de Dizzy Cordoba, alors qu’ils recherchent un certain Wylie Times. Ce récit parait assez anecdotique, mais aura peut-être de l’importance par la suite.

Ce sixième tome est un peu moins bon que les deux précédents, mais reste quand même de très bonne qualité. Et les dessins d'Eduardo Risso demeurent superbes, surtout depuis qu’ils sont mis en valeur par le changement de coloriste, il y a déjà deux tomes.


Chronique rédigée par yvan le 17/03/2010
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 12,54 12,54 12,54
Acheter d'occasion : 10,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Septembre 2008

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics 100 Bullets, tome 6 : ¡Contrabandolero!, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

18 5 2011
   

Tout comme Yvan , j'ai trouvé ce tome moins réussi, même s'il reste de bonne qualité.
Tout d'abord le premier épisode nous ramène à Paris, où Branch se confie dans les bras d'une jolie pépète que beaucoup diraient de petite vertu. L'occasion de dresser dix portraits par autant d'artistes de grande renommée (Frank Miller, Dave Gibbons, Paul Pope, Jim Lee pour ne citer qu'eux).
Puis on se jette dans La fosse aux idoles, pour un épisode sec qui reprend le complot du crime contre JFK !
Et enfin, Contrabandolero, en trois parties, nous renvoie au Mexique, pour un arc tenu à bout de bras par Dizzy et dont la trame va révéler un sacré drôle de trafic !
Au delà des histoires de vengeances, la série pose encore des questions de Morale : le pouvoir, la justice, l’obéissance et la soumission, la ségrégation raciale et la violence sociale, la corruption...
A lire tout de même, et sans hésitation !